Le détail qui peut vous condamner à une amende de 750 euros alors que votre voiture est bien garée

Tout propriétaire de véhicule, aimerait ne jamais avoir à payer d’amende. En effet, régler une amende est souvent contraignant, surtout lorsque l’on dispose d’un budget serré. Mais par étourderie ou oubli, certains conducteurs se rendent coupables d’infractions que les autorités ne peuvent que sanctionner. Ainsi et pour éviter tout risque d’amende, mieux vaudrait vous conformer à la réglementation en vigueur.

En tant que conducteur, vous avez des obligations notamment en ce qui concerne votre véhicule. Voici ce que vous risquez, en manquant à l’une d’elles.

Que risque-t-on si la visite technique n’est pas à jour ?

Même si de nombreux avis de contraventions restent contestables, on préférerait de loin ne jamais en recevoir, car la procédure administrative est généralement pesante. Toutefois, quand on est coupable d’une violation du code de la route, on n’a plus le choix. En effet, il est recommandé de régler le plus rapidement possible l’amende forfaitaire afin de bénéficier d’une minoration, dans certains cas. En l’absence de visite technique par exemple, plusieurs cas de figures peuvent justifier que votre véhicule soit sujet à une amende pouvant atteindre 750 euros.

Lire aussi : Jusqu’à 1500 euros d’amende pour cette erreur impardonnable : beaucoup de gens le font malheureusement

Agent en uniforme dressant une contravention

Agent en uniforme dressant une contravention. Source : spm

La visite technique doit être effectuée 6 mois avant la quatrième année d’un véhicule neuf puis tous les deux ans, par la suite. Elle a pour but de vérifier le bon état du véhicule afin de valider sa remise en circulation, mais aussi de certifier sa conformité aux réglementations routières. En cas de manquement, vous serez sujet à différentes sanctions. Mais en vous montrant un tant soit peu vigilant, vous pourrez les éviter.

En cas d’absence de visite technique, vous risquez une amende forfaitaire de 135 euros qui peut être minorée à 90 euros en étant réglée lors des 3 jours suivants le contrôle. Par ailleurs, en cas de retard de paiement, cette dernière peut être majorée et s’élever dans ce cas à 375 euros. Enfin, l’amende peut atteindre 750 euros en cas de contestation ou si le paiement n’est pas effectué dans un délai de 45 jours.

Sans oublier que suite à cette infraction, votre véhicule peut se retrouver immobilisé par les forces de l’ordre. Ils pourront également confisquer votre certificat d’immatriculation et une fiche de circulation provisoire vous sera remise, vous autorisant à vous rendre au centre de contrôle technique. Votre certificat ne vous sera remis qu’après présentation du procès-verbal de contrôle technique approuvé par les autorités.

Lire aussi : Votre chien aboie trop fort ? Ce que vous risquez. Ça vous surprendra

De 90 à 750 euros, pourquoi des amendes aussi élevées ?

Policier interpellant une conductrice

Policier interpellant une conductrice. Source: spm

L’état et les autorités sont conscients des risques encourus par un véhicule qui ne respecte pas les normes. Dans le but de décourager les automobilistes qui oublient volontairement leur visite technique, ces derniers n’hésitent pas à sanctionner lourdement ces infractions. En effet, ces amendes ont fait leurs preuves en stimulant l’industrie automobile et l’économie nationale, encourageant indirectement l’achat de voitures neuves en France, depuis 1992.

En tant qu’automobiliste vous êtes l’unique responsable de votre véhicule. En vous montrant vigilant et en suivant la réglementation en vigueur, vous éviterez à coup sûr ce type d’amende.

Lire aussi : Cette infraction à ne surtout pas faire peut vous coûter 75000 euros d’amende et 2 ans de prison

Contenus sponsorisés