Feuilles, tiges, pelures.. comment utiliser les parties « inutiles » des légumes ?

Feuilles, tiges, pelures...nombre d’entre nous ont pour habitude de jeter ces parties jugées “inutiles” dans les légumes que nous consommons au quotidien. Pourtant, ces dernières peuvent parfaitement être utilisées en cuisine, pour peu que l’on connaisse les bonnes astuces.

Pour prévenir le gaspillage alimentaire et faire des économies, il s’avère judicieux d’exploiter au mieux nos aliments lorsque nous passons en cuisine. Nutritives et souvent comestibles, ces parties que nous transformons en déchets peuvent être utilisées d’une myriade de manières. Voici comment profiter de vos légumes pour optimiser leur goût et leurs vertus pour votre santé :

1. Les feuilles et les tiges de betterave

Plus sucrées que celles des blettes, les tiges et les feuilles de betterave ont une saveur douce dont nous pouvons tirer profit pour plusieurs préparations. Ces dernières peuvent être consommées crues en smoothies ou en jus. Une autre manière savoureuse d’en profiter est de les utiliser comme base pour préparer une délicieuse omelette ou de les faire sauter dans de l’ail, accompagnées de légumes, de riz, de quinoa ou de pâtes. Enfin, vous pouvez également les ajouter à un ragoût ou à une délicieuse soupe de légumes.

Tiges de poireau

Tiges de poireau – Source : Taste Cooking

2. La partie verte des poireaux et des oignons verts

Nous sommes nombreux à avoir le mauvais réflexe de jeter la partie verte du poireau ou de l’oignon vert. Pourtant, cette dernière est aussi tendre que le blanc et contient une mine de nutriments bénéfiques. Après les avoir lavées abondamment à l’eau et retiré les parties sèches ou jaunies, coupez ces tiges en fines tranches ou en rondelles. Vous pourrez les utiliser pour préparer une poêlée de légumes, une soupe ou même pour garnir une salade.

3. Les pelures d’oignon

Les pelures d’oignon peuvent être utilisées de plusieurs manières. En cuisine, elles sont idéales pour ajouter de la saveur et du goût à nos bouillons et peuvent être même préparées sous forme de soupe. Pour ce faire, mettez vos pelures dans une cocotte, accompagnées de pomme de terre, de poireau et de carottes. Ajoutez-y de l’eau avec un cube de bœuf et laissez cuire une demi-heure. Salez et poivrez, il ne vous restera plus qu’à mixer le tout !

Brocoli rôti

Brocoli rôti – Source : Two Healthy Kitchens

4. Le pied du brocoli

Le tronc du brocoli pouvant être très épais, il est conseillé de commencer par éplucher sa couche extérieure. Cela permettra de retirer les parties trop dures pour bénéficier de sa richesse en fibres. Il ne vous reste plus qu’à le couper en dés ou en cubes et à le faire cuire de la même manière que vos fleurettes. Pour ce faire, une cuisson à la vapeur est tout indiquée. Mais il est également possible de le préparer rôti au four !

5. Les fanes de carotte

Riches en antioxydants et en fibres, les fanes de carotte peuvent être cuisinées sous forme de soupe, de velouté ou de bouillon. A l’instar du persil, elles peuvent également être inclues dans diverses préparations, notamment si vous souhaitez préparer votre propre beurre maison ou une délicieuse sauce pesto. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à substituer le basilic aux fanes de carottes hachées. Il suffit de les laver et de les trier avant leur utilisation pour enlever les feuilles flétries ou jaunies.

Chips de pelures de pomme de terre

Chips de pelures de pomme de terre – Source : Co-op

6. Les pelures de pomme de terre

Après avoir bien lavé vos légumes, épluchez les pommes de terre et réservez leurs pelures. Ces dernières peuvent être ajoutées à un bouillon ou se transformer en collation savoureuse pour épater vos invités. Et pour cause, la peau de ce tubercule peut être utilisée pour préparer de délicieuses chips maison ! Pour ce faire, mélangez une cuillère à soupe d’huile d’olive, une cuillère à soupe d’herbes de provence et salez et poivrez à votre convenance. Lavez vos pelures de pomme de terre et assaisonnez-les avec ce mélange. Etalez-le tout sur une plaque allant au four et faites cuire pendant 15 minutes à une température de 200 degrés.

7. Les tiges d’épinards

Saviez-vous que les épinards pouvaient être consommés en intégralité ? En effet, leurs tiges sont non seulement comestibles mais aussi très nutritives et peuvent être utilisées pour préparer un velouté ou sautées avec de l’ail et de l’huile d’olive. Vous pouvez également les cuire à la vapeur ou directement dans l’eau pendant 2 à 3 minutes avant de les faire revenir dans la poêle.

Lire aussi Comment couper des oignons sans pleurer ?

Contenus sponsorisés