Recette : le thé glacé au gingembre et au curcuma fait maison bon pour votre cœur, votre cerveau et vos cellules

L’eau représente environ 60% de notre poids corporel, et lorsque le corps évacue plus de liquides qu’il n’en absorbe, il se retrouve alors déshydraté et ne peut pas par conséquent s’acquitter de ses fonctions normales. Ainsi, les avantages d’une bonne hydratation sont nombreux et essentiels à toutes les fonctions de notre organisme. Dans cet article, nous vous proposons la recette d’un thé délicieux, qui vous maintiendra hydraté et améliorera ainsi l’état de votre santé générale

La déshydratation se produit lorsque le corps n’a pas la quantité suffisante d’eau dont il a besoin pour fonctionner correctement. Celle-ci peut-être légère, modérée ou grave selon la carence en liquides de l’organisme. 

Pour mieux comprendre la déshydratation 

Selon Jillian Levy du Christian Health Care Center : « La déshydratation ne se résume pas à la simple sensation de soif. Les signes de déshydratation peuvent également inclure des spasmes, une tension dans le cou ou la mâchoire, de la constipation, des vomissements et des problèmes cardiaques. De nombreuses personnes qui éprouvent des symptômes comme des difficultés à se concentrer ou des douleurs musculaires persistantes ne réalisent pas qu’elles souffrent en fait de symptômes de déshydratation évitables. La recherche montre aujourd’hui à quel point la déshydratation peut avoir un impact sur l’humeur et les fonctions cognitives en général, contribuant aux troubles de la vision, de la mémoire, de la concentration et aux troubles des capacités psychomotrices ». 

Alors, pour vous maintenir hydratés, nous vous proposons une recette de thé délicieuse, qui en outre, grâce à ses ingrédients sains, efficaces et avantageux, contribuera au maintien de votre santé globale. 

Recette du thé glacé au gingembre et au curcuma 

Ingrédients 

  • 4 cuillères à café de curcuma biologique séché
  • ¼ tasse de miel
  • 4 cuillères à café de gingembre séché
  • ¼ de cuillère à café de poivre noir
  • 4  tasses d’eau 

Préparation

Dans une petite casserole, mélangez le gingembre, le curcuma et le poivre noir. Versez l’eau et mettez le mélange à ébullition. Réduisez ensuite le feu et laissez infuser le tout pendant quelques minutes.

Hors du feu, ajoutez le miel, couvrez et laissez infuser encore pendant 1 heure ou toute la nuit. Passez votre thé à l’étamine afin de le filtrer et conservez-le dans un récipient couvert pour en boire toute la journée. 

Bien que ce thé soit une excellente source pour vous désaltérer, il est tout de même important de consommer une quantité d’eau suffisante pour une hydratation optimale. 

Les bienfaits de ce fabuleux breuvage  

Le curcuma : C’est sans contexte l’un des aliments les plus sains sur terre. Riche en minéraux, en vitamines, en fibres et en composés photochimiques, c’est essentiellement de la curcumine que cette épice tire tous ses bienfaits. Le curcuma permet entre autres d’améliorer la santé du cerveau, de réguler la tension artérielle et la coagulation sanguine, de nettoyer le foie, de traiter l’inflammation, de diminuer le risque de maladies cardiaques et de prévenir des maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer

Le gingembre : Riche en antioxydants, cette épice particulièrement appréciée en Asie offre de nombreuses propriétés médicinales pour l’organisme. Les gingérols qu’elle contient préviennent les maladies cardiaques, réduisent le mauvais cholestérol et empêchent l’oxydation du cholestérol LDL. 

Le gingembre permet également de renforcer le système immunitaire agissant comme une barrière protectrice contre toute sorte de maladies. En outre, grâces à ses puissantes propriétés anti-inflammatoires, il soulage les douleurs articulaires et musculaires. De plus, il stimule les niveaux de neurotransmetteurs cérébraux, améliorant ainsi la capacité de mémoire et de concentration. 

Mise en garde

Le curcuma est déconseillé aux personnes sous traitement anticoagulant ou celles ayant subi une opération chirurgicale car c’est un fluidifiant naturel. Consommé en grande quantité, il peut provoquer des ballonnements, une sécheresse buccale ou des brûlures d’estomac. 

Vous ne devriez pas consommer du gingembre si vous êtes enceintes (notamment après le 1er trimestre de la grossesse), si vous êtes chétifs ou si vous souffrez de maladie du sang. En outre, en cas de surdosage, le gingembre  peut provoquer une diarrhée, des menstruations abondantes, des brûlures d’estomac ou des ballonnements.

Contenus sponsorisés

Loading...

Plus d'articles

Close
Close