x

« Ne mettez plus de citrons dans vos boissons au restaurant » préviennent les scientifiques

Le thé vert au citron et l’eau citronnée sont des boissons phares de notre quotidien. Chaudes ou glacées selon la saison, elles nous apportent fraîcheur et bienfaits pour la santé. Cependant, leur préparation ne doit pas être prise à la légère car lorsque certaines règles d’hygiène ne sont pas respectées, notamment dans les établissements alimentaires, celles-ci peuvent se transformer en véritable nids à bactéries. Selon le magazine Forbes, le zeste de l’agrume est à blâmer. Éclairages sur ses dangers.

En France, la consommation du thé glacé ou d’infusion ne cesse de prendre de l’ampleur. Quand certains n’hésitent pas à y associer le citron pour plus de saveur, d’autres se tournent vers la simplicité et adoptent l’eau citronnée comme boisson fraîcheur ou détox à boire au quotidien. Pourtant, selon une étude publiée dans The Journal of Environmental Health, le zeste du citron poserait problème. Les scientifiques se sont intéressés à 21 restaurants qui ont fait l’objet de 43 visites au total. Lors de ces dernières, ils ont pu prélever la chair et l’écorce de 76 tranches de citron destinées à agrémenter les boissons de leurs clients. Après une analyse en laboratoire, ils ont découvert que 70% des agrumes étaient favorables à la prolifération des microbes. Ils expliquent qu’en dépit des propriétés antibactériennes du citron, certains micro-organismes arrivent quand même à survivre dans la pelure et la chair de l’agrume lorsqu’il est coupé en tranches. Toujours selon les scientifiques, “inclure des tranches de citron dans nos boissons peut nous exposer à des microbes potentiellement pathogènes ».

Que contient réellement le zeste du citron ?

Interrogé par le magazine Elle, Dr Philip Tierno, auteur de l’ouvrage The Secret Life of Germs et professeur clinicien de microbiologie n’a pas hésité à confirmer la présence d’agents pathogènes dans la pelure du citron. Selon lui, la peau de l’agrume présenterait de manière précise des traces de sécrétions issues du système respiratoire et de matières fécales, comme par exemple les entérocoques, réputés pour leur capacité à s’adapter à leur environnement et le norovirus, pouvant survivre dans l’eau grâce à son pouvoir mutagène.

De plus, publiée dans le Journal of Food Science, une étude révèle que des populations de bactéries E. Coli présentes dans les citrons se sont propagées plus rapidement à température ambiante que les citrons contaminés placés dans un réfrigérateur.

Par ailleurs, le niveau des résidus de pesticides n’est pas à négliger. En effet, selon une étude dont le but était l’évaluation du niveau de contamination de certains agrumes dont le citron, les résultats montrent que 95% des échantillons issus de l’agriculture classique contenaient des pesticides au niveau de l’écorce.

Comment boire le thé glacé ou l’eau au citron sainement :

Désormais lorsque vous boirez votre thé glacé ou votre eau au citron, évitez de demander des tranches de citron ou tout autre agrume sur le coin du verre. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour vous permettre de continuer à consommer votre boisson santé tout en réduisant au maximum les risques de maladies infectieuses graves. En effet, Il est recommandé d’utiliser un citron biologique ou de peler vos agrumes pour enlever le zeste avant de les couper en tranches et de les insérer dans votre tasse de thé ou d’eau tiède.

En toute occasion, il est recommandé de soigneusement laver vos agrumes à l’eau courante avant de les utiliser. Si vous n’êtes toujours pas convaincu de leur propreté, pressez simplement le jus de citron dans votre tasse ou décidez de cultiver le citron chez vous et le tour sera joué.

Par ailleurs, il faut également faire attention aux glaçons fournis dans les tasses de thé glacé, car ces derniers peuvent également être contaminés et conduire à des maladies infectieuses.

Contenus sponsorisés
Loading...