6 signes que vous avez été négligé étant enfant

6 signes que vous avez été négligé étant enfant


6 signes que vous avez été négligé étant enfant

Les cicatrices de votre enfance peuvent vous accompagner d’une certaine manière à l’âge adulte. Si quelqu'un vous demande si vous étiez émotionnellement délaissé ou négligé étant enfant, votre réponse immédiate serait «non !». Mais si vous creusez un peu plus loin, vous comprendrez que votre comportement en tant qu'adulte a beaucoup à voir avec vos expériences d’enfance. Aussi pénible soit-il de regarder en arrière, la négligence émotionnelle de l'enfance pourrait être la raison derrière vos actions d’aujourd'hui.

La négligence émotionnelle de l’enfant fait partie du registre de la maltraitance, elle se caractérise par le manque d’attention des parents au besoin de l’enfant, un manque d’empathie, une distance affective, et une absence émotionnelle de leur part. Toute cette négligence a des conséquences dramatiques sur le développement émotionnel et relationnel de l’enfant, qui peuvent le suivre étant adulte.

Voici six signes que vous avez été négligé émotionnellement quand vous étiez enfant :

1. Vous vous sentez insensible

Se sentir insensible est quelque chose qui peut arriver de temps à autre. Ce n’est pas une sensation physique, c’est une sensation émotionnelle. De temps en temps, vous vous sentez insensible de tout ce qui se passe autour de vous. Vous vous rendez compte que vous devriez sentir une certaine émotion, mais rien ne semble vraiment être important pour vous. Ce type de réponse émotionnelle est un signe que vous avez été émotionnellement négligé étant enfant. Vous avez appris dès votre jeune âge à étouffer vos émotions pour ne pas être blessé.

2. Vous refusez l’aide d’autrui

Si vous étiez émotionnellement négligé étant enfant, souvent vous n’aviez aucune aide lorsque vous en aviez le plus besoin. Vous étiez constamment seul. Ce sentiment peut vous suivre jusqu’à l’âge adulte. Vous avez appris à ne jamais dépendre de quelqu’un d’autre, alors même si vous êtes en difficulté, vous refusez de demander de l’aide aux autres.

3. Vous avez une mauvaise estime de soi

La mauvaise estime de soi peut être liée à beaucoup de choses, y compris le fait d’être émotionnellement négligé étant enfant. Lorsque vous étiez petit, vous avez peut-être pensé que vous ne méritez pas le temps ou l’amour de vos parents, car ils ne vous ont jamais accordé beaucoup d’attention. Bien que cela soit faux, il peut être difficile à se débarrasser de ce sentiment. Ce qui peut se traduire par une mauvaise estime de soi et une dévalorisation tout au long de votre vie adulte.

4. Vous sentez un vide

Si vous étiez émotionnellement négligé étant enfant, vous avez toujours l’impression qu’il vous manque quelque chose. Il y a un vide à l’intérieur de vous que vous laissez ouvert pour l’amour d’une autre personne. Au fond, vous croyez que le remplissage de cet espace vous apportera enfin de la joie. Ce qui n’est pas toujours vrai, puisque dans cette course effrénée pour combler ce vide, vous pouvez tomber sur des personnes malintentionnées et toxiques pour votre bien-être, qui pourront vous nuire plutôt que vous guérir.

5. Vous êtes un perfectionniste

Quand un enfant est négligé, il peut tout essayer pour attirer l’attention de ses proches. Si vous avez cherché cette attention toute votre vie, vous pourriez devenir un perfectionniste. Vous essayez d’être parfait dans tout ce que vous faites, afin d’être finalement remarqué et apprécié.

6. Vous êtes sensible au rejet

Êtes-vous sensible au rejet ? Avoir peur du rejet dans votre vie adulte est un signe de rejet dans le passé. Être émotionnellement négligé pendant l’enfance peut créer une peur intérieure chez vous qui peut vous suivre étant adulte. Même les critiques constructives vous font mal, parce que vous avez l’impression d’être attaqué et qu’on vous dit que vous n’êtes pas assez bon.

Conseils :

Le bon développement émotionnel de l’enfant nécessite des parents disponibles, stables, et sécurisants avec lesquels l’enfant développe un lien sélectif. Les parents doivent être capables de comprendre ses besoins physiques, psychiques et émotionnels. Quand l’enfant garde une image sécurisante de ses parents, il acquiert un sentiment de confiance en lui et dans les autres, ce qui lui permet de mieux s’épanouir dans sa croissance physique, émotionnelle, et relationnelle.

Réparer les dommages émotionnels doit se faire par une prise de conscience du fait de s’aimer et de s’accepter. Aimez ce que vous êtes, ce que vous faites, et comment vous êtes. S’accepter tel que vous êtes, et refuser les idées dévalorisantes et rabaissantes de vous-même. S’ouvrir aux autres et avoir confiance en eux et en vous-même.