6 gestes essentielles pour se protéger du Sida

Faire l’amour régulièrement est bénéfique pour la santé, car en plus de brûler quelques calories, cette activité aide à booster vos défenses immunitaires, à réduire votre stress et à soulager vos maux de tête. Cependant, si votre vie sexuelle consiste en des rapports avec plusieurs partenaires, il faut être extrêmement vigilant pour éviter les maladies et infections sexuellement transmissibles, parfois fatales telles que ce tueur silencieux des plus redoutables : le Sida. Voici donc quelques précieux conseils pour le garder à bonne distance.

Qu’est-ce que le Sida ? 

Sida, ou syndrome d’immunodéficience acquise est une maladie provoquée par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et qui se manifeste par un affaiblissement progressif du système immunitaire, qui devient à terme incapable de protéger l’organisme contre l’attaque des multiples agents pathogènes, ce qui le rend particulièrement vulnérable : une simple infection risque de devenir mortelle. 
Pour réduire vos risques de contracter le virus lors d’un rapport sexuel, voici quelques gestes de prévention à adopter.

Les gestes essentiels pour se protéger d’une infection au VIH :

  1. Connaître les modes de contamination

Tout d’abord, il faut savoir que ce virus passe dans le corps humain lors d’un contact avec une personne porteuse à travers le lait maternel, le sang, le liquide rectal et les sécrétions sexuelles, telles que le liquide pré-séminal, le sperme et les sécrétions vaginales, que ce soit lors d’une pénétration vaginale, d’un rapport sexuel anal ou même buccal (fellation ou cunnilingus). 

  1. Faire un test sanguin avant tout rapport sexuel avec un nouveau partenaire

À ses débuts, la contamination au VIH ne cause l’apparition d’aucun symptôme, c’est pourquoi, beaucoup de personnes croient qu’elles n’en sont pas atteintes. Il est donc important de faire des analyses sanguines régulièrement si vous changez souvent de partenaires et de ne pas hésiter à les exiger à votre nouveau(elle) amant(e).

  1. Éviter d’avoir des rapports sexuels avec des inconnus

Il est vrai que les aventures d’une nuit sont assez tentantes et le fantasme de faire l’amour avec un parfait étranger est très présent, il vaudrait mieux éviter ce genre de pratiques vu qu’elles augmentent considérablement les risques de contamination.

  1. Avoir des rapports sexuels protégés

En plus de vous éviter les grossesses indésirables, l’utilisation du préservatif, aussi bien masculin que féminin, est essentiel pour se protéger des maladies sexuellement transmissibles puisqu’il empêche tout contact avec les sécrétions sexuelles, à condition évidemment de le mettre dès le début du rapport et non seulement au moment de la pénétration.

  1. Choisir des personnes reconnues pour les tatouages et les piercings

Certaines personnes pourront être tentées de faire quelques économies en faisant appel à des personnes pas très connues pour se faire un tatouage ou un piercing. Or, le matériel utilisé par ce dernier ne répond généralement pas aux normes d’hygiène, ce qui les expose à un risque accru de contamination. 

  1. Utiliser du matériel médical stérile

Pour tout type d’interventions médicales, aussi petites soient-elles, il faut utiliser du matériel propre et stérilisé pour éviter les infections, mais aussi tous les virus qui passent par voie sanguine. Pour les injections ou les prises de sang, il est recommandé d’utiliser des seringues jetables pour limiter au maximum les risques de contracter la maladie.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close