10 aliments qui favorisent la constipation

En France, une personne sur cinq souffre de constipation. Ce trouble très fréquent, notamment chez les femmes, provoque une gêne qui peut être particulièrement handicapante. Si les causes de la constipation sont multiples, certains aliments peuvent en être à l’origine.

On parle de constipation lorsque la fréquence des selles est diminuée et que la difficulté à évacuer les matières fécales subsiste depuis plus de trois jours. Auquel cas, il est important d’y remédier rapidement avant que cet inconfort ne devienne chronique.  Pour retrouver un transit intestinal normal, un simple changement des habitudes de vie peut être salutaire. 

Quels sont les symptômes de la constipation ? 

Lorsqu’on éprouve une difficulté d’aller à la selle plus de trois fois par semaine et que vos fèces sont petites et dures pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois, les médecins parlent alors de constipation. Des douleurs abdominales, des malaises intestinaux, des flatulences et des ballonnements sont également des symptômes associés à ce trouble du système digestif. Pour une femme à Hong Kong, la constipation aurait provoqué la perte de 10 ans de souvenirs

Quelles sont les causes de la constipation ? 

Si les causes de la constipation sont multiples- notamment la prise de certains médicaments, un régime alimentaire inadapté, un manque d’exercice physique ou certaines pathologies comme l’hypothyroïdie- deux mécanismes sont le plus souvent à l’origine de ces troubles du transit. Une paresse intestinale ou un dessèchement des selles.  Le premier est dû à une mauvaise contraction du tube digestif qui entraîne une progression anormalement lente des selles. Le deuxième est provoqué par une mauvaise hydratation. Lorsque le système digestif souffre de déshydratation, la paroi du côlon réabsorbe l’eau dans le gros intestin, entraînant une difficulté à éliminer les selles qui deviennent sèches.

Quels sont les facteurs qui peuvent favoriser la constipation ? 

Comme l’explique Doctissimo dans un article, la constipation peut être occasionnelle, brutale ou chronique. Une constipation occasionnelle peut être provoquée par un changement des habitudes de vie ou par le fait de ne pas aller à la selle immédiatement lorsqu’on en ressent le besoin. Dans le cas d’une constipation brutale, sans raison particulière, il est conseillé de consulter un médecin afin que ce dernier élimine l’éventualité de toute autre pathologie sous-jacente. Enfin, la constipation chronique est le résultat d’une hygiène de vie malsaine. A savoir que la grossesse et la prise de certains traitements médicamenteux peuvent également entraîner une constipation à long terme. 

10 aliments à éviter si on ne veut pas être constipé 

Dans un article publié sur le site de santé américain Medicine net, le Dr John P.Cunha, médecin urgentiste, dresse une liste des aliments qu’il est important d’éviter si on ne veut pas être constipé. 

1) Les bananes 

Si les fruits et légumes sont conseillés en cas de constipation, les bananes dérogent à cette règle, mais pas n’importe lesquelles. Les bananes mûres sont riches en fibres qui facilitent le transit et sont donc conseillées en cas de difficultés à l’évacuation des selles. En revanche, les bananes vertes sont à privilégier en cas de diarrhées. Et pour cause, elles contiennent beaucoup d’amidon, un type de glucides complexes difficilement digéré par le corps, rappelle le Dr Cunha. 

lesbananes
les bananes vertes peuvent provoquer la constipation, les bananes mures la soulagent Source : iStock

2) Le Chewing-gum 

Bien-sûr, mâcher un chewing-gum de temps en temps ne vous rendra pas constipé. Cependant, si vous mangez trop de chewing-gum, ou si vous en prenez un juste après des aliments difficiles à digérer, cela peut bloquer le tube digestif et provoquer une constipation. Pour éviter ce désagrément, le Dr Cunha recommande de ne pas mâcher plus de deux chewing-gums par jour. 

3) Le café

Comme la banane, le café est une arme à double tranchant. La caféine peut avoir un effet laxatif et améliorer le transit. A contrario, ce dernier peut également aggraver les problèmes de constipation si vous ne vous hydratez pas suffisamment. Rappelez-vous, l’absorption de l’eau par la paroi du côlon peut conduire à la formation de selles dures et sèches, les rendant difficiles à évacuer. 

lecafe 1
Le café peut déshydrater le corps et causer la constipation Source : iStock

4) Le gluten

Cette protéine présente dans le blé, le seigle et l’orge ne cause généralement pas de problèmes de constipationCependant, certaines personnes peuvent y être allergiques ou présenter une intolérance sans le savoir. Auquel cas, elles peuvent souffrir de ballonnements et de constipation. Si vous suspectez une intolérance au gluten, il convient de consulter un médecin afin de confirmer ou d’infirmer le diagnostic. 

5) Le riz blanc 

Attention à ne pas confondre riz blanc et brun. Le riz brun est riche en fibres et permet de faciliter le transit et éviter les ballonnements et autres problèmes de constipation. Le riz blanc passe par le processus de raffinage et est privé de nombreux éléments nutritifs. Ce dernier, pauvre en fibres, peut entraîner une constipation.  

leriz
le riz blanc peut provoquer la constipation Source : iStock

6) Le kaki à chair astringente 

Également appelé plaquemine du Japon, ce fruit aux nombreux bienfaits est connu pour combattre la constipation. Pour cela, le Dr Cunha précise qu’il est important de privilégier le kaki-pomme. Le spécialiste rappelle que le kaki à chair astringente contient un taux élevé de tanins, des polyphénols qui peuvent ralentir le transit. 

7) La viande rouge  

Une consommation excessive de viande rouge augmente le risque de maladies cardiovasculaires, mais pas seulement. Pour éviter de souffrir de constipation, il est conseillé de limiter sa consommation de viande rouge. Riche en graisse, celle-ci est difficile à digérer.  Le fer qu’elle contient peut également être à l’origine de troubles digestifs. 

vianderouge
La viande rouge est difficile à digérer Source : iStock

8) La farine blanche

Alors que la farine complète aide à lutter contre la constipation, la farine blanche peut l’aggraver. Pain blanc, viennoiseries, gâteaux industriels sont autant d’aliments riches en amidon qui peuvent provoquer un ralentissement du transit. A contrario, les céréales complètes favorisent un bon transit.  

farineblanche
La farine blanche peut aggraver la constipation Source : iStock

9) Les boissons alcoolisées  

Les boissons alcoolisées ralentissent la digestion et peuvent être à l’origine du syndrome de l’intestin irritable. Pour prendre soin de sa santé, il convient de limiter, voire éviter la consommation d’alcool. Arrêter l’alcool pendant seulement 28 jours change votre corps

boissonsalcoolisees
L’alcool peut provoquer le syndrome de l’intestin irritable Source : iStock

10) Les pommes de terre 

En cas de constipation, il est également conseillé d’éviter les pommes de terre car elles perturbent le transit. Riches en amidon, ces derniers ne sont pas favorables à un bon processus de défécation. 

Quels aliments privilégier en cas de constipation 

Pour une meilleure digestion, certains aliments sont à privilégier. Graines de lin, céréales complètes, avoine et jus de fruits fraichement pressés sont à favoriser pour améliorer le transit. Les yaourts et autres produits laitiers riches en probiotiques peuvent également ramollir les selles et soulager la constipation. Les aliments riches en fibres, une bonne hydratation et la pratique d’une activité physique régulière sont nécessaires pour réguler le transit. Pour prévenir la constipation, il est conseillé de boire au moins un litre et demi d’eau par jour, d’éviter la sédentarité, de manger à des heures régulières et de ne jamais vous retenir lorsque vous avez envie d’aller à la selle. 

Lire aussi 15 aliments sains qui aident à lutter contre la constipation

Contenus sponsorisés