« Adieu petit ange » Un petit garçon meurt à l’hôpital après avoir été victime d’un accident

Il est de ces faits divers qui nous laissent dubitatifs quant au sens de la vie… Le cas d’un petit garçon qui était déclaré mort et qui a choqué sa mère et le personnel médical en dévoilant des vérités qu’il n’avait pas moyen de connaître. L’enfant aurait en effet démontré tous les signes d’une EMI (expérience de mort imminente) non pas une mais plusieurs fois successives suite à un accident de voiture. Phénomène suite auquel il aurait eu des visions et des sensations provoquées par une mort clinique ou un coma avancé. Détails sur cette histoire relayée par Foxnews.com

Des vies chamboulées en un clin d’œil

C’est dans la ville de Charlotte aux États-unis, que se déroulent les événements de cette terrible histoire. En 1997, plus exactement, un après-midi du 19 octobre, où le jeune Landon Whitley accompagnait ses parents, rentrant de l’église en voiture vers le chemin de la maison. Ce qui devait s’avérer être une virée paisible et sans encombres a pris une autre tournure lorsqu’une ambulance a écrasé complètement leur véhicule. Accident suite auquel son père a malheureusement perdu la vie, pendant que sa mère, Julie Kemp, était à son tour gravement blessée : côtes cassées, poumon perforé et commotion cérébrale.

Les ambulanciers présents sur place se sont dépêchés d’offrir leur aide, en veillant à extirper Landon de la voiture car ses chances de survie étaient minimes. Transporté en urgence à l’hôpital, il fut déclaré cliniquement mort. Quelle n’a été la surprise du corps médical en apprenant suite aux tests effectués que le cœur du jeune garçon avait en réalité stoppé et repris à trois reprises : dans le véhicule, à l’intérieur de l’ambulance, et une fois à l’hôpital.

Une plus grande foi face à l’adversité

accident

Boreddaddy

Whitley était exactement âgé de 8 ans lors de ces événements, et il déclare suite à l’expérience s’être rendu au paradis, avoir vu son père, des anges ainsi que deux autres membres de sa famille dont il n’avait jamais fait la rencontre auparavant. Il a même avoué à sa mère avoir vu les bébés dont elle avait fait fausse couche, chose qu’elle ne lui avait pas révélée.

Il aurait été déclaré cliniquement mort, souffrant de 23 plaques en métal encastrées dans son crâne et il a perdu l’aptitude de voir avec son œil gauche, mais il se porte bien à présent et mène une vie tout à fait normale. Sa mère, après les révélations sidérantes de son fils, a jugé important de partager cette expérience céleste hors norme avec le reste du monde en écrivant un livre détaillant leur vécu et la douleur de leurs années de deuil et parle également de l’expérience céleste de son fils. À travers cet écrit, elle arrive à mettre des mots sur ses ressentis et à exorciser sa peine, faisant partie de son processus de guérison et d’acceptation. Son message est celui de l’espoir pour toutes les personnes ayant perdu un proche.

julie

Boreddaddy

Elle déclare : « Ces jours-ci, je peux remercier Dieu de m’avoir donné la force de m’en sortir. Je n’ai pas vu la force quand je traversais ça – je n’ai vu que les défis et les blessures. »

Qu’est ce que l’expérience de mort imminente ?

L’expérience de mort imminente est un phénomène qui touche les personnes étant confrontées à un danger mortel ou ayant frôlé la mort (arrêt cardiaque, coma, traumatisme cérébral, anesthésie, chirurgie lourde, syncope…). Elle se manifeste à travers une multitude de ressentis (impression de flotter au-dessus de son corps, la vue d’une lumière au bout d’un tunnel, le sentiment de paix et de bien-être ou encore la rencontre de proches décédés).

Charlotte Martial, neuropsychologue estime que les cas les plus probables d’expérimenter une EMI sont ceux ayant connu un arrêt cardiaque : « Pour vivre une EMI, on pense qu’il faut être dans un état de conscience altérée, mais il doit toujours y avoir une activité cérébrale. 90% disent s’être sentis incroyablement bien, 80% sont sortis de leur corps, 70% parlent de lumière, 25% ont vu leur vie défiler et des êtres chers. Mais chaque récit est vraiment personnel et unique « .

Lire aussi Streptocoque du groupe B, une infection mortelle pour le bébé !

Contenus sponsorisés