Pour se venger de son mari infidèle, elle lui écrase les testicules jusqu’à la mort

Découvrir l’infidélité de son compagnon est toujours perçu comme un choc et pour cause : la personne avec qui on projetait de partager sa vie se montre déloyale. Si certaines personnes pleurent à la découverte de l’infidélité de leur compagnon, d’autres sont animées par un désir de vengeance, comme en témoigne ce récit relayé par le Daily Star. En effet, une femme serait allée jusqu’à tuer son mari pour l’avoir trompée et ce...en lui écrasant les testicules. 

Il est tout à fait naturel de sentir trahi après s’être fait tromper par son partenaire. Toutefois, il arrive que des histoires sordides prennent place suite à cette infidélité. Ce serait le cas de cette femme nigériane dont l’histoire a été rapportée par certains médias locaux. Bien que l’on ne puisse en vérifier la véracité, les détails de cette affaire révèlent à quel point le désir de se venger après une infidélité peut conduire aux comportements les plus sordides.

ekhator

thesun

L’épouse suspectait l’infidélité de son mari

C’est donc au Nigeria que cette histoire se serait déroulée. La femme, qui s’appele Ekhator aurait, pour une raison qui nous est malheureusement inconnue, suspecté l’infidélité de son mari. Elle a donc décidé de le confronter, ce qui a rapidement mené à une dispute, au point d’en venir aux violences physiques.

Selon l’histoire relayée par le Daily Star dans l’un de ses articles, les deux individus se seraient échangés des coups avant que le mari ne gifle Ekhator. La femme aurait alors réagi en attrapant son mari tellement fort par les testicules qu’il en aurait perdu conscience.

Il est transporté à l’hôpital avant son décès

Après s’être évanoui, l’homme a rapidement été transporté à l’hôpital. Toutefois, son décès aurait été déclaré après son arrivée. La police a alors été contactée afin d’enquêter sur les détails de cette histoire. Suite à une interrogation, la femme se serait défendue en déclarant aux autorités qu’elle « avait été possédée par le diable ».

Des récits de vengeance similaires

Découvrir l’infidélité ou la trahison de son partenaire peut pousser certaines personnes à réagir de manière assez violente. D’ailleurs, Ekhator n’est pas la seule femme qui aurait supposément pris sa revanche en ciblant la partie génitale de son mari.

En effet, une histoire similaire avait également choqué les internautes, lorsqu’une femme a découpé le pénis de son mari infidèle. Heureusement, des violences d’une telle ampleur restent des faits assez rares, bien qu’il soit assez intéressant de noter la similarité entre ces différents cas.

Se venger après une infidélité, une erreur ?

Vouloir se venger après une infidélité semble parfois instinctif et pour cause, on se sent trahis et trompés. Cela peut être le reflet d’une souffrance trop lourde à porter, celle-ci pouvant pousser une personne à agir de manière extrême. Évidemment, cette vengeance n’implique pas forcément des violences physiques comme a pu le démontrer cette histoire. Néanmoins, certaines personnes peuvent décider d’infliger une souffrance morale à la personne qui les a trahies, à l’instar de cette femme qui a eu une relation sexuelle avec le manager de son mari.

Se pose alors la question suivante : se venger, est-ce vraiment une bonne idée ?  Interrogé par l’Express, Gérard Leleu, médecin sexologue, explique que souvent, la colère est la première émotion qui se manifeste car elle devient le seul moyen d’exprimer sa souffrance.

Dans ce sens, il est important de tenir cette émotion à distance, car dans certains cas, elle peut même conduire à la violence. « Certains mots, certains gestes sont difficile à effacer ensuite. Même si cela demande beaucoup de grandeur d’âme et de courage, il faut essayer de ne pas céder à ses impulsions », conclut l’expert.

Lire aussi Lors de la cérémonie de son mariage un homme révèle aimer une autre femme et fait pleurer la mariée et le public d’émoi.

Contenus sponsorisés