3 aliments qui provoquent de l’inflammation dans le corps

Que ce soit à cause d’une infection, d’une allergie ou d’une blessure, l’inflammation se matérialise par la réaction naturelle du système immunitaire dès qu’une substance étrangère agresse le corps. Si l’inflammation est généralement une réponse de l’organisme face à une agression, celle-ci peut également être chronique et à l’origine de nombreux troubles. Ce processus peut alors s’avérer délétère. Auquel cas, il est important de réajuster son comportement alimentaire en conséquence. Voici donc une sélection d’aliments à proscrire selon nos confrères de France soir et Healthline.

Les aliments que vous mangez peuvent favoriser l’inflammation de votre corps et entraîner des douleurs parfois handicapantes. Or, l’alimentation joue un rôle primordial dans le bon fonctionnement de l’organisme. Il est donc nécessaire de reconnaître les aliments à éviter afin de prévenir ce trouble.

La viande transformée

La viande transformée fait référence à une viande qui a subi des processus ayant modifié son état naturel. Il s’agit notamment de la viande fumée, le jambon, la saucisse, le bacon ou la viande de bœuf séchée.

Vous n’êtes pas sans savoir que celle-ci est souvent associée à des effets néfastes pour la santé. Et à raison, puisque nombreuses sont les études ayant confirmé cette association. Un article de la Physicians Committee for Responsible Medicine met en lumière le lien entre la viande transformée et de nombreux dangers pour la santé. Maladies cardiovasculaires et risque de mort prématurée sont autant de conséquences délétère d’une consommation de ce type d’aliments.

Toutefois, il est utile de préciser que selon la diététicienne Nathalie Négro pourvu qu’il ne s’agisse pas de viande rouge ou de viande transformée, la consommation de viande peut être un allié contre l’inflammation.  On doit, selon le médecin, cette propriété à sa teneur en zinc et sa richesse en protéines.

En faisant donc exception de la viande rouge et de la viande transformée, les volailles et le poisson ne sont pas des aliments à proscrire au contraire. Le poisson dispose en effet de vertus anti-inflammatoires non négligeables.

Les aliments Frits

Nombreux sont ceux à apprécier le goût des aliments frits. Toutefois, ces derniers sont riches en gras trans. Lorsque ces acides gras sont consommés régulièrement, ils peuvent être à l’origine de nombreux problèmes de santé. En sus d’augmenter les risques de maladies cardiovasculaires, ces derniers sont à l’origine d’un taux de cholestérol élevé et une augmentation des marqueurs inflammatoires.

Le pain blanc

Comme le rappelle France soir, les aliments à indice glycémique élevé sont pro-inflammatoires. Parmi ces aliments, on retrouve la farine blanche ou encore les produits à cuisson rapide.  A cet effet, la diététicienne Nathalie Négro explique à l’équipe de Doctissimo, qu’un aliment tel que le pain blanc favorise l’augmentation de la production de cytokines inflammatoires connues pour contribuer au stress oxydant.

D’autres facteurs de risque

L’inflammation systémique de bas grade est le nom donné au type d’inflammation dont souffrent les personnes en surpoids. De par sa nature chronique, la consommation des aliments pro-inflammatoires est d’autant plus prohibée.

La consommation en excès d’aliments pro-inflammatoires pourrait contribuer à l’émergence de maladies comme le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires.

Quels aliments privilégier ?

Pour lutter contre l’inflammation, il est nécessaire de consommer des aliments à index glycémique modéré ou faible. Parmi eux, on retrouve les féculents complets, les légumes, les légumineuses et les oméga-3. Les aliments riches en fibres peuvent également avoir une action anti-inflammatoire sur notre organisme. Les épices ont elles aussi des actions protectrices contre l’inflammation. A savoir que pour être en bonne santé, il est nécessaire d’opter pour une alimentation saine et équilibrée et pratiquer une activité physique régulière.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close