Comment perdre du poids en consommant de la soupe ?

Ce programme, concocté par la nutritionniste Nathalie Négro, fait de la soupe notre meilleure alliée minceur !

Les potages cumulent bien des atouts : ils apportent des vitamines et minéraux sans surcharger l’organisme, hydratent le corps et favorisent la sensation de satiété. Des études ont montré qu’une soupe en entrée permet de consommer moins de calories lors du repas, et même lors des suivants! Mais, pour un régime efficace, il ne faut pas se contenter d’un bouillon maigre ou d’un sachet lyophilisé bourré d’additifs. Des recettes consistantes doivent être intégrées à des menus variés et équilibrés, comme ceux proposés par Nathalie Négro, nutritionniste.

soupe de legumes

Soupe de Légumes – Source : spm

Légumineuses coupe-faim

Dans ce régime soupe, notre experte fait la part belles aux légumineuses (lentilles, pois cassés, haricots blancs, rouges…).

Pourquoi ? « D’abord pour la variété, afin de conserver le plaisir de manger, argumente Nathalie Négro. Ensuite, les légumineuses apportent davantage de fibres et de protéines que les féculents, et calent bien. Enfin, elles jouent un rôle de prébiotiques, c’est-à-dire qu’elles entretiennent notre microbiote intestinal qui intervient dans la régulation du poids. »

Soupes du commerce, j’achète malin

Je modère le sel

Lorsque vous comparez les soupes, prenez toujours les moins salées.

Je mise sur les soupes en galets surgelés. Privilégiez celles qui ne contiennent que le légume seul, afin de les assaisonner vous-même.

Je surveille les matières grasses

Sur l’étiquetage nutritionnel, repérez-les à la ligne des lipides, qui doivent être proches de 0.

Astuce gain de temps.

Vous pouvez mélanger, à parts égales, une soupe cuisinée et une brute, sans assaisonnement.

soupe de legumes1

Soupe de légumes – Source : spm

L’avis de l’experte — Nathalie Négro

Par repas, quelle quantité de soupe consommer ?

Un bol de taille standard ou 2 louches, soit environ 250 ml, pas plus, même si on a très faim. Si on se remplit l’estomac avec 1/2 litre de soupe, sur le coup, on sera rassasié, mais on risque de ne pas manger suffisamment d’autres aliments indispensables : féculents, viande ou équivalent… On s’expose alors aux fringales et donc au grignotage entre les repas.

Certains régimes ne prônent que des bouillons. Qu’en pensez-vous ?

Aucun intérêt ! Cela affame et on compense plus tard. De plus, il n’y a pas de mastication. Or, c’est essentiel pour ressentir le plaisir du repas et le rassasiement. Enfin, les bouillons ne fournissent pas tous les nutriments, comme les protéines, d’où le risque de fonte musculaire. Bref, on se contente du bouillon quand on veut dîner léger, après un repas copieux.

Peut-on maigrir avec un programme aussi alléchant ?

Oui, car il s’agit ici de retrouver un bon équilibre alimentaire après une période festive. On ne supprime aucune famille d’aliments, on apprend juste à bien les doser.

Lire aussi 3 secrets de diététiciennes pour perdre du poids cet été

Contenus sponsorisés