Les dangers et effets indésirables que toutes les femmes doivent connaître

Petite parenthèse d’histoire. Ce n’est qu’en 1967 que la pilule contraceptive a été autorisée en France, laissant à ces millions de femmes le choix de choisir ou non d’avoir un bébé. Avant cette invention révolutionnaire, ces dernières recouraient au coït interrompu, à la méthode de contrôle des températures ou encore à l’avortement clandestin qui peut conduire à la stérilité ou à la mort. Cette petite pastille à avaler tous les jours a libéré la femme mais 50 ans plus tard, elle a été abandonnée pour des méthodes contraceptives jugées plus respectueuses du corps. Et pour cause, la pilule contraceptive n’est pas sans danger et présente des risques conséquents pour la santé. Voici les effets indésirables que toutes les femmes doivent connaitre, comme le mentionnent nos confrères du Figaro santé.

Enovid. C’est le nom de la première pilule que l’américain Gregory Pincus a conçu pour permettre aux femmes de contrôler la conception. Ce médicament hormonal avait pour effet de bloquer l’ovulation. La première méthode de contraception orale était née. Quelques décennies plus tard, les femmes ont favorisé les pilules de dernière génération, moins dosées avec des effets secondaires moindres. Cependant, ces dernières ne sont pas dénuées de conséquences sur la santé.

Pilule en France : historique

Autorisée à la vente en 1967, la pilule a été commercialisée suite à une proposition de Lucien Neuwirth, un homme politique qui a fait de cette question son cheval de bataille. En 1999, la pilule contraceptive a été suivie de la pilule du lendemain, prise en cas d’oubli et pouvant agir sur la conception jusqu’à 3 jours après l’acte sexuel non protégé, et ce, sans avoir besoin d’ordonnance. Ces inventions médicales viennent sceller la volonté des femmes d’avoir une sexualité épanouie sans craindre le risque de grossesse.

Diane 35 : un scandale pharmaceutique

Si la pilule a désormais su se frayer une place dans les trousses de toilette de millions de femme, sa réputation a vite été ébranlée par des scandales pharmaceutique d’envergure. Cela a été le cas pour Diane 35, un anti-acnéique contraceptif qui aurait provoqué 400 décès liés à des AVC ou des embolies pulmonaires . Depuis, cette pilule commercialisée à titre contraceptif depuis 30 ans, a été retirée du marché mais a soulevé la question des dangers potentiellement liés à ce médicament oral.

La pilule : un médicament aux effets secondaires multiples

Les femmes qui utilisent ce moyen de contraception auront sans doute été témoins d’importants bouleversements physiologiques. L’usage de la pilule peut être à l’origine de saignements vaginaux (spotting), de céphalées, de prise de poids, de ballonnements, de sensibilité des seins, d’une sensation de jambes lourdes ou encore d’une aménorrhée (absence de règles). Ces effets secondaires peuvent être diminués lors de la prise d’une pilule micro-dosée ou encore d’une contraception orale sans œstrogènes (hormones femelles). En présence de ces symptômes, il est impératif de consulter votre gynécologue qui pourra dans ce cas prescrire un autre moyen de contraception adapté. « La prescription d’une pilule n’est pas un acte banal. L’interrogatoire de première consultation est crucial pour identifier d’éventuels facteurs de risque » souligne le docteur Brigitte Letombe, gynécologue à Lille, interrogée par nos confrères de l’antenne santé du Figaro.

Des dangers conséquents

Et les dangers inhérents à la prise de pilule contraceptive ne sont pas seulement les symptômes énoncés ci-dessus mais sont liés à des maladies qui peuvent être fatales et ce, surtout en présence d’un terrain favorable à la thrombose veineuse, l’hypertension artérielle, l’obésité ou encore le diabète. Pour les femmes qui fument, le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) ou d’infarctus du myocarde est augmenté. Dans une interview du docteur Jean-Pierre Thierry, médecin en santé publique, ce dernier estime que l’association du tabac, de l’obésité et de la pilule constituerait un risque supplémentaire de maladies cardiovasculaires mais il n’omet pas de préciser que le tabagisme et l’obésité à eux seuls, demeurent les plus dangereux pour la santé.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close