Trucs et astuces pour descendre la température de votre enfant

La fièvre est une réaction naturelle de l’organisme pour combattre une infection. Très fréquente chez les plus petits, elle inquiète souvent les jeunes parents inexpérimentés. Mais que faire lorsque les premiers symptômes apparaissent ? Quels sont les gestes à adopter pour soulager son enfant ?

Les premières mesures à adopter 

Si votre enfant semble inconsolable, fébrile et que ses joues sont rouges, prenez d’abord sa température, si celle-ci dépasse 38°C, votre enfant a de la fièvre.

Pour prendre la température de votre enfant, on conseille la voie rectale car plus efficace mais vous pouvez utiliser un thermomètre frontal, on n’oublie pas non plus de le nettoyer après chaque utilisation avec de l’alcool à 90°.

Les premiers réflexes à adopter pour éviter la montée de la fièvre sont les suivants : 

  • Déshabillez votre enfant – un body devrait suffire ;

  •  Essayez ensuite de gardez la température de la pièce entre 18 et 20°C ;

  • Donnez-lui à boire régulièrement pour éviter une déshydratation ;

  • Passez-lui un gant de toilette humidifié d’eau froide sur son front.

Attention : On déconseille fortement de donner à votre enfant un bain froid ou même tiède, prouvé inefficace. 

Quel traitement médical ?

Si la température de votre enfant ne cesse de monter ou dépasse 38,5°C, il est temps d’introduire un traitement médical. Il existe trois différents types de médicaments : paracétamol, aspirine et ibuprofène. 

Le paracétamol doit être votre premier choix, en effet on peut donner ce médicament dès la naissance (à partir de 3 kg). Ce médicament devrait agir sur l’inconfort dû à la fièvre et donc soulager votre enfant. 

L’ibuprofène peut être donné à votre petit à partir de 3 mois, plus efficace que le paracétamol mais plus dangereux car il favorise la diffusion de certaines infections graves. 

L’aspirine est aujourd’hui déconseillée, donc on évite si possible. 

Quand appeler le docteur ?

Si votre bébé est né prématurément, on évite d’abord d’utiliser des médicaments qui peuvent faire plus de mal que de bien, on conseille de vous rendre chez votre médecin ou votre hôpital le plus proche pour éviter convulsion ou autres problèmes. 

Si votre enfant agit bizarrement, on pense notamment à un enfant irritable, qui pleure beaucoup, a mal à l’oreille, vomit, mal à la tête ou respire avec difficulté, dans ces cas-là, on n’hésite pas et on se rend impérativement chez son médecin.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close