Liniment bébé : réellement sans danger ?

Produit phare des sacs à langer, le liniment oléo-calcaire est une émulsion naturelle devenue quasiment incontournable dans le change des bébés. De plus en plus plébiscitée par les parents, sa composition peut varier selon les produits disponibles dans le commerce. Quelles sont ses utilisations ? Y a-t-il des ingrédients à éviter ? Faisons le point.

Initialement, le liniment est une lotion naturelle à la composition très simple. Issu d’un mélange d’eau de chaux (eau d’hydroxyde de calcium) pour équilibrer le pH naturel de la peau et d’un corps gras – généralement l’huile d’olive – pour son action hydratante et nourrissante, il est utilisé pour le change du bébé. En prévention des dermites du siège, pour soulager les démangeaisons ou apaiser les rougeurs… passons en revue ses différentes utilisations, sa composition et les meilleures astuces pour choisir un liniment adapté à votre enfant.

Bébé prend son bain – Getty Images

À quoi sert le liniment oléocalcaire pour bébé ?

Déposé sur un linge ou un coton, le liniment oléocalcaire sert à nettoyer le siège, mais aussi tout le corps de l’enfant. Il est ainsi considéré comme une alternative aux lingettes nettoyantes jetables, ces dernières étant parfois irritantes en raison des lotions dont elles sont imbibées. Sa mixture douce et naturelle est conçue pour s’adapter parfaitement à la peau fragile des bébés. Elle convient également aux nourrissons sujets aux érythèmes fessiers ou aux allergies. Par ailleurs, le liniment peut être utilisé pour prévenir ou apaiser les rougeurs liées au frottement des couches et à l’humidité, soigner les brûlures, aider à enlever les croûtes de lait qui se forment sur le cuir chevelu de bébé et soulager un eczéma. Une conséquence directe d’un film hydrolipidique défaillant, qui ne joue pas son rôle de barrière et laisse donc passer les allergènes.

Sur une peau propre et sèche, le liniment dispose également d’une action protectrice. Enfin, sa teneur en huile et son pH neutre sont utiles pour hydrater la peau, ce qui en fait une alternative aux laits et aux crèmes traditionnels. En revanche, il est préférable de ne pas l’utiliser en soin du visage pour le bébé, car il s’agit de deux types de peaux différents nécessitant des soins adaptés à chacun.

Liniment bébé : quelle composition ?

Recette ancestrale issue du sud de la France, le liniment oléocalcaire est, à l’origine, une mixture onctueuse et naturelle que l’on appelle communément liniment. Sa composition : 50 % d’eau de chaux et 50 % d’huile d’olive. L’eau de chaux ou l’eau d’hydroxyde de calcium a un pH basique qui permet de neutraliser l’acidité de l’urine du bébé, en prévenant la survenue d’érythèmes fessiers et en apaisant les irritations. L’huile d’olive quant à elle est un ingrédient naturel et non toxique aux propriétés hydratantes et nourrissantes. Idéale pour prendre soin des peaux sèches et fragiles, elle laisse un léger film gras sur la peau, répare et protège en agissant comme isolant. Le plus souvent, c’est cette formule que l’on retrouvera principalement lorsque l’on décide d’opter pour du bio en choisissant un liniment pour son bébé sans composants chimiques. On y trouvera également du stéarate de glycérol, un émulsifiant doux fréquent dans les produits biologiques. Certifiés par des entreprises telles que Ecocert, un organisme indépendant chargé de la vérification rigoureuse de l’intégrité des produits biologiques et écologiques proposés aux consommateurs, ces liniments sont accrédités et reposent sur des formules sans colorants, parabènes, parfum ou phénoxyéthanol. Utilisables dès la naissance de bébé, ils contiennent des ingrédients issus de l’agriculture biologique et sont donc 100% naturels.

Bébé après la toilette – Getty Images

Quid des liniments disponibles dans le commerce ?

S’il existe des liniments certifiés bio, d’autres en revanche peuvent contenir des substances qu’il est préférable d’éviter. La peau des plus jeunes étant particulièrement exposée et fragile, il est impératif d’éviter au maximum les composants chimiques susceptibles de nuire à leur santé. Faire le bon choix pour son enfant doit donc passer par une lecture rigoureuse des ingrédients listés sur le produit. En France, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir a épinglé plus de 1000 produits cosmétiques dont 75 dédiés aux enfants dans un rapport paru en 2017. Cette enquête a mis en avant la présence de substances allergènes ou irritantes et de perturbateurs endocriniens dans certains d’entre eux.

Un conservateur chimique a également été pointé du doigt par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Il s’agit du phénoxyéthanol, aussi appelé « EGphe » ou « phénoxytol ». Sur son site, l’agence a recommandé aux industriels de ne pas en utiliser dans les soins destinés au siège pour les moins de trois ans et de restreindre la concentration de ce conservateur dans tout autre type de produit. Et pour cause, le site de l’Info Durable révèle que suite à des tests menés sur les animaux, des effets hématotoxiques et hépatotoxiques ont été observés, en plus d’une toxicité pour la reproduction. En 2016, un rapport de l’ONG Women in Europe for a Common Future (WECF), un réseau international qui regroupe 150 organisations féminines travaillant sur l’environnement et la santé a relevé sa présence dans 54 produits sur 341 cosmétiques bébés, 26 d’entre eux étant des lingettes. L’UFC-Que Choisir a également émis une recommandation appelant à l’éviter, notamment « dans les lingettes et autres crèmes pour les fesses irritées ».

Comment bien choisir son liniment bébé ?

De plus en plus plébiscité, le liniment est désormais commercialisé par de nombreuses marques. Si vous vous demandez lequel choisir, opter pour du bio vous permettra de profiter de tous les avantages d’un produit véritablement naturel. Cela revient aussi à choisir un liniment respectueux de la peau fragile des nourrissons. Pour protéger la peau de bébé de manière optimale, il est conseillé de vérifier la liste des ingrédients de votre produit en veillant à ce qu’il y en ait le moins possible. De manière générale, on retrouvera de l’eau de chaux, de l’huile d’olive ainsi que quelques composants pour conserver et stabiliser le produit. Idéalement, il est recommandé d’éviter les liniments parfumés, cela vaut aussi pour d’autres types de produits de soin parfumés pour bébé en raison des risques d’allergies. Selon le site d’information pour les professionnels de la petite enfance, les acrylates et les parabènes sont également déconseillés.

Si vous optez pour une marque bio, vérifiez que celle-ci est bien certifiée par un organisme accrédité tel que Ecocert. Les conservateurs, les additifs ou les colorants sont à éviter pour privilégier des ingrédients à l’origine naturelle et prévenir les risques d’irritation ou d’effet potentiellement nocif. Dans ce sens, veillez toujours à lire les étiquettes minutieusement. Vérifiez également la nature de l’huile végétale utilisée. Certains liniments contiennent de l’huile de tournesol en majorité, avec une proportion plus faible d’huile d’olive. Dans ce cas de figure, l’effet protecteur et l’efficacité ne seront pas les mêmes !

Comment utiliser du liniment pour bébé ?

A la fois douce et apaisante, cette mixture onctueuse hydrate et nettoie les fesses des tout-petits. Grâce à ses deux ingrédients phares, le liniment protège la peau des rougeurs et des irritations lorsque les selles sont trop acides ou que la couche du bébé est remplie d’urine. Recommandé pour la petite toilette du siège, on peut s’en servir en appliquant le produit sur une lingette en coton et en nettoyant délicatement la peau. Le processus est à répéter jusqu’à ce que le siège soit complètement propre. Le rinçage et le séchage ne sont pas nécessaires. Au contraire, il est important de laisser le film lipidique du produit sur la peau pour la protéger.On peut également appliquer, en prévention, une couche très fine de liniment après avoir utilisé un produit classique ou de l’eau pour nettoyer le siège. Cette émulsion naturelle peut par ailleurs être utilisée sous forme de baume hydratant sur le reste du corps, et notamment sur les croûtes de lait pour les ramollir. Si ces dernières résistent, veillez toutefois à ne pas insister et répétez l’opération avec un produit émollient destiné à cet usage. Enfin, en cas d’érythème fessier, il est contre-indiqué d’utiliser du liniment, car l’eau de chaux peut provoquer une réactivation des rougeurs.

Changer un bébé – Getty Images

La toilette du siège : guide pratique pour bébé

Pour optimiser son confort, il est essentiel de changer un bébé régulièrement afin qu’il soit toujours au sec. Sa peau étant particulièrement sensible, il aura besoin de soins adaptés au moment du change pour que ses fesses soient bien nettoyées.

  • Quand et comment changer un bébé ?

Souvent humides et très délicates, les fesses d’un bébé ont besoin de soins journaliers. Ainsi, il est essentiel de le changer 7 à 8 fois au quotidien pour éviter les irritations liées au contact des selles et de l’urine qui finissent par l’incommoder. Parfois, cette fréquence peut même être plus importante durant les premiers mois. De manière générale, il est recommandé de changer la couche d’un bébé dès qu’il est humide, après les repas ou après chaque selle. Pour une organisation optimale, veillez à ce que sa table à langer soit toujours prête, en parallèle des produits essentiels à ces soins qui doivent être accessibles et à portée de main. L’objectif étant de ne pas avoir à s’éloigner des plus jeunes pour que leur sécurité soit assurée à tout moment. Enfin, la toilette doit toujours être effectuée de haut en bas, pour que les impuretés ne se retrouvent pas à l’avant.

  • Comment changer une couche avec du liniment ?

Pour une toilette rapide, commencez par verser un peu de produit sur un carré de coton, puis ouvrez la couche du bébé. Retirez les selles et l’urine en allant de l’avant vers l’arrière (pubis vers les fesses) pour éviter les infections urinaires, et répétez l’opération jusqu’à ce que les fesses de bébé soient entièrement propres. Il ne vous restera qu’à lui mettre une nouvelle couche. Idéalement, optez pour des couches hypoallergéniques qui privilégient des ingrédients d’origine naturelle (sans latex, parabènes, parfums, etc.).

En cas de toilette avec un produit nettoyant à rincer, vous pouvez utiliser le liniment sous forme de baume protecteur après avoir nettoyé le siège et séché la peau. Versez une petite quantité du produit sur un carré de coton ou une lingette et appliquez-le simplement sur les fesses de bébé avant de lui mettre une couche propre. Associé à la crème pour le change, ils forment un duo très efficace à conserver dans la trousse de toilette de bébé. Le liniment notamment permettra de prévenir l’apparition de rougeurs cutanées, tandis que la crème change réparera une peau irritée. Privilégiez toujours des produits naturels et simples, car la peau d’un bébé est beaucoup plus fragile.

Bébé et son papa – Getty Images

Érythème fessier, rougeurs du siège : comment les prévenir et les soigner ?

Provenant essentiellement de la macération de la couche liée à l’humidité et à la chaleur, les irritations de la peau de bébé ne sont pas irréversibles et peuvent être prévenues avec les bons gestes d’hygiène. Les règles de base impliquent :

  • Le changement régulier des couches souillées (urine ou selles)
  • La vérification de la taille des couches pour éviter les frottements liés à une couche trop petite
  • Un séchage minutieux, en insistant sur les plis de la peau
  • Laisser la peau sécher à l’air libre lorsque c’est possible
  • Appliquer les bons soins sans attendre l’apparition des premières rougeurs

En cas d’érythème fessier, également appelé dermite du siège, nul besoin de paniquer. Il s’agit d’une inflammation assez fréquente provoquée par le port prolongé d’une couche sale. Elle peut également survenir après une diarrhée ou une prise d’antibiotiques. Bien qu’elle soit douloureuse, cette infection n’est pas considérée comme grave.Dans le cas où l’inflammation persiste au-delà de 4 jours malgré des soins appropriés, consultez un pédiatre. Ce dernier pourra identifier la cause des rougeurs et vérifier qu’il n’y a pas d’infection au niveau des lésions. Résultat : vous aurez l’esprit apaisé et bébé retrouvera son confort !

Lire aussi Ces 6 exercices simples vous aident à avoir un ventre plat

Contenus sponsorisés