Les femmes devraient avoir plusieurs « hommes » pour être épanouies d’après une étude

La polyandrie se définit comme une pratique permettant à une femme d’être mariée à plusieurs époux à la fois. Très mal perçue par la société, cette union inhabituelle est soumise à diverses critiques. Et pour cause, nombreux sont ceux qui estiment que la monogamie est la règle et que celles qui y dérogent vont à l’encontre des principes moraux associés au mariage. En effet, il est communément admis que l’union conventionnelle entre deux époux leur confère un devoir de fidélité et d’exclusivité. Toutefois, une étude affirme que les femmes devraient avoir un mari de secours pour être plus heureuses.

Avoir un plan B au cas où votre mariage tournerait au vinaigre, vous y avez déjà pensé ? Probablement pas, puisque la polyandrie rejette les valeurs morales établies par la société. Pourtant, plusieurs études attestent du fait qu’une femme peut être bien plus épanouie en ayant deux maris. Bien que cette idée peut sembler farfelue, le cas de cette femme polyamoureuse de quatre hommes montre que certaines se sentent comblées en choisissant ce mode de vie. D’ailleurs, comme relayé par le journal Huffpost, la moitié des femmes mariées songent à avoir un mari de secours en cas de divorce.

Les femmes devraient avoir plusieurs maris

Alors que la polygamie est mal acceptée par la société, certaines personnes ressentent le besoin de multiplier les partenaires pour être plus heureuses. Pourtant, cette question fait couler beaucoup d’encre et fait naître de nombreux débats. Mais une étude publiée dans The Royal Society Publishing affirme qu’une femme mariée à plusieurs hommes présente un avantage considérable pour l’humanité.

la polyandrie serait avantageuse pour l’humanité.

la polyandrie serait avantageuse pour l’humanité. Source : Ok Chicas

Selon les auteurs de cette étude intitulée “révéler le succès de l’accouplement et tester les principes de Bateman dans la population humaine”, la polyandrie serait meilleure pour les enfants. En effet, la théorie met en avant le fait que les hommes produisent des millions de spermatozoïdes alors que les femmes ne sécrètent qu’une quantité minime d’ovocytes. Ainsi, pour être sûres de copuler plus fréquemment et d’avoir une progéniture accomplie, elles auraient intérêt à avoir plusieurs conjoints. En sus, les femmes qui ont plusieurs maris peuvent bénéficier d’un soutien permanent, notamment lors de l’éducation des enfants et de l’accomplissement des tâches du quotidien.

une femme peut être plus épanouie avec deux maris

une femme peut être plus épanouie avec deux maris. Source : Ok Chicas

Bien que la théorie défendant la polygamie repose essentiellement sur le règne animal, les chercheurs ont appliqué des recherches sur l’Homme. Ainsi, l’expérience a été menée en Afrique de l’Ouest et les chercheurs ont pu analyser 20 000 chasseurs-cueilleurs appartenant au peuple Pimbwe pendant 20 ans. De nombreux habitants avaient tendance à succomber à la polygamie, notamment durant la famine. L’étude a permis de démontrer que les femmes pouvaient prendre soin de leurs enfants pendant la pénurie, alors que les hommes avaient du mal à les préserver.

Pourquoi sommes-nous monogames ? 

Bien que cette étude pousse à la réflexion, il n’en demeure pas moins vrai que la monogamie est la règle pour l’Homme. Alors que de nombreux mammifères sont dits polygames, l’espèce humaine semble préférer la vie à deux, comme l’explique France TV Info. Plusieurs raisons expliquées par l’histoire des primates peuvent justifier ce mode de vie qui est devenue la norme dans les pays occidentaux :

  • Le risque d’infanticide

Selon une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, le risque d’infanticide que présente la polygamie a incité les mâles de certaines espèces à prendre soin de la mère de leur progéniture. Ainsi, de nombreux primates ont opté pour des relations monogames, afin de veiller sur leurs progénitures. En réalité, certains mâles s’attaquent à des petits qui ne sont pas les leurs afin de s’accoupler avec leur mère. Et pour cause, lorsque la mère allaite, elle est incapable d’ovuler. C’est donc ce qui a poussé certains mâles à privilégier la monogamie pour protéger leurs petits.

  • La reproduction 

Selon des chercheurs de l’université de Cambridge, la monogamie devient nécessaire lorsque les femelles expriment de l’hostilité entre elles. De ce fait, un mâle ne peut assurer la protection de nombreuses femelles et il se voit obligé de faire un choix pour pouvoir se reproduire, révèle une étude publiée dans la revue Science.

  • L’influence hormonale 

Enfin, il semblerait qu’une hormone joue un rôle dans l’importance de la monogamie, indique une étude publiée dans The Journal of Neuroscience. Il s’agit de l’ocytocine, aussi appelée l’hormone de l’amour. Les hommes sécrètent cette hormone particulière lorsqu’ils tombent amoureux, et de là naît un attachement particulier qui encourage l’exclusivité. “L’hormone n’inhibe pas l’attraction, mais elle empêche l’homme de s’approcher trop et de se montrer disponible pour un jeu de séduction”, indique l’Obs.

Lire aussi Une femme reçoit la meilleure lettre de divorce de son mari qui l’a trompé avec sa soeur

Contenus sponsorisés