« L’infidélité est un choix pas une erreur »

Comme le chantait Claude François, « ça s’en va et ça revient », la relation amoureuse connait des tumultes et traverse souvent des hauts et des bas que vivent de nombreux couples. Mais des fois, ça s’en va et ça ne revient pas et la relation entre un homme et une femme se solde le plus souvent par une rupture. Entre les deux étapes, existe celle du « brush-off » désignant l’avant-rupture qui est l’étape annonciatrice d’une éventuelle séparation. Malheureusement, beaucoup préfèrent ne pas en tenir compte, jusqu’à ce que la fatalité devienne une réalité.

Pour ne plus avancer à l’aveuglette dans la relation de couple, il est primordial d’enlever le voile qui nous couvre les yeux et d’essayer de déchiffrer le brush-off lorsqu’il se manifeste. Il est parfois difficile de sauver la relation, mais cela permet tout au moins de comprendre la raison de la rupture pour un atterrissage en douceur au lieu de subir le choc douloureux que pourrait provoquer la séparation.

Les signes annonciateurs d’une rupture proche sont divers et peuvent être perçus par toute personne aguerrie pour peu qu’elle garde les yeux grands ouverts. Comme lorsque le partenaire se désintéresse de vous et demeure tout le temps connecté ailleurs, lorsqu’il n’adhère plus à vos activités et vos opinions ou ne lit plus vos messages ; en résumé toute votre relation ne devient qu’un brouillard et une brume épaisse vous empêchant de voir les prémisses d’une éventuelle rupture.

Ces facteurs sont résumés dans l’histoire d’un couple qui demeure instructive. Mais cette dernière comporte néanmoins un côté ludique qui en amusera plus d’un. Aussi par l’intermédiaire d’un échange de lettres, la rupture s’est faite. Cette communication écrite a mis fin à un brush-off qui perdurait et a fait l’objet d’un échange sournois, parfois amusant mais audacieux et surtout pourvu d’un humour cynique qui fait malgré tout sourire.

Un échange de lettre impudent mais non moins drôle

Dans sa lettre, le mari annonce la rupture de son union avec sa femme, ayant pour cause, l’indifférence de cette dernière vis-à-vis de lui. Il lui reprochait le fait qu’elle ne lui avait pas annoncé sa démission de son travail, son manque d’intérêt vis-à-vis des attentions qu’il lui portait, et sa continuelle nonchalance quant à sa nouvelle coupe de cheveux par exemple, ou le nouveau boxer qu’il avait acheté. Il la blâmait de ne regarder que son émission préférée avant d’aller se coucher sans prêter attention à lui et de ne plus le désirer sexuellement. Il lui annonça en bas de la lettre qu’il comptait partir avec la sœur de cette dernière et déménager avec elle en Virginie-Occidentale, tout en lui souhaitant d’être heureuse et d’avoir une belle vie.

La réponse de sa femme ne s’est pas fait attendre. Dans sa missive, elle explique les raisons de son comportement, en précisant que si elle préférait regarder l’émission télévisée, c’était pour éviter ses plaintes sans cesse récurrentes qu’elle subissait pendant 7 ans de vie commune. Qu’elle avait remarqué sa coupe de cheveux mais qu’elle l’avait trouvée tellement efféminée qu’elle avait préféré ne pas le lui faire remarquer ; sa bonne éducation oblige. Pour ce qui est du plat, il contenait du porc que seule sa sœur mangeait et avec qui d’ailleurs il a dû confondre. Quant au boxer, elle lui a fait remarquer qu’il contenait l’étiquette de 49,80 Euros, somme qu’elle avait prêté le jour même à sa sœur.

Sans oublier de préciser dans sa lettre que malgré tout, elle avait des sentiments pour lui et qu’elle espérait que leur vie amoureuse allait repartir de bon pied et c’est la raison pour laquelle, elle ne lui avait pas annoncé sa démission, en raison du gain qu’elle a eu au loto et qui s’élevait à 14 millions d’euros. De ce fait, elle voulait lui en faire la surprise en se procurant deux billets pour Hawaï, mais en rentrant chez elle, il était déjà parti.

Suite à cela, elle a rajouté qu’après avoir consulté son avocat, ce dernier lui a certifié que son mari n’obtiendrait pas le moindre centime, après la lettre qu’il lui avait adressée.

Elle termina sa lettre, enfin, en souhaitant à son mari d’être heureux avec sa charmante sœur Carla, tout en lui précisant qu’en fait, à sa naissance, cette dernière se prénommait Carl et qu’elle espérait que cela ne poserait pas d’obstacle à leur bonheur.

Signé

Ton ex-femme, libre et riche !

Lire aussi Pourquoi les femmes les plus intelligentes ont du mal à trouver l’amour ?

Contenus sponsorisés