18 plantes qui repoussent les insectes indésirables (y compris les moustiques)

Les insectes envahissent nos maisons et nous laissent des piqûres en guise de souvenirs. Elles vous empêchent de dormir, vous couvrent de boutons et infestent vos aliments ainsi que vos semis. Pour vous en débarrasser, optez pour le naturel ! Voici notre sélection de plantes à cultiver qui agiront comme de puissants répulsifs contre ces parasites.

Inutile de recourir à des insecticides aux composants chimiques et toxiques pour éloigner les insectes quand il existe des solutions plus respectueuses de l’environnement. L’une d’elles consiste à placer des plantes anti-insectes à des endroits stratégiques et profiter sereinement de votre jardin ou de votre terrasse. Il s’avère en effet que les insectes n’aiment pas les odeurs que dégagent ces plantes qui agissent comme insectifuges naturels. Passons-les en revue.

1. La lavande

lavande2

La lavande – Source : Treehugger

Depuis des siècles, la lavande est utilisée pour parfumer les maisons et les tiroirs de vêtements. Mais cette senteur typique de la région de Provence est également un bon moyen pour repousser, les moustiques, les puces, les mouches ou encore les mites. Et pour cause, ces bestioles ne supportent pas son odeur.

Pour tirer parti de son action répulsive, placez un bouquet de lavande dans une zone stratégique de votre logement de façon à ce que les mouches restent à l’extérieur. Vous pouvez également planter de la lavande dans un endroit suffisamment exposé au soleil ou au niveau des entrées de votre maison.

Une autre technique consiste à diluer quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dans de l’huile végétale. Appliquez-en ensuite sur votre peau avant de vous rendre en terrasse ou au jardin.

2. La citronnelle

citronnelle2

La citronnelle – Source : Treehugger

Si vous avez déjà aperçu des bougies à la citronnelle agrémentant les vitrines de certains magasins, c’est que leur existence n’a pas pour simple objet de ravir nos narines mais également de repousser les moustiques. La citronnelle est une plante décorative dont on peut extraire une huile naturelle portant le même nom et qui s’avère très efficace pour éloigner les insectes. D’ailleurs, vous pouvez profiter de la plante pour vos utilisations gastronomiques en utilisant ses feuilles dans vos plats de poulets ou tout simplement pour parfumer les vinaigrettes et les soupes.

3. Le basilic

basilic2

Le basilic – Source : Treehugger

Le basilic est capable de repousser moustiques et éloigner les mouches. Pour profiter de cette action, vous pouvez en planter dans des pots à disposer près de l’entrée de la maison ainsi qu’en extérieur. Autre méthode redoutable ?  Préparez un  spray anti-insectes avec du basilic.

Pour cela, vous allez verser 120 ml d’eau bouillante dans un récipient. Mettez-y ensuite quelques feuilles de basilic (150 g) qui soient fraîches et propres. Attendez quelques heures le temps que les feuilles s’infusent suffisamment puis retirez-les. Après cette étape, ôtez les feuilles du récipient puis pressez-les dans la mixture. Enfin, incorporez-y 120 ml d’alcool ménager.

Une fois que vous aurez obtenu le mélange, il vous faudra le conserver au réfrigérateur. Lors de la pulvérisation de la solution veillez à éviter les yeux, la bouche et le nez. Comme vous pouvez le constater, le basilic est plus qu’un délicieux ingrédient à ajouter à vos salades.

4. Le thym citron

thym 7

Le thym citron – Source : Treehugger

Voici une plante qui a la particularité de croître et de s’adapter à un sol sec, rocheux et peu profond. Pourvu qu’elle s’expose au soleil, c’est une plante qui peut parfaitement prospérer dans une rocaille, une bordure et dans votre jardin de plantes aromatiques. Néanmoins, pour tirer parti de ses capacités répulsives de moustiques, il faudrait que vous commenciez par écraser ses feuilles.

Grâce à ses propriétés apaisantes, l’huile essentielle de thym est un excellent traitement topique pour lutter contre les démangeaisons.  Avant de l’utiliser sur votre peau, il est essentiel de faire un test d’allergie. Aussi est-il important de préciser qu’il n’est pas recommandé de l’utiliser en cas de grossesse. Pour jauger votre tolérance à l’huile de thym, il convient de frotter les feuilles écrasées sur une petite partie de la peau de l’avant-bras plusieurs jours avant son utilisation.

5. La menthe

menthe1

La menthe – Source : Grow forage cook ferment

Comme la menthe a tendance à envahir les jardins, il est préférable de la faire pousser dans des pots. Pour en faire un répulsif contre les moustiques, vous pouvez utiliser quelques gouttes d’huile essentielle de menthe diluées dans un mélange d’eau, de vinaigre de cidre de pomme et d’alcool ménager. Versez la préparation dans un flacon pulvérisateur et vous obtiendrez un spray insecticide naturel. Vous pouvez également planter de la menthe dans des pots et les placer aux rebords de vos fenêtres ou autour de votre terrasse pour profiter du beau temps sans être dérangé par ces nuisibles.

6. La sauge

sauge 1

La sauge – Source : Treehugger

Issue de la région méditerranéenne, la sauge est une plante aromatique qui peut être cultivée dans des pots. Vous pouvez aussi brûler quelques feuilles de sauge pour que sa senteur se déploie avec la fumée et ainsi éloigner les parasites. Il existe de nombreuses raisons d’avoir de la sauge à la maison et plusieurs façons brillantes de l’utiliser.

7. Le romarin

romarin 6

Le romarin – Source : Treehugger

Comme pour la sauge, le romarin possède une senteur forte qui nous est agréable. Cependant, de nombreux insectes sont repoussés par elles. Pareil pour la plante et ses boutures.

Pour tirer parti des propriétés répulsives du romarin, vous pouvez en faire un spray en commençant par faire bouillir un quart de litre de romarin séché dans une quantité équivalente en eau. Laissez reposer 25 minutes environ puis procurez-vous un récipient de deux litres dans lequel vous verserez le mélange ainsi qu’un litre d’eau. Conservez la solution au réfrigérateur puis versez votre préparation dans un flacon pulvérisateur. Il suffit ensuite de vaporiser votre maison pour lutter contre les insectes.

8. La cataire ou l’herbe à chat

cataireherbeachat

Le cataire ou l’herbe à chat – Source : Treehugger

Si elle est considérée comme un répulsif, c’est grâce à un produit chimique qui la compose, à savoir le népétalactone. Ce dernier attire les félins autant qu’il repousse les insectes.

Pour cultiver les plantes d’herbe à chat, privilégiez les périodes de printemps et d’automne en les plantant dans des pots. Cela évitera à la plante d’envahir votre jardin.

9. Les chrysanthèmes

chrysantheme

Les chrysanthèmes – Source : Treehugger

Si les chrysanthèmes sont efficaces pour repousser toutes sortes d’insectes, c’est grâce au pyrèthre qui les compose. Une substance qui peut notamment éliminer les insectes sauteurs et les insectes volants. Voici une liste des nuisibles qu’il peut éloigner : Les fourmis, les tiques, les lépismes argentés, les poux, les puces, les cafards, les scarabées japonais, les punaises de lit, les punaises arlequins, les nématodes à galles et les tétranyques.

10. L’allium

allium

L’allium – Source : Treehugger

Si vous disposez d’un jardin, les alliums sont à n’en pas douter des alliés de taille. En effet, leur champ d’action est particulièrement conséquent puisque leur pouvoir répulsif se déploie sur un large périmètre. De ce fait, plusieurs plantes de votre jardin potager seront protégées par cet invisible écran de protection.
Parmi ces plantes qui profiteront de cela, figurent le chou, le brocoli, les carottes, les poivrons, les tomates, les pommes de terre, et le chou-rave. Du côté des insectes que la plante repousse : les mouches des carottes, les pucerons, les vers du chou, les pucerons des rosiers ou encore les limaces.

11. Le souci officinal

souci officinal 1

Les soucis – Source : Treehugger

À l’instar des alliums, le souci officinal est généralement planté à côté d’autres plantes pour les protéger des divers parasites. Et pour cause, les moustiques, les pucerons et les aleurodes (des mouches blanches) n’aiment pas leur odeur. Vous pouvez parfaitement la planter dans votre jardinière et permettre de favoriser la croissance de plusieurs plantes, notamment les roses.

12. Les pétunias

petunias

Les pétunias – Source : Treehugger

On considère le pétunia comme l’une des plantes les plus efficaces en tant qu’insectifuge. Les pétunias sont en outre prisées notamment grâce à leurs nombreuses variantes de couleurs vives. De plus, elles sont associées à un certain confort d’utilisation puisqu’elles peuvent être cultivées en bordure, dans des paniers suspendus ou en jardinière. Dernier détail et non des moindres, elles sont faciles à entretenir.

Pour exploiter leurs propriétés répulsives, vous n’aurez qu’à les planter en vous assurant qu’elles soient bien exposées au soleil. Assurez-vous également de les placer à proximité des légumes et des herbes comme les poivrons, le basilic, les haricots et les tomates pour qu’ils soient protégés des nuisibles.

13. Les capucines

capucines 1

Les capucines – Source : Treehugger

Les capucines peuvent elles aussi être utilisées en tant que solution anti-insecte. La capucine déploie un composé chimique qui flotte dans l’air et qui éloigne les insectes en protégeant les plantes voisines. Vous pourrez être sûrs de passer des moments agréables dans vos jardin sans risque de piqûres et de démangeaisons.

14. Les géraniums

geranium 4

Les géraniums – Source : Treehugger

Lorsque les géraniums fleurissent, leurs fleurs libèrent une agréable senteur citronnée qui éloigne différents types d’insectes, dont les cicadelles. Les moustiques sont quant à eux, particulièrement repoussés par la variante Pelargonium citrosum du géranium.

15. Les sarracénies

sarracenies

Les sarracénies – Source : Treehugger

Si les sarracénies sont listées parmi les plantes carnivores, c’est qu’elles sont connues pour digérer les insectes après les avoir attirées et noyées dans leurs « urnes ». Celles-ci contiennent une substance qui les attire et les anesthésie.
Et ce n’est pas tout, puisque l’intérieur des sarracénies est paré de poils qui ne laissent pas les insectes remonter. Les mouches, les fourmis, les abeilles, les limaces, les guêpes, les escargots et les scarabées font partie des proies les plus récurrentes. C’est d’ailleurs une plante similaire au piège à mouches de Vénus, une autre plante carnivore qui digère les fourmis en particulier.

Pour les faire pousser, il faut réunir deux conditions : Que le sol soit humide et qu’elles soient plantées dans un endroit ensoleillé. Comme il n’est pas toujours évident d’assurer cette combinaison, la meilleure manière de faire pousser les sarracénies est d’utiliser encore une fois un pot. Il faut placer ce dernier dans une soutasse pleine d’eau tout en veillant à ne pas trop imbiber le substrat. Il doit simplement rester assez humide.

Une autre plante carnivore portant le nom de la dionée attrape-mouche assure le même rôle en se nourrissant des fourmis, des mouches ainsi que d’autres insectes.

16. Les fleurs de soie

fleurs de soie

Les fleurs de soie– Source : Treehugger

Les moustiques s’éloignent tout particulièrement de l’odeur de la coumarine, un produit chimique produit par les fleurs de soie. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il est contenu dans plusieurs sprays insectifuges.

Ces belles plantes peuvent arborer des couleurs bleues, blanches ou roses et s’adaptent bien à un sol rocailleux, des parterres de fleurs ou à une bordure. Pensez également à bien fertiliser le sol.

17. Les feuilles de laurier

laurier

Les feuilles de laurier – Source : San Francisco Chronicle

Les feuilles de laurier éloignent notamment les mouches. Pour en faire un répulsif, procurez-vous un récipient dans lequel vous mettrez quelques feuilles de laurier ainsi que du romarin. Vous placerez ensuite le récipient dans les zones où les mouches affluent.

Vous pouvez également l’utiliser en guise de spray en incorporant 30 gouttes d’huile essentielle de laurier dans une dose de 25 cl d’eau puis vaporisez le répulsif dans la maison.

D’ailleurs, pour vos besoins culinaires, elle peut servir à donner de la saveur à vos soupes et à vos rôtis. Faites donc pousser la plante chez vous et vous n’aurez donc pas à passer par une épicerie pour profiter de ses apports ainsi que de ses bienfaits pour la santé.

18. L’œillet d’Inde

oeillet

L’œillet d’Inde – Source : Garden design

Grâce au thiophène, une substance chimique sécrétée par les racines de l’œillet d’Inde, les nématodes sont chassées puis paralysées. Cela lui vaut d’être admise en tant que fleur particulièrement utile au potager. Son effet protecteur est d’autant plus efficace contre ces indésirables lorsqu’elle est plantée entre rosiers et légumes.

D’autres herbes répulsives et les insectes qu’elles repoussent

La ciboulette : Cette plante éloigne le scarabée japonais, les pucerons et les mouches des carottes. Elle fait partie des plantes de la famille des alliacées ( avec l’ail et les ciboules)

Le fenouil : Contre les limaces, les escargots et les pucerons.

La mélisse : Elle éloigne les moustiques en particulier.

L’aneth : Cette plante est idéale pour repousser, les punaises de la courge, les pucerons, les fausses-arpenteuses du chou, les sphinx de la tomate et les tétranyques.

Le persil : Idéal contre les chrysomèles de l’asperge.

Le thym : Il fait fuir les fausses-arpenteuses du chou, les vers de l’épi du maïs, les aleurodes, le sphinx de la tomate et les mouches du chou.

L’origan : En plus de repousser plusieurs insectes ravageurs, l’origan fournit de l’humidité aux poivrons et une bonne couverture du sol.

D’autres fleurs ornementales

Le narcisse : Il éloigne les taupes.

Le lantanier : Le lantana camara ou le camara commun éloigne les moustiques, en plus d’être une fleur particulièrement esthétique.

Le quatre heures : Aussi appelé la Belle de Nuit, il empoisonne le scarabée japonais après l’avoir attiré.

Quelques détails à prendre en considération

Toutes les plantes anti-insectes ne sont pas des répulsifs radicaux d’insectes. En effet, bien qu’elles jouent un rôle non négligeable, il sera préférable d’entreprendre des mesures supplémentaires.

En gardant à l’esprit que les huiles essentielles ne garantiront pas l’évincement total des nuisibles, il est à noter que ceux-ci se manifestent tout de même en nombre plus restreint. Ainsi, la meilleure chose à faire pour endiguer les parasites, est de lutter contre les eaux stagnantes. C’est dans cet environnement que les moustiques se reproduisent. Pour repousser les insectes, il existe une façon de vous en débarrasser avec du citron seulement, et ce sans pesticides.

Lire aussi 8 plantes ultra efficaces pour éloigner les moustiques, les fourmis, les araignées et bien d’autres nuisibles

Contenus sponsorisés