Les huiles essentielles à utiliser en cas de coupure

Douloureux sur le coup, ces petits accidents du quotidien sont heureusement sans gravité la plupart du temps. Pour les soigner, il faut d’abord commencer par désinfecter la plaie cutanée pour éviter l’infection de la coupure et accélérer sa cicatrisation. Un processus pour lequel les huiles essentielles sont de véritables alliées.

L’huile essentielle qu’il vous faut : HE de lavande officinale. Antiseptique et antibactérienne, elle désinfecte parfaitement la plaie et accélère la cicatrisation. De plus, elle est légèrement anesthésiante, ce qui permet de calmer la douleur. C’est l’huile essentielle à toujours avoir dans sa trousse à pharmacie car ce remède est très utile pour soigner et apaiser bien des petits bobos. L’autre huile essentielle à privilégier : HE de ciste ladanifère.

Mode d’emploi

  • Passez la plaie sous l’eau. Séchez puis déposez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande officinale sur un coton-tige et tapotez la coupure. 1 à 2 gouttes suffisent généralement. Renouvelez l’opération plusieurs fois par jour.
  • Si la plaie continue à saigner, appliquez 1 goutte d’HE de ciste ladanifère, qui a des propriétés hémostatiques (elle stoppe les saignements) et cicatrisantes.

LES CONSEILS EN PLUS

  • Avant d’appliquer l’huile essentielle de préférence bio, il est important de passer la coupure sous l’eau, voire de la nettoyer à l’eau savonneuse. Rien de tel pour purifier et assainir la peau en éliminant une partie des germes.
  • Pour stopper le saignement, appuyez sur la coupure pendant quelques minutes à l’aide d’une compresse stérile.
  • Si la plaie ne saigne plus, laissez-la sécher à l’air libre. Si vous voulez poser un pansement, veillez à ce que la peau soit bien sèche, afin d’éviter que la coupure ne macère dans l’humidité.

Soulager les démangeaisons liées à la cicatrisation

Lorsque la peau est en train de cicatriser, les cellules cutanées deviennent hyperactives et entraînent des tiraillements ou des sensations de démangeaisons. Certains n’arrivent pas à se retenir et finissent par toucher à leurs plaies, ce qui retarde l’action régénératrice des cellules, provoque des rougeurs et des irritations. Pour ne pas nuire à la cicatrisation, il est donc important d’apaiser la peau. Nettoyez-la doucement à l’aide d’un gel surgras et séchez sans frotter. Diluez ensuite une goutte d’huile de lavande officinale dans quatre gouttes d’huile d’argan. Il suffira de masser délicatement la cicatrice. L’huile d’argan est dotée de nombreuses propriétés thérapeutiques, dont des vertus cicatrisantes et hydratantes. L’huile de lavande est quant à elle dotée de bienfaits purifiants, antiseptiques et anti-inflammatoires. Pour diluer l’huile essentielle pure et naturelle, vous pouvez également opter pour une base d’huile végétale comme le macadamia, le jojoba ou l’amande douce, idéale pour les problèmes de peau sèche et la cicatrisation des peaux sensibles.

En alternative, vous pouvez aussi tirer profit de l’aloe vera en application cutanée. Conseillée pour de nombreuses utilisations telles que le traitement de brûlures ou de dermatoses (eczéma, psoriasis, herpès etc.), elle soulage instantanément les démangeaisons liées aux coupures et est même efficace contre celles des piqûres d’insectes. Cicatrisante, apaisante et anti-inflammatoire, sa richesse en principes actifs est également d’une aide précieuse pour stimuler les cellules chargées de synthétiser le collagène et l’élastine.

Lire aussi 7 remèdes maison simples pour se débarrasser des verrues naturellement

Contenus sponsorisés