Mettez un bol d’eau dans la voiture : l’astuce étonnante pour économiser du carburant

« Conduire devient un luxe ! Il y a de quoi avoir peur de passer à la pompe… Il faut y aller si souvent » Le budget déplacement en automobile a réellement explosé en quelques mois. Vous en avez pris connaissance et comme tous les français, vous êtes à la recherche d’astuces pour limiter au maximum vos déplacements, trouver des solutions alternatives. En ville, c’est facile à faire, par contre si vous vivez en campagne c’est très difficile de se passer de votre véhicule. Le départ en week-end ou en vacances sont aussi des moments particulièrement onéreux. À l’approche des fêtes, doit-on se passer des rencontres familiales ? Doit-on rester chez soi ? Certes, non. Pour économiser le carburant, tout le monde le dit, il faut passer par une conduite plus souple, sans à-coups, limiter les changements de rapports incessants, et les grandes accélérations. Là aussi, facile à dire… Voici une astuce étonnante qui ne vous coûtera rien, et qui vous permettra, si vous l’adoptez, de diminuer de façon significative votre consommation de carburant.

Découvrez comment vous parviendrez à adopter une conduite plus sûre et de réaliser par la même occasion des économies de carburant.

Une astuce sous le sceau du bon sens

Il fait figure de grand sage dans la famille, retraité transporteur, il n’en demeure pas moins très actif. Comme il habite un petit coin du Berry, il ne peut se passer de son véhicule. Lui rendre une visite l’espace d’un week-end est un pur bonheur, ce cher oncle Patrick ! Depuis le début de la crise, monter dans son véhicule génère immanquablement toujours la même question : « Mais, dis-donc, Patrick… Que fait ce saladier rempli d’eau sur le siège passager ? » Dès lors, ce cher oncle ne peut s’empêcher de lâcher un grand rire et de confesser tout en chuchotant… C’est mon économiseur de carburant.

Lire aussi : Appuyez sur ce bouton de la voiture : vous économisez beaucoup de carburant chaque mois

Conduire une voiture 2

Conduire une voiture – Source : spm

Pas besoin de jauge ou de capteur supplémentaire

Passée la boutade, l’oncle Patrick développe cette fois ses arguments. Il explique que le plus important, c’est l’eau. Plus exactement, la surface plane ! Enfin, presque plane… L’élément liquide accuse les chocs plus fortement que le corps humain dans un véhicule. Il faut dire que la moitié de sa vie, l’oncle Patrick a transporté justement du carburant dans un camion-citerne. « Tu vois tout de suite où tu en es. Pas besoin de jauge ou d’autres capteurs savants et autre ordinateur de bord. Tiens ! Faisons un test ! » Pendant les cinq minutes qui suivent l’oncle se prend pour Sébastien Ogier, champion du monde des rallyes. Il ne lésine pas sur les manœuvres, les accélérations, les changements de vitesse abruptes ! Un plaisir qui se paye : les pieds trempés pour celui qui se trouve à la place du passager où le tonton avait déposé son fameux saladier, rempli à moitié d’eau et quasiment vide, à présent. La preuve par l’expérience ! Revenu à la raison, il s’arrête et remplit son récipient d’eau avec une bouteille qu’il a calé sous son siège : « C’est parce que ta tante n’est pas encore bien au point ! » La conduite calme et raisonnée de nouveau adoptée, la surface de l’eau s’agite beaucoup moins. Nul doute que la consommation de carburant s’en ressent ! « Tu peux gagner un ou deux litres sur cinquante kilomètres ! À 2,20 euros le litre ! ».

Avertissement niveau bas de carburant

Avertissement niveau bas de carburant – Source : spm

Tester c’est l’adopter !

Inutile de préciser qu’une fois de plus, l’oncle que l’on croyait devenu sénile, est de nouveau redevenu cet homme sain et plein de bon sens que l’on a toujours connu. Sur le chemin du retour en train, la décision fut prise en couple d’adopter la« fameuse astuce de l’oncle Patrick ».

Lire aussi : Le plein de carburant à ce moment de la journée coûte moins cher : vous économisez à chaque fois

En effet, une semaine a suffi pour constater un changement significatif des habitudes de conduite. Les calculs ont été faits, le résultat est clair : une économie non négligeable de carburant. Comme l’avait prévu ce bon vieil oncle Patrick.

Lire aussi : Avez-vous aussi un cordon caché dans votre coffre ? Utilisez-le avant d’appeler la dépanneuse

Contenus sponsorisés