7 fruits et légumes à ne pas garder au réfrigérateur pour les conserver plus longtemps

Lorsqu’il s’agit d’aliments secs, la conservation n’est pas problématique, mais s’agissant d’autres produits, la question de la péremption nous pousse à ruser et optimiser nos achats. Dès leur apparition, les réfrigérateurs ont révolutionné notre mode de vie. Mais tous nos achats sont-ils bons à être conservés au frais ? Voici les 7 fruits et légumes à ne surtout pas garder au réfrigérateur.

Pour éviter de remplir votre réfrigérateur de produits qui, en fin de semaine, seront destinés à finir à la poubelle, pensez à sélectionner les fruits et légumes à stocker au frais et ceux qui ne nécessitent pas de basses températures pour éviter le gaspillage.

Les 7 fruits et légumes à ne pas conserver au réfrigérateur

1. Ne conservez pas vos tomates au réfrigérateur

De belles tomates bien fraîches à couper en rondelles et à disposer dans votre assiette pour accompagner une burrata et des feuilles de basilic… vous en rêvez et c’est pour cela que vous conservez vos tomates au frais. Eh bien, détrompez-vous ! Pour que vos tomates restent fraîches, il ne faut absolument pas les conserver au réfrigérateur. Bien au contraire. Elles aiment la chaleur et doivent être conservées à température ambiante. Il faut néanmoins leur éviter une exposition au soleil pour qu’elles restent bien fermes et juteuses à souhait.

2. Conservez le basilic en dehors du réfrigérateur

basilic

Basilic – Source : spm

Au même titre que les tomates et les herbes aromatiques, le basilic aime la chaleur. Le contact prolongé avec une source froide le fera sécher prématurément. Si la superficie de votre cuisine le permet, stockez votre basilic sur votre plan de travail en le plaçant dans l’eau à l’abri d’une exposition directe au soleil. Notez, cependant, que le basilic devra être consommé dans les 5 jours qui suivent l’achat. Nous tentons de ralentir son assèchement et non d’étendre sa durée de vie à l’infini.

3. Des pommes de terre au réfrigérateur ? Jamais !

Les pommes de terre sont à conserver dans un endroit sombre, sec, frais certes, mais surtout pas au réfrigérateur. Si vous ne souhaitez pas altérer le goût de la pomme de terre en transformant l’amidon en sucre plus rapidement, évitez les endroits réfrigérés. Après les avoir achetées, prenez le temps de nettoyer vos pommes de terre si elles sont toujours enveloppées de résidus de terre et placez-les dans un endroit tel qu’un placard à l’abri du soleil. Veillez, cependant, à les éloigner de sources de chaleur telles que le four ou le radiateur.

4. Pas d’ail au réfrigérateur !

 

ail

Ail – Source : spm

L’ail est également un aliment à ne surtout pas conserver au réfrigérateur. Si c’est le cas, vous remarquerez, que quelques jours après sa sortie, ce dernier commencera à germer. Ce n’est pas le but recherché puisque son amertume aura un impact sur le goût de vos plats.

Pour conserver votre ail, veillez à le laisser intact, c’est-à-dire que la tête ne doit surtout pas être cassée. Sinon, vous aurez une fenêtre d’une dizaine de jours pour le consommer. L’ail devra être placé dans un endroit sec tel qu’un garde-manger, à l’abri de l’humidité et du soleil, de préférence près du sol pour qu’il reste au frais.

5. Pour des oignons bien croquants, évitez le réfrigérateur

Des oignons au réfrigérateur ? Grosse erreur de débutant ! Refroidir les oignons ne contribuera qu’à ramollir sa texture. Tout comme l’ail ou la pomme de terre, l’oignon a besoin d’être conservé dans un endroit sec et sombre. Mais, veillez à ne surtout pas le placer à proximité des pommes de terre qui libèrent de l’humidité.

6. Pour des pommes comme on les aime, on fuit le réfrigérateur

pommes

Pomme – Source : spm

Des pommes fraîches ne devraient pas pénétrer votre réfrigérateur si vous avez l’intention de les consommer dans les deux semaines qui suivent leur cueillette. A température ambiante, leur chair est plus agréable et plus juteuse. Mais si vos enfants ne sont pas vraiment fans de la pomme nature, vous pouvez les placer au frais pour rallonger leur durée de conservation.

7. Dès l’apparition des beaux jours, la pastèque et le melon font leur grand retour, mais pas dans votre réfrigérateur.

Les pastèques et les melons non coupés sont à conserver à température ambiante. La valeur nutritive de ces fruits est nettement plus importante lorsqu’ils sont conservés à température ambiante qu’à basse température. D’après une étude menée par les chercheurs du USDA Agricultural Research Service de Lane en Oklahoma sur la conservation des pastèques et melons, les fruits stockés à température ambiante ont connu une augmentation des niveaux de caroténoïdes de 11% à 40% comparés à ceux stockés à basse température qui ont eu une très faible augmentation des niveaux de caroténoïdes, aux propriétés antioxydantes.

La conservation des aliments n’est pas à prendre à la légère. Votre santé en dépend. Pensez à bien lire les étiquettes sur les produits transformés, à sentir les aliments avant de les consommer et à nettoyer votre réfrigérateur des saletés accumulées au fil des jours.

Lire aussi Comment bien ranger les aliments au réfrigérateur ?

Contenus sponsorisés