Aliments antioxydants

On parle de stress oxydatif lorsque les cellules sont agressées par les radicaux libres autrement appelés espèces oxygénées réactives. Produits par l’organisme, ces derniers peuvent être toxiques lorsqu’il y a un déséquilibre entre les radicaux libres pro-oxydants et antioxydants. Résultat ? L’apparition de plusieurs symptômes, notamment le vieillissement prématuré de la peau.  En règle générale, ces radicaux libres peuvent être neutralisés par l’organisme grâce aux antioxydants. Des molécules que l’on retrouve dans les vitamines C et E, les polyphénols ou encore les caroténoïdes. A savoir que le corps dispose naturellement d’enzymes antioxydantes qui peuvent être activées grâce aux oligo-éléments présents dans l’alimentation. Zinc, cuivre, fer, sélénium, manganèse, sont autant d’antioxydants particulièrement prisés pour leurs bienfaits sur la santé.

Le stress oxydatif entraîne, à des degrés plus ou moins importants, l’oxydation et donc la dénaturation de plusieurs éléments indispensables au bon fonctionnement du corps. Il s’agit notamment des lipides, des protéines ou encore des glucides. Cela se traduit par un dysfonctionnement des tissus, des artères voire même des cellules nerveuses. Conséquence ? Une accélération du vieillissement cellulaire.

Au-delà de ses effets sur l’apparence de la peau, le stress oxydatif peut entraîner de nombreuses pathologies chroniques telles que la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, le diabète, l’arthrite, la fibromyalgie etc. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette anomalie : la consommation de tabac et d’alcool, certains traitements médicamenteux, une exposition prolongée au soleil, la pollution, la sédentarité ou au contraire, la pratique d’une activité physique trop intense. A noter que le stress dû au rythme de vie effréné peut également être responsable du stress oxydant.

Stress oxydatif : quels aliments choisir ?

Etre en bonne santé passe d’abord par une alimentation équilibrée. Choisir ses aliments avec soin peut ainsi représenter une solution salutaire pour éviter de nombreuses conséquences délétères. Afin de lutter contre le stress oxydant, une alimentation riche en antioxydants est requise. S’il n’existe pas de recommandation officielle quant à la quantité d’antioxydants qu’il faut consommer quotidiennement, il est toutefois conseillé de consommer 7 à 10 portions de fruits et légumes par jour, principale source d’antioxydants. Haricots secs, bleuets, canneberge, Cranberry, artichauts, mûres, pruneaux, framboises, fraises, pommes, noix de pécan, gingembre, amande, baies de goji, thé, café ou encore clou de girofle sont renommés pour leurs nombreuses propriétés, notamment celles de pouvoir lutter contre les radicaux libres.
Close