Le pissenlit n’est pas une mauvaises herbe ! il favorise la construction osseuse mieux que le calcium, nettoie le foie et soigne l’eczéma

Surnommé dent-de-lion, laitue de chien ou encore Salade de taupe, le pissenlit, Taraxacum Officinale de son appellation scientifique, est une belle plante à l’allure champêtre très répandue dans quasiment toutes les régions du monde. Souvent perçu comme une mauvaise herbe, il est pourtant doté d’une pléthore de nutriments dont les vertus ne sont pas assez mises en avant. Ses bienfaits seraient d’ailleurs reconnus par la médecine traditionnelle depuis le 16ème siècle où il était utilisé pour traiter les troubles rénaux ou de la vésicule biliaire, les problèmes cutanés, la rétention d’eau et même les rhumatismes ! Voyons de plus près ses différents avantages afin de repenser sa réputation de mauvaise herbe. Riche en manganèse, en calcium, en fer et en vitamines D et C, le pissenlit est doté d’une pléthore de vertus utiles. Sa racine et ses feuilles peuvent être utilisées pour soigner ou prévenir nombre de maux de quotidien, selon le site Medical News Today. Passons-les en revue.

1. Riche en antioxydants

Les radicaux libres sont naturellement produits par le corps humain. Or ces derniers sont responsables du vieillissement prématuré des cellules ainsi que de l’évolution de certaines maladies.

Le pissenlit entre en jeu en évinçant les effets néfastes des radicaux libres grâce au bêta-carotène qu’il contient, un antioxydant efficace qui protège les cellules contre ces dégâts. D’après une étude, ces antioxydants aussi appelés caroténoïdes, joueraient un rôle essentiel dans la réduction des dommages cellulaires.

2. Réduit le cholestérol

Après une évaluation des effets de la consommation de pissenlit chez les lapins, il a été observé que la racine et la feuille de pissenlit étaient susceptibles de réduire le cholestérol chez les animaux suivant un régime qui en est riche. Ce résultat prendrait effet grâce aux composés bioactifs de la plante.

Une autre étude s’ajoute à celle-ci où il a été question de tester des souris dont le taux de cholestérol total ainsi que les niveaux de graisse dans le foie se sont réduits grâce à la consommation de pissenlit. Il est toutefois utile de rappeler que des tests sur l’homme sont essentiels pour appuyer plus fermement ces observations.

3.Nettoie le foie

Le pissenlit est un allié redoutable pour nettoyer cet organe émonctoire.  Selon les informations de Passeport Santé, il favorise la sécrétion de la bile et lui permet d’être facilement évacuée vers l’intestin, améliore la digestion, favorise l’élimination des toxines par la miction et la purification du sang. En outre, il chasse les calculs qui se forment dans la vésicule biliaire et les reins.

4. Pourrait réguler la glycémie

C’est une étude datant de 2016 qui a suggéré que les vertus anti-hyperglycémiques, antioxydantes et anti-inflammatoires du pissenlit pourraient s’avérer utiles en cas de diabète de type 2. Des travaux supplémentaires sont toutefois nécessaires pour attester de cet effet régulateur.

5. Améliore la digestion

Le pissenlit est doté de vertus dépuratives utiles traditionnellement utilisées pour soulager la constipation. Grâce à leurs richesse en vitamines et en minéraux, ses feuilles sont également réputées pour traiter les troubles de l’estomac. Cette plante aux vertus anti-inflammatoires

6. Contribue à la perte de poids

Le pissenlit aurait la capacité d’agir sur le métabolisme des glucides tout en réduisant l’absorption des graisses. Une étude in vivo de taille modeste aurait démontré que l’acide chlorogénique qu’il contient réduirait potentiellement le gain de poids et la rétention lipidique. Des preuves plus solides restent requises pour valider ce bienfait.

7. Prévient les troubles cutanés

Les rayons du soleil demeurent l’une des raisons qui endommage le plus la peau, allant jusqu’à participer à son vieillissement. Mais des recherches estiment que le pissenlit est capable de protéger contre les effets des rayons ultraviolets. Par ailleurs, il serait utile contre la dermatose et certaines maladies de la peau.

Mise en garde:

Le pissenlit est déconseillé en cure continue et contre-indiqué en cas de maladie cardiaque ou rénale, de grossesse et d’allaitement.

Le latex que sa tige contient peut provoquer des allergies cutanées, bien que cela reste peu répandu. Il est par ailleurs conseillé aux personnes allergiques aux plantes telles que les marguerites (famille des astéracées) de consulter un médecin avant d’envisager une cure.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close