x

Job de rêve : une entreprise offre 850 euros par jour pour manger de la pizza

Que diriez-vous d’un bon moment de détente dans votre jardin, au calme et tranquille, tout en dégustant une bonne pizza ? Et que diriez-vous d’être payé pour ça ? Non, ce n’est pas une plaisanterie ! C’est ce que propose la société Ooni, une entreprise de fabrication d’ustensiles de cuisine, qui cherche à recruter des goûteurs de pizza et des testeurs pour ses différents équipements, tout en offrant pour cela un salaire conséquent.

Le nouveau job de rêve 

Le 13 septembre dernier, l’entreprise Ooni de batteries de cuisine a posté une offre d’emploi des plus alléchantes : sont recherchés des goûteurs de pizzas et testeurs d’ustensiles de la marque, qui auront pour tâche principale de cuisiner des pizzas et de les déguster à longueur de journée, en donnant leurs impressions et commentaires sur les différents équipements qu’ils auront utilisés, le tout pour un salaire pouvant grimper jusqu’à 850 euros par jour !

On apprend aussi en parcourant plus en détails l’offre d’emploi de l’entreprise, que les personnes embauchées auront pour tâche, en plus de concocter leurs propres pizzas en laissant libre cours à leur génie créatif, de présenter le fruit de leur travail ainsi que les produits de la marque au monde entier via les réseaux sociaux et des événements promotionnels.

Les profils recherchés sont ceux de personnes ayant déjà acquis des compétences culinaires dans le domaine de la pizza, et surtout de grands enthousiastes à l’idée de préparer de délicieux repas et de les partager avec leurs proches.

Quelles que soient les régions où les postulants vivent dans le monde, ils ont tous pu postuler à cette offre unique, ce pour quoi ils avaient jusqu’à dimanche dernier. Il ne nous reste plus qu’à patienter pour découvrir les heureux élus.

Pourquoi les gens aiment-ils tellement la pizza ?

A l’heure où la France est le deuxième plus gros consommateur de pizza au monde après les Etats-Unis, une telle question n’est sans doute pas disconvenue. Pourquoi donc, la pizza est-elle si délicieuse ?

∙ L’umami

L’umami est considéré comme l’une des cinq saveurs de base avec le sucré, le salé, l’amer et l’acide. Signifiant « délicieux » en japonais, il donne aux aliments un goût riche et savoureux.

Notre sens de l’umami est stimulé par le glutamate, une substance que l’on trouve à l’état naturel dans de nombreux ingrédients, et en particulier dans le parmesan, les tomates rôties, les oignons caramélisés, les champignons et aussi les protéines animales comme le bœuf et le poulet. Ainsi, plus un aliment en contient de par l’association de ces divers ingrédients, plus il est savoureux. C’est ainsi que la pizza, dont la plupart des ingrédients sont riches en glutamate, est presque irrésistible.

∙ Le trio sel + sucre + gras

L’association parfaite du sucre, du sel et des matières grasses dans un aliment donne ce qu’on appelle en anglais le « bliss point », soit le point de l’extase où l’on ressent un plaisir intense et qui nous fait plonger dans l’addiction. Or, de nombreuses recettes de pizzas comprennent à la fois des matières grasses (dans le fromage notamment), du sel, et du sucre (que ce soit dans la pâte ou la sauce), une association qui participe à conférer à la pizza son goût si délicieux.

La pizza, est-ce bon pour la santé ?

Bien que certaines pizzas puissent être saines, la plupart d’entre celles que l’on peut se procurer sur le marché ont rarement d’autres effets que celui d’être nuisibles à notre santé. Leur teneur élevée en sucres et en céréales raffinés, en sodium et en matières grasses hydrogénées — ces ingrédients même qui la rendent si bonne — s’avèrent en réalité être de véritables poisons si on en abuse.

∙ Les sucres et les céréales raffinés

Les sucres et les céréales raffinés figurent parmi les causes principales des problèmes de santé. Or, la pâte à pizza est composée essentiellement de farine de blé raffinée privée de la majorité des fibres, des vitamines et des minéraux du grain entier et à laquelle on a souvent ajouté du sucre. La farine blanche donne en outre à la pâte à pizza un index glycémique supérieur à celui du saccharose pur.

∙ Les gras trans et les gras saturés

La pâte de la pizza industrielle, sa sauce, son fromage et éventuellement sa viande contiennent tous dans la plupart des cas des doses variables de mauvaises matières grasses qui en font un aliment à éviter si on souhaite rester en bonne santé.

∙ Le sodium

Nous savons qu’une consommation excessive de sel peut entraîner de nombreux problèmes de santé. Pourtant, il arrive qu’une seule pizza en contienne plus que la dose journalière recommandée par les nutritionnistes.

Amoureux de la pizza, cuisinons donc les nôtres chez nous, avec de bons légumes et des ingrédients sains et complets.

Contenus sponsorisés
Loading...