7 choses à faire avec votre argent avant de divorcer

7 choses à faire avec votre argent avant de divorcer


choses à faire avec votre argent avant de divorcer

Selon l’institut national des statistiques et des études économiques, 130.000 couples français, soit 10 couples mariés sur 1000, décident de divorcer chaque année. Et même si le divorce peut sembler comme un moyen de libération et de délivrance pour certains, ce dernier peut constituer une réelle source de problèmes sociaux et financiers majeurs. Dans cet article, nous partageons avec vous les 7 choses à faire pour divorcer sans vous ruiner.

Comme vous le savez probablement déjà, le divorce entraine de nombreuses difficultés financières pouvant impacter considérablement votre qualité de vie, et celle de vos enfants. Cependant, quand les problèmes se multiplient, et que l’entente au sein de votre couple devient impossible, le divorce reste le seul choix qui s’offre à vous. Si vous faites partie de ces personnes qui ont choisi le divorce, et qui veulent se séparer sans se ruiner, lisez ceci.

1- Commencez à épargner de l’argent : 

Après votre divorce, vous n’aurez plus un conjoint avec qui partager vos charges quotidiennes et vous serez le seul et l’unique responsable de toutes vos dépenses. Il est donc primordial de commencer à épargner de l’argent dès que vous prenez la décision définitive de divorcer. Cela vous permettra de constituer une somme d’argent qui vous aidera à faire face aux nombreux frais du divorce, et de mieux démarrer votre vie après la séparation.

Même si vous vous sentez stressé, et que l’épargne vous semble difficile. Vous pouvez commencer à  épargner des montants importants sans vous priver, et ce, en veillant à minimiser vos dépenses inutiles et en essayant d’exercer des activités qui vous apporteront un revenu supplémentaire.

2- Privilégiez le divorce par consentement mutuel :

Même si vous n’avez pas forcément envie de discuter avec votre conjoint, et que vous n’avez qu’une seule envie : finir la procédure du divorce, et recommencer une nouvelle vie, il peut s’avérer préférable de vous arranger avec lui/elle afin de faire un divorce par consentement mutuel. Car comme vous le savez probablement déjà, quand le divorce est fait à l’amiable, les frais de la procédure, et les dégâts financiers sont nettement diminués. Essayez donc de discuter avec partenaire, afin de trouver un terrain d’entente et de choisir une solution gagnant-gagnant qui vous épargnera les pertes financières et les problèmes juridiques.

3- Bénéficiez de votre droit à l’aide juridique :

Si vous n’avez pas les moyens pour subvenir aux frais du divorce, vous pouvez demander une aide juridique. Cette aide juridique peut couvrir une partie ou l’intégralité des frais de la procédure de divorce. Mais attention ! Afin de bénéficier de cette aide, il faut remplir certains critères, et être capable de prouver que vous n’avez pas les moyens financiers nécessaires pour accomplir la procédure de divorce. 

4- Trouvez une source de revenus supplémentaires :

Bien qu’il soit difficile de se concentrer sur ses activités professionnelles durant un divorce, exercer une activité supplémentaire est un excellent moyen qui vous permettra de couvrir les frais de votre divorce, tout en diminuant les dégâts financiers causés par ce dernier. Cependant, veillez à ne pas choisir une activité qui demande beaucoup d’efforts et de temps afin d’éviter le stress.

5- Etablissez un budget pour votre divorce : 

Avant d’entamer la procédure de divorce, vous devez avoir une idée claire sur les dépenses que vous allez être amené à effectuer. Essayez donc de faire une liste complète de tous les frais que vous aurez besoin de payer et gardez-la avec vous. Non seulement cette liste vous permettra de connaitre à l’avance le montant dont vous devrez vous acquitter, mais elle vous évitera aussi les mauvaises surprises !

6- Contractez un crédit bancaire : 

S’il vous est difficile de payer les frais du divorce, et de subvenir à vos besoins après ce dernier, vous avez la possibilité de demander un crédit bancaire que vous pourrez rembourser ultérieurement quand vous aurez amélioré votre situation financière. Cela va vous permettre de mieux gérer votre divorce, tout en vous aidant à diminuer votre stress.

7- Demandez l’avis d’un spécialiste : 

Même si cela peut vous sembler comme une dépense supplémentaire inutile, la consultation d’un spécialiste peut vous aider à mieux vous organiser, et à diminuer les dégâts financiers liés au divorce. Mais attention ! Certains spécialistes peuvent demander des montants trop élevés, faites donc vos recherches, et demandez plusieurs devis avant de choisir celui qui vous accompagnera.