Le chocolat noir pourrait réduire le risque d’AVC

Selon les conclusions d’une étude menée sur plus de 33 000 femmes, celles qui mangent le plus de chocolat noir ont moins de risques d’avoir un accident vasculaire cérébral.

Sommaire

Les chercheurs suédois ont étudié leurs sujets âgés de 49 à 83 ans. Dix ans plus tard, ils ont dénombré 1549 accidents vasculaires cérébraux survenus au sein du panel. Selon ces scientifiques, nous devons ces mécanismes à la présence de flavonoides dans le chocolat noir.

Toutefois, la prudence s’impose. « Etant donné qu’elle se fonde sur des observations, ses conclusions ne prouvent pas que c’est le chocolat qui réduit le risque d’AVC » précise l’un des auteurs de la recherche.

Lire aussi La recette du gâteau au chocolat cuit à la vapeur qui rend fou les gourmands

Contenus sponsorisés