Le gingembre est le remède le plus efficace contre l’indigestion, la nausée et les spasmes menstruelles

Consommé frais ou en poudre, le gingembre ne sert pas qu’à épicer nos plats ; il est l’ingrédient phare pour traiter un bon nombre de maux, tels que le mal de tête, le rhume, les douleurs rhumatismales ou encore la nausée. Il faut savoir qu’il peut être utilisé également sous forme de capsules, de tisanes ou encore en sirop. Voici ses bienfaits indiscutables…

Les principaux composés du gingembre sont les antioxydants qu’il contient, tels que les shogaols et le gingérol. Ces derniers protègent les cellules du corps des dommages des radicaux libres, qui engendrent des maladies cardiovasculaires, des cancers ou du vieillissement cellulaire.

En plus de ses antioxydants, le gingembre est une source de manganèse et de cuivre, des minéraux qui sont excellents pour faciliter les processus métaboliques et la formation de l’hémoglobine et du collagène. Il contient également un bon nombre de vitamines et de minéraux, tels que les vitamines du groupe B, C, E, du fer et du magnésium.

Les scientifiques se sont intéressés à cet ingrédient magique et  il en est résulté plusieurs études qui ont prouvé son efficacité pour traiter des maladies ou prévenir certains types de cancer.

Les bienfaits médicaux du gingembre

1.        Traiter l’indigestion

L’indigestion est généralement due à une vidange lente de l’estomac, ce qui peut causer un inconfort. A cet effet, le gingembre permet d’accroitre la digestion. Selon des études, il a été démontré que le gingembre permet d’accélérer la vidange gastrique, aussi bien chez les personnes atteintes de dyspepsie fonctionnelle, (problème de vidange gastrique), que chez celles qui ont une bonne santé.

Pour ce faire, il suffit d’ajouter une petite racine de gingembre frais, râpée dans un grand verre d’eau chaude et laisser infuser. Une fois la boisson refroidie, ajouter 2 cuillères à soupe de jus de citron et 1 cuillère à café de miel.

2.        Traiter la nausée

Il n’y a pas pire que l’effet désagréable de la nausée, et le gingembre a d’ailleurs été utilisé depuis des millénaires contre le mal de mer mais aussi contre les nausées liées à des problèmes gastriques. Et selon une étude, il a été conclu que le gingembre est tout aussi efficace contre la nausée matinale ou encore la nausée due à lachimiothérapie.

3.        Spasmes menstruels

La dysménorrhée est liée à l’apparition de la douleur du cycle menstruel de la femme et le gingembre permet de soulager efficacement la douleur menstruelle. Dans une étude, 150 étudiantes atteintes de dysménorrhée primaire, ont fait l’objet d’une expérience en leur administrant 250 milligrammes de poudre de rhizome de gingembre quatre fois par jour pendant trois jours. Il s’est avéré que le gingembre était aussi efficace que l’acide méfénamique oul’ibuprofène.

4.        Traiter le reflux d’acide

Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent être utiles pour traiter le reflux œsophagien. Et des études supplémentaires sont en cours afin de prouver sa viabilité pour guérir le reflux acide.

Pour cela, laisser tremper une racine de gingembre épluchée et coupée en petits morceaux dans un grand verre d’eau chaude. Laisser infuser puis filtrer et consommer.

5.        Traiter le mal de gorge et la toux

Les antioxydants qu’il contient agissent comme des stimulants pour le système immunitaire ce qui accroit la capacité de l’organisme à combattre les bactéries et les virus liés aux maladies hivernales. De plus, sa capacité à traiter l’inflammation et la douleur permet d’atténuer celle liée au mal de gorge et la toux.

Pour ce faire, laisser infuser une racine de gingembre pelée et coupée en petits morceaux dans un grand verre d’eau chaude. Filtrer ensuite et ajouter 1/8 de cuillère à café de poivre noir et 1 cuillère à café de miel pur bio et un quartier de citron. Puis consommer cette boisson.

6.        Traiter la douleur arthritique

Une étude a permis de démontrer que l’extrait de gingembre hautement purifié permettrait de réduire les symptômes de l’arthrose du genou et ce en raison de ses propriétés anti-inflammatoires.

7.        Prévenir le cancer

Selon une étude, le potentiel du gingembre est démontré grâce aux gingérols, shogaols et aux paradols qu’il contient et qui permettent de prévenir certains cancers.

8.        Soulager le mal de tête

Les substances anti-inflammatoires, anti-nausées et antihistaminiques du gingembre, permettraient de soulager la migraine. Une étude a permis de découvrir que la poudre de gingembre est comparable à celle du Sumatriptan, dans le traitement de la migraine.

Mises en garde :

– Il est déconseillé aux femmes en état de grossesse de consommer le gingembre, notamment après le 1ertrimestre.

– Le gingembre est déconseillé aux personnes souffrant de maladie de sang, aux diabétiques et aux personnes chétives.

Contenus sponsorisés

Loading...

Plus d'articles

Close
Close