x

Un orang-outan photographié imitant les pêcheurs locaux en utilisant une lance pour attraper du poisson

L’orang-outan est un singe qui se distingue par son pelage hirsute couleur rouille et sa carrure massive. Essentiellement présent sur les deux îles de Bornéo et Sumatra, c’est dans la première qu’un cliché impressionnant de l’animal a pu être capturé par un photographe, avant d’être publié en 2008 dans un ouvrage intitulé The Thinkers Of The Jungle. En raison de son caractère surprenant, l’image a été relayée par de nombreux médias dont le Daily Mail et The Telegraph. Retour sur cette photographie légendaire.

Charles Darwin, célèbre savant, avait déjà émis dans sa théorie de l’évolution la possibilité d’une filiation homme-singe. Selon lui, le singe a subi diverses transformations biologiques avant d’appartenir à l’espèce humaine. Cette doctrine, vivement contestée, a tout de même eu le mérite de susciter de multiples interrogations. Les animaux ne cessent de nous impressionner à travers leurs réactions qui peuvent s’apparenter à celles de nos semblables. Cela a été le cas d’un orang-outan qui a surpris la Toile en tentant de pêcher un poisson à la manière des pêcheurs locaux.

Une photographie insolite

orang-outan

C’est en 2008 que l’image insolite d’un orang-outan pêchant dans une rivière a été immortalisée. Le cliché capturé dans l’île de Bornéo, située dans la péninsule malaise, a suscité la surprise générale car le mammifère agrippé à une branche d’arbre, s’est servi d’une lance pour attraper un poisson. Cette technique étant essentiellement propre à l’Homme, les réactions n’ont pas manqué face à cet orang-outan cherchant tant bien que mal à harponner sa proie. En effet, cette image reste particulièrement étonnante puisque l’animal n’est pas censé savoir utiliser cet outil de chasse. Ce comportement inhabituel reflète la capacité de ce singe à imiter certains gestes propres à l’espèce humaine. Selon les médias, l’animal aurait réussi à se procurer des poissons appartenant à certains habitants de l’île.

Les animaux ressentent-ils les mêmes émotions que les hommes ?

De nombreux propriétaires d’animaux se demandent si leurs compagnons à quatre pattes ressentent certaines émotions. On peut constater qu’ils sont sensibles à la douleur, qu’une absence prolongée peut les rendre tristes et qu’un acte de tendresse peut les conforter. Selon Carl Safina, auteur du livre Qu’est ce qui fait sourire les animaux, les animaux peuvent ressentir certaines émotions primaires. Le spécialiste qui a vécu avec des animaux quelques temps déclare que les animaux sont aptes à accueillir la tristesse, le bonheur, la colère et la crainte, mais les expriment différemment. Ils ne font pas usage de la parole mais manifestent certains comportements pour témoigner de leurs ressentis. Le spécialiste ajoute que l’homme est convaincu d’être supérieur à l’animal grâce à sa capacité à parler. Mais les animaux sont également dotés de moyens pour communiquer entre eux.

En effet, les  postures, les hormones, les regards et les sons des animaux sont autant de façons qu’ils ont de s’exprimer. Mais admettre que les bêtes ressentent des émotions et communiquent peut mettre certains hommes mal à l’aise. “Notre espèce est celle qui comprend mieux le monde mais qui entretient la plus mauvaise relation avec lui”, affirme le spécialiste. A ses yeux, l’être humain justifie certains actes de cruauté envers les animaux en les considérant comme insensibles. Il est donc nécessaire de mettre en exergue les similitudes entre l’homme et l’animal pour qu’un respect mutuel puisse ériger le monde.

Par ailleurs, une hypothèse souligne une potentielle compassion chez nos amis à quatre pattes. Dans un article publié par France Culture, la scientifique Lucy Bates a affirmé que les éléphants étaient capables de s’offrir de l’aide lorsque leurs congénères sont face à un danger. Ils pourraient alors être dotés d’une empathie qui les rendraient sensibles au malheur d’autrui.

Contenus sponsorisés
Loading...