Lisez attentivement ceci avant d’utiliser le curcuma à nouveau

Lisez attentivement ceci avant d’utiliser le curcuma à nouveau


Le curcuma est une épice célèbre pour sa couleur jaune vif, son arôme distinct et ses multiples vertus thérapeutiques et cosmétiques. Selon la US National Library of Medicine, sa curcumine lui permet de prévenir et de traiter plus de 600 problèmes de santé. Mais pour profiter de ses vertus, il faut savoir comment le consommer. Explications.

Nous avons tous déjà entendu parler des vertus du curcuma et de ses capacités à détoxifier le corps, à le protéger contre le vieillissement précoce et à réduire le risque de plusieurs maladies telles que le cancer, les maladies cardiaques, les troubles digestifs, etc. Cependant, rares sont les personnes qui savent que la curcumine (principal agent actif du curcuma) est difficilement absorbée par le corps, et qu’il faut suivre certaines règles pour améliorer sa biodisponibilité.

En effet, plusieurs études animales et cliniques ont montré que l’absorption de la curcumine par le corps est tellement faible qu’il est souvent impossible d’en tirer les avantages escomptés.

Comment augmenter la biodisponibilité de la curcumine ?

Pour permettre à votre système digestif de mieux absorber la curcumine et donc à votre corps d’en tirer le maximum d’avantages, il est conseillé de combiner le curcuma à l’un des ingrédients suivants :

Le poivre noir

Le poivre noir est un excellent adjuvant du curcuma. Grâce à la pipérine, il a la capacité d’augmenter la perméabilité intestinale et ainsi favoriser le passage de la curcumine dans la circulation sanguine. D’ailleurs, une étude intitulée Influence de la pipérine sur la pharmacocinétique de la curcumine chez les animaux et des volontaires humains a montré que le fait d’ajouter 20 mg d’extrait de poivre noir à 2 g de curcumine multipliait par 20 l’absorption de cette dernière par le corps.

Donc, pour mieux profiter de l’action antixoydante et thérapeutique du curcuma, pensez à toujours le combiner à une pincée de poivre noir.

Les lipides

Les composés actifs du curcuma sont liposolubles, c’est-à-dire qu’ils sont solubles dans les lipides (graisses), ce qui les protège des acides de l’estomac et favorise leur passage dans l’intestin grêle. Il est donc recommandé de combiner le curcuma à des graisses saines afin de permettre à ses curcuminoïdes de passer directement dans la circulation sanguine. Vous pouvez donc ajouter de l’huile d’olive ou de noix de coco à votre plat pour booster l’effet du curcuma.

La chaleur

D’après le Dr Saraswati Sukumar de Johns Hopkins, oncologue et fervente utilisatrice du curcuma, la chaleur est l’un des éléments qui boostent l’efficacité du curcuma, permettant une meilleure absorption de ses composés actifs. Vous pouvez donc l’utiliser généreusement en cuisine, sur vos grillades, sautés, etc. En mettant l’huile à chauffer, ajoutez une demi-cuillerée de curcuma puis mettez vos légumes, votre poisson, ou votre viande à cuire.

Rappel de quelques bienfaits du curcuma :

Grâce à ses puissantes propriétés antioxydantes, antimicrobiennes, anti-inflammatoires et détoxifiantes, le curcuma vous aide à :

  • Protéger votre système nerveux et prévenir les maladies neurodégénératives
  • Soulager les douleurs articulaires
  • Protéger votre foie et booster son fonctionnement
  • Renforcer votre système immunitaire en contribuant à l’élimination des toxines et des radicaux libres
  • Inhiber le développement des cellules cancéreuses
  • Assainir votre peau, traiter certains problèmes cutanés (coup de soleil, acné rosacée…), blanchir et unifier votre teint
  • Polir et blanchir les dents

Mises en garde :

La consommation de curcuma est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux personnes sous traitement médicamenteux. Il est également contre-indiqué avant ou après une opération chirurgicale, à cause de son effet fluidifiant du sang.
Une consommation excessive de curcuma peut provoquer des ulcères de l’estomac.


Loading...