Voici le régime du Dr Seignalet, la meilleure manière de perdre du poids et d’être en bonne santé

Mis au point il y a plus d’une trentaine d’années, le régime du Dr Jean Seignalet s’éloigne des régimes types car son but repose tout d’abord sur l’amélioration de la santé. Egalement connu sous le nom de régime hypotoxique, il prône une alimentation saine qui permettrait de soigner de nombreuses maladies tout en éliminant quelques kilos au passage…Pour en savoir plus, le magazine Femme Actuelle revient sur ses 6 principes minceur et santé.

Créé en 1985, le régime hypotoxique du Dr Seignalet a su se faire des adeptes tout comme des ennemis. Considéré par certains comme un régime trop drastique, il a suscité toutes sortes d’opinions au sein de la communauté médicale. Selon Anne Seignalet, la fille du médecin, l’idée même du régime hypotoxique serait originaire d’un mal-être ressenti par son père qui, souffrant de dépression et de douleurs intestinales, aurait d’abord élaboré cette méthode pour se soigner lui-même.

 Fort de son expertise en immunologie, il aurait alors développé une alimentation qui permettrait de renforcer la barrière intestinale en empêchant les bactéries pathogènes d’y accéder. Suite à l’étude de 115 maladies, le Dr Jean Seignalet aurait déclaré avoir obtenu des effets positifs sur 91 d’entre elles, une affirmation que soutient totalement la microbiologiste Jacqueline Lagacé dans son livre Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation. En effet, cette auteure et ancienne directrice d’un laboratoire de recherches en microbiologie et en immunologie aurait observé la disparition de ses douleurs d’arthrite au niveau des doigts 10 jours après le début du régime Seignalet et aurait retrouvé l’usage complet de ces mains 16 mois plus tard.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de ce régime, voici ces 6 principes fondateurs :

Ce n’est pas un régime minceur…

Selon le raisonnement du Dr Seignalet, de nombreuses maladies chroniques découlent d’une nutrition malsaine, à savoir trop riche en aliments transformés ou non adaptés à nos besoins. Suite à son étude, il aurait observé un effet positif sur 91 pathologies qu’il divise en 3 catégories : les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, …), les maladies d’encrassage (fibromyalgie, arthrose, tendinites…) et les maladies d’élimination (acné, urticaire, maladie de Crohn…).

…mais il permet quand même de perdre du poids

Focalisé sur une meilleure santé, le régime Seignalet n’a pas pour but premier la minceur et la perte de poids. Cependant, grâce aux restrictions qu’il impose sur votre nutrition quotidienne et aux nombreux aliments malsains qu’il fait disparaître de votre assiette, il est tout à fait possible de perdre du poids sur la durée. Selon le docteur lui-même, il faudrait compter 1 kilo perdu environ chaque quinzaine de jours.

Il prône l’alimentation naturelle

Pour éliminer tout risque d’ingestion ou de contact avec des bactéries, le régime hypotoxique favorise le « fait-maison » et délaisse les produits industriels que l’on retrouve sous forme de conserves ou de plats préparés. Pour le suivre à la lettre, il est aussi essentiel de se nourrir de produits bios issus d’agriculture locale pour éviter les produits infestés de pesticides.

Il évite les produits laitiers

Pour Dr Seignalet, l’argument n’est pas difficile à formuler. Le lait de vache, c’est pour leurs petits ! Ainsi, il n’aurait rien à faire dans notre alimentation et ne conviendrait en aucun cas à la digestion humaine. Par conséquent, il est, avec tous ses dérivés (beurre, yaourt, crème…), banni de nos assiettes en faveur d’alternatives végétales comme le lait d’amande ou le lait de coco.

Il interdit les céréales transformées

Toute céréale issue de l’agriculture moderne subit des mutations génétiques qu’il faut éviter. On dit adieu à tout ce qui est blé, maïs, orge, millet, avoine et leurs dérivés, et on privilégie lentilles, noisettes, pois chiches, quinoa…etc. Le docteur interdit également tout produit contenant du gluten !

Il favorise les cuissons douces

Selon les principes du régime hypotoxique, les aliments cuits sous haute température (au barbecue, au four et au micro-ondes) sont susceptibles de générer des éléments à la toxicité nocive et dangereuse pour la santé. Idéalement, une alimentation crue serait parfaitement adaptée aux désirs du Dr Seignalet. Cependant, les cuissons douces sont aussi recommandées, notamment la cuisson à la vapeur, à l’étouffée, au bain-marie et à des températures inférieures à 110° C.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close