6 situations où le citron est dangereux pour vous d’après les médecins

6 situations où le citron est dangereux pour vous d’après les médecins


6 situations où le citron peut être dangereux pour vous

À l’ère de la surconsommation, un retour vers la nature s’impose. D’ailleurs, les alternatives naturelles sont de plus en plus tendances et permettent de soigner les maux du quotidien plus sainement. Pourtant, il ne faut pas abuser des remèdes naturels car ceux-ci, s’ils sont pris en excès, peuvent mener à des effets secondaires sérieux, voire dangereux comme le rappel les médecins.

Parmi les aliments traditionnellement utilisés pour les remèdes naturels et autres cures détox, on retrouve le citron. Ce dernier est connu pour sa teneur en vitamine C et en acide citrique. On lui confère également des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antiseptiques et coupe-faim, ce qui en fait un allié pour la digestion, l’énergie et la prévention de certaines maladies. Toutefois, consommé en excès, il peut s’avérer dangereux et provoquer davantage de désagréments. Voici 6 situations où le citron fait plus de mal que de bien :

1.    Il peut abîmer l’émail dentaire

La consommation excessive et régulière de citron peut affecter l’émail dentaire. En effet, une étude a montré que le jus de citron pouvait être aussi dangereux que les boissons gazeuses et être à l’origine d’une érosion des dents. Plusieurs dentistes de la British Dental Association ont également alerté sur les dangers de la prise d’eau tiède au citron chaque matin. En plus de l’acidité du citron, la haute température de l’eau augmente ce phénomène d’érosion. Aussi, il est possible de voir apparaître des taches sur les dents. Pour limiter ces effets, il est conseillé de boire avec une paille et de se rincer la bouche avec de l’eau plate directement après avoir consommé du citron.

2.    Il peut aggraver certains troubles digestifs

En cas de brûlures d’estomac et d’ulcères, le citron est contre indiqué. Bien qu’il puisse améliorer la digestion, il peut aussi aggraver des symptômes déjà présents. En excès, le citron peut donc être responsable de remontées acides, de nausées, de vomissements et de douleurs digestives. Veillez donc à l’utiliser occasionnellement et surtout, en quantité raisonnable.

3.    Il peut irriter la vessie

Même s’il est vrai que le citron peut réduire certains symptômes liés à la vessie et aux reins, il est également possible qu’il les aggrave. En cas d’infections urinaires, d’incontinence, de calculs rénaux (supérieur à 15mm), le citron est déconseillé car il irrite la vessie, augmente la miction et peut engendrer une déshydratation.

4.    Il peut provoquer des migraines

Bien qu’il y ait peu de recherches à ce sujet, il semblerait que le citron soit déconseillé en cas de sensibilité aux migraines. Il pourrait déclencher ces dernières et est donc déconseillé en cas de migraines chroniques par la Delaware Biotechnology Institute.

5.    Il peut causer des coups de soleil

L’application cutanée du citron est déconseillée avant une exposition au soleil car ce dernier est photosensibilisant. Il peut être responsable de coups de soleil grave ainsi que de taches brunes. D’ailleurs, l’ingestion excessive de citron est associée à un risque accru de développer un mélanome, une forme de cancer de la peau, comme l’explique un article de Brown University.

6.    Il peut interférer avec certains médicaments

Les agrumes tels que le citron, le pamplemousse et l’orange, augmentent les effets secondaires des anti-inflammatoires et de l’aspirine, notamment les brûlures d’estomac. De plus, une étude concernant le jus de citron et la pression artérielle a montré que le citron pouvait interférer avec les médicaments permettant de réguler la tension artérielle.

De manière générale, il convient de prendre l’avis de son médecin traitant avant d’opter pour une alternative naturelle. Concernant le citron et les autres aliments présents dans les remèdes naturels, il est également question de modération et de respect des doses indiquées. 


Loading...