Voici pourquoi vous ressentez de la douleur pendant vos rapports sexuels

Le sexe est censé être toujours agréable et plaisant, mais parfois, mais si jamais il devient douloureux, c’est que votre corps essaie de vous avertir que quelque chose ne va pas. Voici alors les raisons pour lesquelles vous pouvez ressentir de la douleur pendant les rapports sexuels.

Le sexe douloureux

D’après une étude publiée en 2015 dans The Journal of Sexual, si vous avez ressenti un pincement, une pression, une douleur ou des crampes lors de vos derniers rapports sexuels, vous n’êtes pas seule. Environ 30% des femmes déclarent ressentir de la douleur lors des rapports sexuels vaginaux.

Selon Debra Herbenick, professeure, directrice et chercheuse au Center for Indiana University, la douleur pendant les rapports sexuels ne gâche pas seulement le moment, elle peut avoir des conséquences beaucoup plus importantes comme la peur du sexe, une baisse de la libido et la perte globale d’intimité.

Le simple fait que la douleur soit courante ne signifie pas que vous devriez la supporter. Vous pouvez vous sentir mal à l’aise d’en parler, mais vous vous faites du mal en l’acceptant.

Voici 9 raisons pour lesquelles les relations sexuelles peuvent être douloureuses, et ce que vous pouvez faire pour vous sentir bien à nouveau.

Vous sautez les préliminaires

Généralement, les femmes sont plus lentes à être excitées que les hommes, c’est pour cela que Dr Hebernick recommande aux hommes de ne pas sauter cette étape cruciale pour la femme. Cela pourrait signifier s’embrasser et se caresser avec son partenaire, donner ou recevoir des relations sexuelles orales. C’est lors des préliminaires que commence le processus naturel de circulation du sang vers les organes génitaux, ce qui augmente la lubrification qui est indispensable pour des relations sexuelles sans douleur.

Vous n’utilisez pas de lubrifiant

Vous pouvez être prête pour la pénétration, mais si votre vagin n’est pas suffisamment lubrifié, la pénétration sera douloureuse. De plus, votre vagin ne se mouille que 5 à 7 minutes après que votre cerveau soit en situation.

D’autres facteurs peuvent également ralentir votre lubrification naturelle, telles que les douches et les bains chauds qui peuvent entraîner une sécheresse vaginale. Alors assurez-vous d’avoir un lubrifiant naturel à portée de main pendant vos rapports sexuels.

Vous êtes très stressée

Vous avez eu une longue journée agitée et vous ramenez toute cette tension avec vous au lit. La relaxation joue un rôle important dans le fait de se sentir prête et intéressée par le sexe.

La meilleure chose à faire est de réduire le niveau de votre stress avant de vous lancer dans des rapports sexuels. Herbenick suggère pour cela que les partenaires se fassent masser l’un l’autre, ou qu’ils fassent des exercices de respiration et de méditation.

Le sexe de votre partenaire est trop grand

Pour certaines personnes, la forme du pénis peut être une cause de douleur pendant les rapports sexuels. Selon Dr Hebernick, le lubrifiant peut aider dans certains cas, mais dans les situations où le pénis martèle le col de l’utérus ou provoque un niveau d’étirement inconfortable, ralentir ou changer de position sexuelle peut être bénéfique.

Vous avez une infection à levures ou un autre type d’infection

 Certaines infections génitales comme l’herpès génital, la trichomonase et les infections à levures, peuvent rendre les rapports sexuels douloureux. Même les femmes qui ne ressentent aucun symptôme ou ne sont pas conscientes de leurs infections peuvent avoir de légers changements de la vulve ou du vagin qui peuvent contribuer à la douleur.

La bonne nouvelle est que la plupart des infections génitales sont facilement contrôlables et curables.

Vous souffrez d’endométriose

C’est une maladie qui se caractérise par le fait que le tissu qui tapisse l’utérus commence à se développer dans d’autres régions. Cette maladie affecte environ 7% des femmes. Cela peut entraîner des douleurs lors de la pénétration vaginale, et peut devenir insupportable.

Malheureusement, l’endométriose peut nécessiter une chirurgie laparoscopique, mais l’identification de la source de douleur constitue une grande partie de la solution.

Vous êtes en ménopause

La ménopause implique des changements dans le vagin plus que la simple lubrification. De ce fait, certaines parties du vagin et de la vulve peuvent devenir plus sensibles, ce qui peut expliquer pourquoi des douleurs peuvent survenir pendant des rapports tout à fait normaux.

Vous avez un trouble de la peau

L’eczéma peut provoquer des démangeaisons, de la rougeur et de l’inflammation de votre vulve, et ainsi causer des rapports sexuels douloureux. La bonne nouvelle est que l’eczéma vulvaire est traitable. Souvent, il suffit de changer de savon pour sa toilette externe (le vagin n’a pas besoin de produit, il est autonettoyant) ou de porter des vêtements amples et des sous-vêtements en coton qui laisse respirer cette partie intime.

Vous souffrez de vaginisme

Le vaginisme est une maladie rare caractérisée par des spasmes et des contractions du vagin pendant les rapports sexuels. On pense qu’il s’agit d’une pathologie psychophysiologique découlant de facteurs tels que la peur du sexe, les abus ou les traumatismes passés ou l’anxiété. Une consultation et un suivi chez un spécialiste de santé sont alors nécessaires pour y remédier. La méditation fait partie des thérapies très recommandées pour traiter le vaginisme.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close