Ce que cela signifie lorsque le voyant du thermomètre de la voiture s’allume: les problèmes qu’il indique

De nombreux voyants et panneaux d'avertissement sont présents sur le tableau de bord de la voiture. Certains indiquent des dysfonctionnements qu'il est important de prendre en compte avant une panne. Découvrez ce que cela signifie si le voyant du thermomètre s’allume !

Les voyants du tableau de bord indiquent un problème avec votre voiture. C’est le cas pour les feux rouges ou oranges qui s’allument. Les indicateurs  bleus ou verts font partie des fonctions actives utilisées par votre voiture. L’un des problèmes les plus courants est la surchauffe. Ceci est indiqué par le voyant du thermomètre intégré. Cela a une signification et il est possible d’y faire face facilement.

Pourquoi le voyant du thermomètre s’allume ?

tableau de bord

Tableau de bord d’une voiture – Source : spm

Le refroidissement de tout moteur à combustion interne se fait avec du liquide de refroidissement ou de l’antigel. La cause la plus fréquente de surchauffe du moteur est un faible niveau de liquide de refroidissement. Les causes de surchauffe du moteur sont nombreuses mais toutes sont associées à une défaillance du système de refroidissement.

Le système de refroidissement comprend : une pompe à eau, un thermostat, un ventilateur, un radiateur et des tuyaux. Une surchauffe du moteur peut également survenir en raison de problèmes de circulation d’antigel dans le système. En cas de fuites dans le système de refroidissement, le niveau de liquide diminuera et il sera remplacé par de l’air et la circulation dans celui-ci s’arrêtera.

Que signifie la lumière du voyant du thermomètre ?

Il existe trois indicateurs de ce type. Le premier se présente sous la forme d’un cadran classique, sans chiffres, sur lequel sont inscrites uniquement les lettres C – « froid » et H – « chaud ».

Le deuxième type d’indicateur se présente sous la forme d’une horloge et est gradué de 50 à 130 degrés (dans certaines voitures, de 40 à 120). La zone rouge est dans la zone de 120 à 130 degrés.

Le troisième type d’indicateur de température du moteur est numérique. La température normale du liquide de refroidissement est essentielle au fonctionnement optimal du moteur thermique. Cela se situe entre 85 et 110 degrés. Si le voyant s’allume, cela signifie que le moteur de votre voiture est en état de surchauffe.

Que fait-on quand le voyant s’allume ?

Lorsque le voyant du thermomètre s’allume, il est conseillé d’arrêter le moteur. N’essayez pas d’ouvrir le couvercle du réservoir de liquide de refroidissement car il contient un liquide chaud sous pression. Ce dernier peut être éjecté du réservoir et provoquer des blessures.

Vérifiez le niveau de liquide de refroidissement et vous pouvez l’ouvrir en toute sécurité. Si son niveau est bas, complétez au niveau marqué sur la cuve par le fabricant avec un mélange d’eau déminéralisée et d’antigel .En l’absence de ce dernier, de l’eau déminéralisée pure peut également être utilisée, mais pour peu de temps.

Vérifier les fuites de liquide de refroidissement

demarrer la voiture

Démarrer la voiture – Source : spm

La surchauffe du moteur peut être due à une fuite du système de refroidissement. Inspectez visuellement ce dernier, le radiateur et le moteur  pour détecter les fuites. Généralement, les zones où elles se produisent  sont les raccords entre les durites et le radiateur ou entre le radiateur et la pompe à eau. Les fuites internes, telles qu’une fissure dans la culasse ou le joint de culasse ne sont pas visibles à l’œil nu . Elles peuvent être identifiées par un test de pression du système de refroidissement dans un centre de service automobile agréé.

Et si vous continuez à conduire ?

conduire la voiture

Conduire la voiture – Source : spm

Si vous continuez à conduire avec un moteur qui a surchauffé, cela peut causer des dommages importants. Le moteur commencera à faire des bruits forts qui affectent le piston, les segments et le joint de culasse. En conduisant, les pièces internes du moteur en mouvement relatif se dilatent. Les soupapes, les pistons et les roulements peuvent faire caler le moteur.

Lire aussi Jean trop serré ? L’astuce géniale pour le détendre et l’adapter à votre taille

Contenus sponsorisés