x

Le thé au thym protège votre santé et éloigne de nombreuses maladies

Les herbes ont des vertus thérapeutiques reconnues depuis des millénaires. Utilisées pour soulager et guérir de nombreuses maladies, elles sont souvent consommées sous forme d’infusion ou de thé mais utilisées aussi pour accompagner certains plats, en assaisonnement.

Parmi les herbes les plus reconnues, nous avons le thym qui appartient à la famille des Lamiaceae. Elle demeure très présent dans la gastronomie française. Originaire du bassin méditerranéen, le thym séché ou frais est un allié santé majeur.
Le thym est un aromate qui constitue l’un des ingrédients du fameux bouquet garni que l’on utilise dans de nombreuses recettes. Afin de bénéficier de toutes ses vertus, le thym doit être consommé régulièrement. Vous pouvez l’utiliser soit en assaisonnement, soit en thé ou infusion afin de répondre au mieux aux besoins nutritifs du corps.

Bienfaits du thym

Le thym est un antioxydant naturel puissant qui prévient les maladies cardiovasculaires. C’est une source de fer et de vitamines K et C. grâces à ses huiles volatiles et ses apports nutritifs, il permet de lutter contre la grippe, les infections, les maladies rhumatismales, les virus et les parasites. De plus, il permet de lutter contre :

  • l’acouphène,
  • le lupus,
  • la sclérose en plaques,
  • le syndrome de fatigue chronique,
  • le vertige,
  • la fibromyalgie,
  • la polyarthrite rhumatoïde.

En application externe, il peut guérir les blessures. Utilisez un cataplasme de thym broyé, et appliquez-le directement sur la zone affectée.

C’est un antioxydant puissant

Sa teneur en flavonoïdes, en acide rosmarinique et en acide caféique, le définit comme un antioxydant pour réduire les dommages causés par les radicaux libres dans l’organisme. De ce fait, il permet de lutter contre les maladies cardiovasculaires et les maladies liées au vieillissement. Consommé régulièrement, le thym contribue à apporter tous ses bienfaits antioxydants et à augmenter la quantité des acides gras oméga-3 appelés acide docosahexaénoïque ou DHA dans le cerveau et le cœur.

C’est une source de minéraux et de vitamines

  • Le thym déshydraté est une source de vitamine K, qui sert à la synthèse des protéines nécessaires à la coagulation du sang. De même le thymol, agent actif dans le thym empêche l’agrégation des plaquettes in vitro (arrête le saignement).
  • Le thym déshydraté est une source de calcium dont le rôle est la formation osseuse et la coagulation du sang.
  • Le thym déshydraté est une source de manganèse qui permet de faciliter les processus métaboliques. (les nutriments sont assimilés et transformés en tissus vivants, entre autres…)
  • Le thym frais est une source de vitamine C, qui a des effets bénéfiques aussi bien sur la santé des os et des cartilages que sur les dents et les gencives. Il permet par ailleurs de lutter contre les infections et les bronchites, et d’absorber le fer présent dans les aliments. Enfin, il favorise une cicatrisation rapide des tissus.

C’est une richesse en huiles essentielles

Le thym est riche en huiles essentielles qui se trouvent principalement dans les plantes fleuries de Thymus vulgaris linaloliferum, dont le linalol.

  • Elles ont des propriétés antispasmodiques et expectorantes en cas de bronchite
  • Elles luttent contre l’asthme, les infections de la gorge et toute inflammation buccale
  • Les huiles essentielles ont des propriétés anti-infectieuses, antalgiques, antiseptiques.
  • Elles ont des propriétés relaxantes et apaisantes.

Comment utiliser le thym ?

En thé :

Le thym peut être utilisé en infusion à boire tous les matins. Il sert entre autres à lutter contre les maux de tête et les ballonnements. Il suffit de laisser infuser 1 à 2 grammes de thym séché dans une tasse d’eau bouillante, pendant 10 minutes. Vous pouvez boire 2 à 3 tasses par jour.

En recette de légumes rôtis au thym :

  • Couper des légumes au choix (carottes, oignons, aubergines, courgettes…)
  • Dans un plat allant au four, mélanger les légumes avec un peu d’huile d’olive, une gousse d’ail pressée, une cuillère à soupe de thym séché ou frais, du sel et poivre.
  • Faire cuire au four pendant 45 minutes à 190° et bonne dégustation !

Astuces de conservation du thym

Vous pouvez conserver le thym soit :

  • Au réfrigérateur pendant une semaine, enroulé dans un sac en plastique troué.
  • Au congélateur, coupé finement et mélangé avec un peu d’huile d’olive que vous pourrez mettre dans des bacs à glaçons. Avec cette méthode, vous pourrez utiliser les glaçons dans différents plats cuisinés.

Mise en garde

Le thym contient une bonne dose de vitamine K, il est de ce fait conseillé aux personnes qui prennent des médicaments anticoagulants, de le consommer en quantité modérée.

Contenus sponsorisés
Loading...