Faire l’amour est bon pour la santé : 9 raisons de le faire plus souvent

Faire l’amour n’est pas juste un acte qui procure un plaisir charnel, mais c’est aussi un moment d’intimité que partagent les deux partenaires. D’ailleurs, en plus de se rapprocher l’un de l’autre et d’exprimer leurs sentiments, ces derniers font du bien à leurs corps. En effet, l’acte sexuel a plusieurs bienfaits santé, dont l’activation de la circulation sanguine, le renforcement des défenses immunitaires ainsi que l’amélioration de l’humeur. Pour vous rapprocher encore plus de ses vertus, voici 9 problèmes de santé qu’il est possible de traiter ou de prévenir en faisant l’amour régulièrement.

9 problèmes de santé à traiter ou à prévenir en faisant l’amour :

  1. Problèmes cardiaques

La nomination « sport de chambre » est on ne peut plus adéquate quand on réalise les bienfaits de cette activité sur notre santé cardiaque. En effet, en faisant l’amour, de nombreuses hormones appelées catécholamines sont sécrétées, ce qui fait augmenter la pression artérielle et le rythme cardiaque. Plus simplement, faire l’amour fait travailler le muscle cardiaque et le renforce, ce qui réduit les risques de maladies le touchant.

  1. Migraines

Provoquant des douleurs intenses qui peuvent parfois obliger la personne qui en souffre à rester alitée dans le noir, la migraine est l’une des excuses les plus utilisées pour échapper à une partie de jambes en l’air. Or, plusieurs études ont pu démontrer qu’avoir un rapport sexuel pendant une crise de migraine aiderait à la dissiper. Les endorphines libérées pendant l’acte, et surtout au moment de l’orgasme, ont un puissant effet analgésique qui soulagerait efficacement la douleur.

  1. Dépression

En plus de la migraine, les endorphines précédemment citées sont également des antidépresseurs naturels. Favorisant une sensation de détente et de bien-être, elles aident à améliorer l’estime de soi et à lutter contre la baisse de moral et les états de dépression.

  1. Insomnie

Après l’effort physique fourni pendant l’acte sexuel, l’énergie corporelle baisse considérablement après l’orgasme, les muscles se relâchent et l’esprit se détend, ce qui vous prépare à un bon sommeil, profond et réparateur. Donc si vous souffrez d’insomnie, octroyez-vous une bonne séance de câlins avec votre partenaire, pour faire le plein d’endorphine et d’ocytocine, hormones du plaisir et du bien-être. Résultat garanti.

  1. Incontinence urinaire

Gênante et incommodante, l’incontinence urinaire est généralement due à un relâchement des muscles du plancher pelvien et provoque des fuites d’urines, de jour comme de nuit. Or, en sollicitant les muscles pelviens, l’acte sexuel permet de les renforcer et de les tonifier, ce qui permet un meilleur contrôle de la miction et par conséquent, un moyen efficace pour lutter contre l’incontinence urinaire.

  1. Maladies d’hiver

En activant la circulation sanguine et en aidant à avoir un sommeil profond et réparateur, le sexe aide à renforcer les défenses naturelles de l’organisme et à libérer les anticorps capables de lutter contre les différents virus. D’après une étude de la Wilkes University of Pennsylvania, les personnes qui font l’amour régulièrement présentent un taux d’immunoglobine A plus élevé dans leur corps, ce dernier étant un anticorps qui combat efficacement le rhume et la grippe.

  1. Douleurs musculaires et articulaires

Grâce aux endorphines antalgiques et à l’ocytocine favorisant le relâchement musculaires, produites pendant l’acte sexuel, ce dernier est considéré comme un moyen efficace pour soulager les muscles endoloris et apaiser les articulations endolories. À condition, évidemment, d’adopter des positions confortables et de ne pas avoir un rythme endiablé !

  1. Peau terne

Vous avez la peau terne et relâchée ? Oubliez les produits cosmétiques et succombez au charme de votre conjoint ! En savourant un moment d’intimité avec lui, vous favorisez la production de collagène et l’irrigation de la peau grâce à une meilleure circulation sanguine et à la sécrétion de certaines hormones. Ainsi, prendre soin de votre peau et de sa jeunesse n’ai jamais été aussi agréable !

  1. Cancer de la prostate

D’après une étude publiée dans European Urology, l’éjaculation aurait un grand effet protecteur contre le cancer de la prostate. En effet, les hommes qui éjaculent en moyenne, 21 fois par mois, ont un risque 22% plus réduit que ceux ayant un nombre d’éjaculation plus faible.

 

Lire aussi Quels sont les endroits où les gens préfèrent faire l’amour ?

Contenus sponsorisés