4 erreurs qui vont font prendre du poids

Les graisses abdominales sont un véritable cauchemar. On cherche à s’en débarrasser coûte que coûte, mais on ignore souvent ce qui favorise leur stockage. On ne détient pas assez d’informations sur leur mécanisme, ce qui rend leur élimination plus dure. En essayant de suivre un régime, vous avez plus de chance de commettre certaines erreurs, qui ne font qu’empirer la situation.

Les graisses abdominales ou viscérales sont un amas graisseux présent au niveau de l’abdomen. Présentes et stockées en excès, elles exposent à plusieurs maladies, dont le diabète, le cholestérol et l’hypertension artérielle.

Pour évaluer leurs risques sur votre santé, il faut mesurer votre tour de taille qui ne doit pas dépasser 80 centimètres pour les femmes, et 94 cm pour les hommes.

En outre, il est essentiel de prêter attention à vos habitudes au quotidien. Celles-ci pouvant favoriser leur accumulation et entraver vos efforts minceur. Voici les 4 erreurs les plus communes qui causent une accumulation des graisses abdominales:

Pâte à la tomate

Pâte à la tomate – source : spm

1.Assigner les repas trop caloriques au dîner

Nombre d’entre nous succombent à la tentation de grignoter pendant la journée, dédiant leur repas le plus important (et le plus calorique) au dîner, qu’ils associent à un moment de relaxation à la maison. Malheureusement, cette erreur est souvent responsable d’une accumulation de graisses car le corps a tendance à stocker de manière plus importante après les repas tardifs. Une étude a d’ailleurs démontré que les fringales nocturnes étaient fortement associées au surpoids.

Pour prendre en compte ces restrictions métaboliques, le docteur Alain Delabos a inventé le concept de la chrononutrition. Il s’agit d’un régime alimentaire qui se base sur votre rythme circadien, ou ce que l’on appelle l’horloge biologique. Cela stipule qu’il faut prendre le bon aliment au bon moment. Le petit-déjeuner se doit d’être le repas le plus important de la journée, composé de bonnes graisses et de protéines, pour aider le corps à retrouver son énergie. En effet, en fonction de l’heure où ils sont consommés, les nutriments ne sont pas assimilés de la même façon. Ainsi, le sucre et les lipides ne seront pas stockés par votre organisme s’ils sont consommés le matin, mais ils le seront s’ils sont pris le soir.

2.Croire que toutes les calories ont le même apport énergétique 

Si vous évaluez deux aliments différents, par exemple 50 calories de noix et 50 calories de pâte à tartiner, les résultats seront différents également. Il se trouve que l’effet thermogénique des protéines est plus élevé que celui des glucides et des lipides. Ces derniers sont métabolisés respectivement, entre 5% et 10% pour les premiers, et 0% et 3% pour les derniers. Les protéines quant à elles, métabolisent 20% à 30% de l’énergie du corps.

3.Adopter un régime restrictif 

Le stress et l’urgence de certains événements durant lesquels nous souhaitons paraître sous notre meilleur jour nous poussent parfois vers des régimes restrictifs. On pense alors qu’un apport calorique faible nous aidera à perdre du poids rapidement. Mais cela est loin d’être durable dans le temps. Plus le déficit calorique sera important, plus les risques d’effet yo-yo seront présents, avec parfois une reprise du poids plus conséquente. D’autant plus que les régimes drastiques marquant un déficit calorique très important, poussent le corps à effectuer une adaptation métabolique qui entrave la perte de poids.

Pour retrouver la ligne de façon efficace et assurer sa stabilité sur le long terme, il est donc préférable d’éviter les régimes draconiens. Un déficit calorique progressif et une alimentation équilibrée vous éviteront l’effet yo-yo une fois votre régime achevé.

Plat diet

Plat diet – source : spm

4.Manger plusieurs repas par jour sans en comprendre le mécanisme

On entend souvent dire qu’il est plus efficace de prendre plusieurs repas par jour car cela entraînerait une dégradation de graisses plus importante et stimulerait le métabolisme. En revanche, ce qui est souvent laissé pour compte, c’est qu’il ne s’agit nullement de s’attabler 6 fois par jour, mais de manger en petites quantités, juste assez pour prolonger le sentiment de satiété tout au long de la journée. Comme l’explique Aline Ways, coach en nutrition holistique, cela permettra à l’organisme d’avoir de l’énergie à disposition en continu, mais cela l’empêchera aussi de puiser dans les graisses.

Par ailleurs, selon une étude publiée par la revue scientifique Plos One, manger des quantités adéquates en suivant un modèle traditionnel aurait plus d’effet thermogénique que 6 portions moins importantes. Toujours selon le principe de chrononutrition précité, il vaut donc mieux prendre 3 à 4 repas par jour: préférablement le petit-déjeuner, le déjeuner, une collation en milieu d’après-midi et le dîner. Il faut juste veiller à espacer les repas de 4h au minimum.

Lire aussi Perdre du poids : cet élixir au citron est un bon moyen de faire fondre les graisses abdominales et nettoyer le corps

Contenus sponsorisés