L’astuce pour faire des glaçons plus rapidement

Parfois, c’est dans les moments où on a le plus besoin de glaçons qu’on se rend compte qu’on a oublié de remplir les bacs à glaçons d’eau. Si cette situation peut être anodine dans certains cas, elle peut devenir particulièrement gênante si vous recevez des invités à l’improviste et que vous voulez leur servir des boissons fraîches. Heureusement, il existe certaines astuces qui permettent de préparer rapidement des glaçons sans attendre que l’eau se congèle. On vous en dit plus.

Un glaçon, aussi appelé cube de glace par les canadiens, est généralement utilisé pour refroidir les boissons ou les cocktails. Pour faire des glaçons lors d’un apéritif entre amis ou en famille, on place généralement le bac à glaçons dans un congélateur. Grâce à l’action du froid, l’eau gèle dans le bac et il suffit de démouler les glaçons pour profiter des boissons fraîches. Certains investissent dans un type de machine qui fabrique des glaçons en grande quantité pour rafraîchir dans l’immédiat un cocktail ou une boisson. Mais si vous faites partie de ceux qui n’hésitent pas à miser sur des astuces novatrices, découvrez une façon impressionnante de fabriquer des glaçons rapidement. 

Combien faut-il de temps pour obtenir de l’eau gelée ? 

congelation 1024x812 1
La congélation de l’eau peut prendre du temps. Source : LiveScience 

Que ce soit pour siroter un cocktail, pour boire de l’eau fraîche ou pour rafraîchir des jus de fruits et légumes, un mojito, des smoothies, des jus de citron, d’ananas ou encore de fraises, nous avons besoin de glaçons ou encore de la glace pilée. Pour obtenir des cubes de glace et s’adonner à cœur joie à des apéritifs à l’improviste avec ses amis, il faut parfois dépenser beaucoup d’argent pour se procurer la meilleure machine à glaçons sur le marché. On estime que pour obtenir des cubes congelés, il faut laisser les cubes dans des bacs à glaçons dans un compartiment du congélateur pendant trois ou quatre heures. Ce délai, qui peut sembler extrêmement lent lorsque des invités se présentent de façon inopinée, peut être raccourci. En outre, si vous avez des moules à glaçons en silicone, cela dépendra de leur taille et de la température interne de votre appareil électroménager. En sus, il faudra prendre en compte les aliments à température ambiante que vous avez dans votre congélateur. 

Comment peut-on congeler l’eau plus rapidement en augmentant la surface de l’eau ? 

remplissage 1024x548 1
Le remplissage manuel à ras bord du moule peut accélérer la congélation. Source : LiveScience

Pour un refroidissement de l’eau qui vous permettra une congélation rapide, vous pouvez opter pour un contact optimal entre les moules ou bacs à glaçons et l’air frais du congélateur. Si vous n’avez pas de bac ou de moule à glaçons, vous pouvez utiliser des sachets. Il vous suffit d’en prendre un et de le remplir lentement d’eau froide. Quand le sachet est rempli, retournez-le pour que la valve se referme et que l’eau ne puisse pas couler. Ensuite, placez-le dans un congélateur pour le laisser refroidir. Si vous voulez congeler plusieurs litres d’eau, optez pour plusieurs sachets et utilisez cette même méthode pour obtenir des glaçons originaux. Toutefois, faire des glaçons ne nécessite pas forcément de placer le bac au frigo plusieurs heures à l’avance. En réalité, on peut être capable de produire plusieurs glaçons en seulement 120 minutes, explique le site spécialisé Ice prod. En deux heures, vous pouvez avoir une capacité de production importante de glaçons grâce à ce que l’on appelle l’effet Mpemba.

Qu’est-ce que l’effet Mpemba ? 

effet mpemba
L’eau chaude peut être efficace pour le processus. Source : LiveScience

L’effet Mpemba est un phénomène infaillible qui permet de produire rapidement des glaçons grâce à un système de refroidissement surprenant. Pour ce faire, la règle consiste à utiliser de l’eau chaude. En effet, la chaleur latente de l’eau peut induire une solidification plus rapide de l’eau qui est due à une accélération du processus d’évaporation. L’effet Mpemba est une astuce qui porte le nom de celui qui l’a inventée, un étudiant tanzanien qui porte le nom d’Erasto Mpemba. L’effet Mpemba est aussi connu sous le nom de “paradoxe Mpemba”, puisque l’eau chaude utilisée doit absolument atteindre une température inférieure pour que la congélation opère. Certains affirment que ce phénomène est connu depuis l’Antiquité, et qu’il aurait été redécouvert par l’élève tanzanien qui porte son nom. Pour mettre en exergue cette astuce, Erasto Mpemba a d’abord remarqué durant ses cours de cuisine que son lait chaud, mis au congélateur, se transformait plus rapidement en crème glacée que lorsqu’il utilisait du lait froid.

Pourquoi l’effet Mpemba fonctionne vraiment ? 

effet mpemba1
Le processus a une explication logique. Source : LiveScience

Pendant près de cinquante ans, les scientifiques ont cherché à comprendre comment l’effet Mpemba fonctionnait. Deux études parues en été 2020 ont permis d’élucider ce mystère qui divise les scientifiques depuis 1969. La méthode Mpemba permettrait de fabriquer des glaçons express en utilisant de l’eau chaude. Dans une publication parue dans la revue Nature, les scientifiques ont affirmé que ce processus n’était pas réservé qu’à l’eau, et que cela pourrait s’étendre à tout système refroidi brutalement. En Septembre 2020, Henry Burridge de l’Université de Cambridge a publié dans la revue Proceeding of the royal society Aun constat étonnant. Selon lui, l’effet Mpemba ne fonctionne que si le récipient dans lequel on place l’eau chaude dispose de parois internes plus rugueuses qui facilitent le début d’organisation des molécules d’eau en cristaux, une étape primordiale de la congélation. Selon certains, l’explication la plus logique serait celle que l’eau chaude en surface se refroidit d’abord avant de devenir dense. Ensuite, elle coule, permettant à l’eau qui se trouve en dessous de refroidir à son tour. Ainsi, des courants de convection viendront accélérer le refroidissement de l’eau. Pour Chang Sun de l’Université de Singapour, l’effet Mpemba serait dû à la liaison hydrogène qui se forme et qui se déforme entre les molécules d’eau. Cette liaison serait responsable de la cohésion du liquide et permettrait de stocker de l’énergie de façon atypique lorsqu’on chauffe de l’eau ou qu’on la fait bouillir. En sus, d’autres pensent que l’eau froide contient plus de gaz dissous, ce qui rend son système de refroidissement plus lent

Toutefois, malgré les expériences menées à ce sujet, des divergences de points de vue et des hypothèses controversées persistent. Les chercheurs ne parviennent pas à se mettre d’accord sur les raisons qui peuvent expliquer le fonctionnement de l’effet Mpemba et certains pointent du doigt un mythe qui ne repose sur aucun fondement scientifique.

Comment utiliser une machine à glaçons pour produire des glaçons plus vite ? 

machine glacons
Une machine à glaçons permet de fabriquer immédiatement des glaçons. Source : LiveScience

Quand vous recevez vos convives pour des réceptions ou un apéro à l’improviste et que vous avez oublié de congeler des cubes de glace à l’avance, vous pouvez vous retrouver dans une situation délicate, surtout lors de la période estivale. En effet, nombreux sont ceux qui préfèrent prendre une boisson fraîche pour accompagner leur repas. Or, pour obtenir plusieurs blocs de glace et rafraîchir votre whisky, votre tequila, votre vodka ou vos jus fruités en un rien de temps, acheter une machine à glaçons peut être nécessaire. Il existe une diversité de machines qui produisent des glaçons transparents rapidement et pourtant, acheter une machine peut être un véritable parcours du combattant pour certains. Choisir la taille et évaluer la capacité du réservoir, du filtre à eau, du distributeur de glaçons ou encore du nombre de kilos de glaçons que l’on peut obtenir sont autant d’éléments à prendre en compte. En sus, une machine à glaçons peut avoir différents avantages et inconvénients à prendre en compte. Il est essentiel de lire la documentation technique de chaque machine afin de bien comprendre son fonctionnement. Comme l’indique la société Ice Prod, certaines machines permettent de produire jusqu’à 500 kilos de glaçons en 24 heures. Découvrez les éléments qui composent une machine à glaçons : 

  • Le réservoir d’eau 

Le réservoir d’eau est le réceptacle qui répond à l’alimentation en eau nécessaire pour fabriquer des glaçons. En fonction du modèle, le niveau d’eau que peut contenir la machine varie. Ce réservoir dispose parfois d’un filtre à eau permettant de fabriquer des glaçons professionnels. 

  • L’évaporateur frigorifique

Ce sont souvent des tubes de cuivre qui permettent de propager un liquide frigorigène. L’évaporateur permet de refroidir le liquide en contact. 

  • Le moule 

Le moule est souvent en plastique et se compose d’une série d’alvéoles. Cet élément permet de définir la forme finale des glaçons que l’on obtiendra. Pour des glaçons parfaits, il faudra choisir la taille qui convient à votre goût. 

  • Le bin ou réserve

Le bin ou réserve est généralement en inox et se trouve sous la machine. Il permet de récolter et de stocker les glaçons une fois que le cycle de production est terminé. Sa taille dépend du volume de production de la machine.  

Après avoir pris connaissance des éléments qui composent une machine à glaçons, il faut savoir qu’il existe diverses manières qui permettent d’aboutir à la fabrication des glaçons : 

  • Fabrication avec de l’eau statique
  • Fabrication par ruissellement
  • Fabrication par injection d’eau 

Les machines à glaçons à refroidissement à eau fonctionnent par injection d’eau. Cette méthode a un cycle de production basique qui permet de faire des glaçons. L’eau stockée dans la réserve d’eau est pompée avant d’être envoyée dans des gicleurs. Ces derniers sont disposés sous le moule de la machine et permettent de projeter l’eau vers le haut contre le moule. Le moule étant refroidi par l’évaporateur placé au-dessus, la force de projection permet de solidifier l’eau qui devient alors compact en prenant la forme du moule. 

Suite à la congélation, la température d’évaporation atteint les -25°C. Un thermostat qui se trouve entre deux rangées d’alvéoles relève une température de glaçons de -18°C. Ainsi, une temporisation opère et permet de finaliser la production de glaçons. Après le temps de temporisation, le cycle de démoulage débute par un déversement d’eau dans le moule. Ensuite, le glaçon se forme puis atterrit dans le bin. L’eau qui n’a pas pu être solidifiée retombe dans le bac et est recyclée par la pompe avant d’être projetée sur l’évaporateur. 

Astuces pour rafraîchir vos boissons

  • Pensez à mettre des verres ou votre carafe au réfrigérateur quelques minutes avant de servir les boissons. Ces dernières resteront fraîches plus longtemps.
  • Enveloppez votre bouteille contenant la boisson avec un linge mouillé.
  • Lors d’un pique-nique à la plage ou au bord d’un lac, plongez votre bouteille dans un point d’eau

Lire aussi Voici la raison pour laquelle vous devez verser de l’eau chaude plutôt que froide dans votre bac à glaçons

Contenus sponsorisés