Pourquoi faut-il ajouter de la sauge à votre soupe ?

Certains pensent que cette plante est tout juste bonne pour aromatiser les soupes et les ragoûts. S’ils savaient que c’est en réalité une puissante magicienne qu’ils mettent dans leurs plats…

Elle aide à la purification 

Les druides lui attribuaient la capacité de ressusciter les morts. Quant aux Amérindiens, ils brûlaient ses branches pour purifier l’âme. Certains chamanes continuent de l’utiliser avant une cérémonie pour se débarrasser des pensées parasites.

Cette grande prêtresse de la purification, c’est la sauge. Et ses pouvoirs sont reconnus dans le monde entier. En Europe, on n’hésitait pas à en lancer sur le bûcher des sorcières ou à l’utiliser pour chasser les démons.

Elle aurait protégé contre la maladie quatre bandits qui détroussaient les victimes des grandes épidémies. Lors de leur arrestation, ils avouèrent s’enduire d’un vinaigre à base de sauge avant chaque délit.

En Égypte, on raconte qu’elle aurait stimulé la fertilité des femmes ayant survécu à une violente épidémie de peste pour repeupler la ville décimée.

Alors, la sauge, un peu magicienne ? Sans aucun doute ! Mais vous allez voir que c’est aussi une guérisseuse reconnue par la communauté scientifique.

Un pouvoir antioxydant 

De la sauge dans le jardin

De la sauge dans le jardin – source : spm

En compétition avec six autres herbes aromatiques dans une étude de l’université de Rome, la sauge a remporté la palme de la plante « la plus antioxydante ».

Elle a battu haut la main les champions du pouvoir antioxydant que sont le basilic, le persil et le romarin. Et ses vertus sont désormais validées par de nombreuses études scientifiques.

À faire après les repas pour bien digérer

Sa teneur en acide rosmarinique (qu’on trouve aussi dans le romarin) en fait un excellent tonique et stimulant. Elle est donc recommandée en cas de troubles digestifs. Elle stimule le foie, l’estomac et l’intestin. Elle apaise les douleurs et les nausées. Traditionnellement, on mastiquait une feuille de sauge après les repas copieux pour favoriser la digestion.

La plante du convalescent

Si vous peinez à vous remettre d’une longue maladie, la sauge est faite pour vous. Elle est fortement conseillée en cas de grande fatigue nerveuse. Elle soulage efficacement de nombreux symptômes comme la faiblesse, la dépression, le manque d’appétit et la transpiration abondante en cas de fièvre.

Elle aime surtout les femmes… 

La sauge aime certes prendre soin de tout le monde, mais en particulier des femmes. Grâce à son action œstrogénique, elle soulage les troubles hormonaux, notamment à la ménopause. Elle aide le corps à s’adapter au changement et réduit les bouffées de chaleur, la déprime ou les vertiges.

Pour les femmes en âge de procréer, la sauge stimulerait la fertilité et la venue des règles, en cas d’aménorrhée. Elle est aussi utilisée en fin de grossesse pour favoriser le déclenchement de l’accouchement en diminuant le taux de progestérone. En revanche, mieux vaut l’éviter si vous souhaitez allaiter car elle diminue la montée de lait. Elle est aussi déconseillée en cas d’hyperœstrogénie.

Pour renforcer son action sur le cycle menstruel, il est conseillé de prendre en complément des plantes progestérone-like comme l’alchémille, la mélisse, le gattilier, le millefeuille ou la salsepareille.

Utile en cas d’Alzheimer ? 

Une étude a démontré que la sauge boostait les capacités cognitives et réduisait l’anxiété des personnes soumises à un stress. Elle aurait aussi un effet positif sur l’humeur et la mémoire des personnes atteintes d’Alzheimer. Ainsi, lorsque les symptômes sont modérés, la prise quotidienne de 60 gouttes de sauge en extrait alcoolique, pendant 4 mois, améliore sensiblement les résultats des tests.

Qui a de la sauge dans son jardin… 

La sauge fraîche

La sauge fraîche – source : spm

Ce ne sont pas les Provençaux qui nieraient les vertus curatives de la sauge, ni son excellente capacité à assaisonner les plats. Ils ont d’ailleurs coutume de la cuisiner à toutes les sauces et lui ont même dédié un proverbe : « qu’a de sauvi din soun jardin n’a pas besoin de médecin » ! De quoi ajouter des qualifications au CV déjà bien long de notre magicienne.

Recette de soupe provençale 

Voici une idée de recette pour commencer à intégrer ce précieux ingrédient à votre alimentation. Cette soupe à la sauge, simple et économique, fera le bonheur de vos papilles et de votre santé !

Votre liste de courses pour 4 personnes :

Des branches de romarin

Des branches de romarin – source : spm

  • 2 kg de courge musquée de Provence ou Butternut
  • 2 oignons
  • 1 branche de romarin
  • 16 feuilles de sauge fraîche
  • 4 gousses d’ail
  • 1,5 l de bouillon de poule ou de légumes
  • De l’huile d’olive
  • Du sel et du poivre

1.  Épluchez, épépinez puis tranchez la courge en cubes. Faites de même avec les oignons et l’ail. 2.  Faites revenir la sauge à l’huile d’olive, dans une grande casserole, pendant une minute. Retirez ensuite les feuilles et conservez l’huile parfumée

3.  Ajoutez ensuite les oignons, le romarin, le sel, le poivre et l’ail que vous laissez revenir à feu doux pendant 10 minutes environ. Pensez à remuer de temps en temps. Ajoutez ensuite la courge et le bouillon et retirez le romarin.

4.  Laissez cuire 40 minutes, puis passez le liquide au mixeur. Ajoutez de la crème fraîche ou de soja. Bon appétit !

3 autres façons de profiter des vertus de la sauge 

  • En infusion :Laissez infuser pendant 10 minutes 15 à 20 g de feuilles par litre (soit 5 ou 6 feuilles par tasse). Prenez une tasse après chaque repas et une avant le coucher pour lutter contre les sueurs nocturnes.
  • En décoction :Mettez 100 g de plantes par litre d’eau et laissez bouillir 5 minutes. Puis laissez infuser 10 minutes. Vous pouvez ensuite l’utiliser en pommade contre les ulcères et les autres problèmes de peau.
  • En bain :Préparez la sauge en décoction, puis versez la préparation dans l’eau du bain pour combattre les douleurs rhumatismales.

Lire aussi Comment transformer du pain rassis en pain frais et croustillant avec une astuce simple ?

Contenus sponsorisés