Voici pourquoi il faut éviter de répéter l’alarme de votre téléphone portable

Compagnon du quotidien, le téléphone portable nous facilite la vie à bien des égards. Nous comptons sur lui pour diverses tâches, même pour nous réveiller le matin ! Avouez que son alarme est bien pratique : nous avons quasiment tous l'habitude de régler l'horloge à une certaine heure précise pour ne pas s'éterniser au lit. Mais avez-vous également la fâcheuse manie de laisser cette alarme se répéter à plusieurs reprises ? Saviez-vous que cela peut vous porter préjudice ? On vous explique pourquoi.

Pourquoi ne faut-il pas répéter l’alarme ?

Désactiver le réveil du téléphone

Désactiver le réveil du téléphone – Source : spm

On ne va pas se mentir, pour beaucoup de personnes, le réveil du matin n’est jamais une partie de plaisir. Certains sont réglés comme une horloge, ouvrent l’œil avant même la sonnerie de l’alarme et sautent aussitôt du lit le sourire aux lèvres. D’autres vont largement préférer rester au chaud sous la couette, dans le confort de leur chambre. C’est tellement plus tentant de somnoler encore un peu. Or, comme par hasard, l’alarme de votre portable se déclenche toujours au mauvais moment. Beaucoup plus tôt que vous ne l’auriez souhaité. C’est là qu’on se dit souvent : encore 5 petites minutes…

Si vous souffrez d’insomnie et que vous avez du mal à vous endormir, il est normal d’être épuisé et de vouloir vous reposer davantage le matin. Il s’agit de « l’inertie du sommeil » comme le décrivent les spécialistes. Cette sensation est courante chez de nombreuses personnes. Il existe effectivement de nombreux facteurs qui peuvent affecter la qualité de votre sommeil et vous êtes alors tenté de rester au lit encore quelques minutes. Réflexe automatique : on active la fonction de répétition de l’alarme. Or, le fait de vouloir gagner 5 ou 10 minutes de sommeil à ce moment-là n’est pas recommandé, car cela perturbe votre organisme. Au contraire, les experts recommandent de se forcer à sortir du lit.

Lire aussi : La pédale secrète de la voiture : les conducteurs ignorent souvent que leur voiture est équipée de cette option ingénieuse

Quelles en sont les répercussions ?

Après la phase du « sommeil lent », vient le « sommeil paradoxal », un cycle essentiel où le corps et le cerveau sont le plus reposés. Cette phase sera alors interrompue si vous reprogrammez  l’alarme à plusieurs reprises. L’idée étant de ne pas entamer un nouveau cycle, car vous ne pourrez pas le terminer complètement. Au bout de 5 minutes, l’horloge vous rappellera à nouveau à l’ordre. Dès lors, l’inertie du sommeil sera amplifiée : vous risquez de vous réveiller encore plus fatigué.

Quelles sont les conséquences de la répétition de l’alarme ? Cela peut entraîner divers troubles : moins d’énergie et de dynamisme, une diminution de la productivité durant la journée, une concentration au ralenti, des problèmes de mémoire… Ce sentiment de lenteur peut être handicapant durant les premières heures qui suivent votre réveil. Voilà pourquoi il serait plus sage de sortir du lit dès que l’alarme retentit. Ou mieux encore, si vous en avez la possibilité, essayez de vous réveiller naturellement sans la moindre interférence sonore.

Bon à savoir : notre cerveau a également un rôle à jouer dans ce besoin de répéter l’alarme plusieurs fois d’affilée. Pour ceux qui l’ignorent, durant le sommeil, notre corps produit de la sérotonine, une substance apaisante et relaxante. Ainsi, la fonction répétitive de l’alarme accentue cette sensation de bien-être puisqu’elle nous permet de rajouter 5 minutes de sommeil en plus. Mais, comme vous l’avez maintenant compris, il s’agit d’un cercle vicieux. Au lieu de nous reposer réellement, nous nous engouffrons davantage dans la fatigue.

Evitez de garder votre Smartphone près du lit !

Mettre le téléphone sur la table de chevet

Mettre le téléphone sur la table de chevet – Source : spm

Nous ne lâchons presque jamais notre Smartphone. Il fait désormais partie intégrante de votre vie. Force est de constater que même le soir venu, au moment du coucher, nous avons encore du mal à le quitter. Pourtant, avant l’endormissement, il est essentiel de déconnecter et de  reposer son esprit. Malheureusement, la plupart des gens ont tendance à manipuler leur Smartphone au lit pour répondre aux messages, vérifier leurs e-mails, surfer sur le Net ou sur les réseaux sociaux. Apprenez que cette habitude est néfaste puisqu’elle réduit le temps de sommeil. Cela peut conduire à diverses perturbations pendant la nuit.

Lire aussi : L’heure à laquelle vous réservez votre hôtel le moins cher. Personne ne vous le dira

Les experts insistent sur le fait qu’il faut éviter de dormir à proximité du téléphone portable. Ne le gardez pas trop proche de votre tête, que ce soit sur le lit, sous l’oreiller ou même sur la table de chevet. Quels sont les risques auxquels vous êtes exposés ? Tout d’abord, la lumière bleue émise par les téléphones portables réduit la production de mélatonine, l’hormone qui favorise l’endormissement.

De plus, si vous gardez votre Smartphone en charge sous l’oreiller ou près du lit, il risque de surchauffer et de causer des dégâts. Suite à plusieurs recherches, des experts ont montré que, lorsque la batterie est en surchauffe, elle peut entraîner une électrisation ou une brûlure. Par mesure de sécurité, mieux vaut donc laisser votre mobile sur le bureau ou du moins le plus loin possible du lit.

Lire aussi : WhatsApp pour les personnes âgées : comment configurer l’application pour vos parents ou grands-parents ?

Contenus sponsorisés