23 situations que seuls les enfants de parents stricts peuvent comprendre

23 situations que seuls les enfants de parents stricts peuvent comprendre


23 situations que seuls les enfants de parents stricts peuvent comprendre

Devenir parent est la joie et le souhait de la plupart d’entre nous. Etre des parents est une mission difficile et très exigeante qui s’apprend avec de l’expérience. Si vous avez reçu une éducation stricte quand vous étiez enfant, vous allez sûrement vous reconnaitre dans ces 23 situations !

Durant notre enfance, nous avons toujours eu l’impression d’avoir les parents les plus stricts du monde. Ils nous interdisaient beaucoup de choses et nous gâchaient ces fous et merveilleux moments d’enfance. Mais devenus adultes, nous comprenons enfin qu’ils avaient bien raison.

Voici 23 situations que seules les personnes qui ont eu une éducation stricte comprendront :

1 – Vous étiez toujours la première personne à devoir entrer à la maison dans votre groupe d’amis.

2 – Pour pouvoir passer la nuit chez des amis, vous deviez donner à vos parents toutes les informations de contact (numéro de téléphone, adresse et noms des parents). Vous deviez également leur donner un rapport complet de l’arbre généalogique de la famille, leur promettre de ne pas boire d’alcool, de ne pas fumer et de se coucher avant 22 heures.

3 – Si vos amis organisent une soirée ou une sortie à la dernière minute et vous voulez y assister, sachez que c’est perdu d’avance. Il faut les avertir au moins deux ou trois jours avant pour qu’ils puissent traiter votre demande.

4 – Avant de demander quelque chose à vos parents, vous deviez vous entrainer devant un miroir afin de bien préparer votre discours et vos réponses.

5 – Vous n’essayez jamais de leur demander quelque chose s’ils n’étaient pas de bonne humeur.

6 – Est-ce que vous avez déjà essayé de les convaincre en jouant le rôle de la victime ? Cette technique est excellente pour demander quelque chose très importante.

7 – Si vous avez essayé de leur demander une chose et qu’ils ont répondu par un « Non », sachez que réessayer est peine perdue.

8 – Il fallait toujours faire le choix entre assister à la soirée du vendredi ou celle du samedi, car c’est impossible qu’ils vous permettent d’assister aux deux.

9 – Le pire c’était quand tes amis changeaient de plans une dizaine de fois et à chaque fois vous deviez expliquer à nouveau tous ces changements à vos parents.

10 – Mentir était votre seule solution pour sortir de la maison.

11 – Vous étiez le seul à ne pas dire de gros mots.

12 – Vos parents n’ont jamais osé vous parler de sujets pour adultes, mais il est possible qu’ils vous aient acheté un livre pour répondre à toutes vos questions.

13 – Durant le dîner, les conversations tournaient autour de votre scolarité mais jamais à propos de vos relations et vos aventures.

14 – Même en choisissant vos vêtements, vous pensiez toujours s’ils allaient accepter ou non. Interdit de porter une jupe « courte » ou un décolleté trop « plongeant ».

15 – C’était impossible d’avoir un piercing, un tatouage ou des cheveux colorés. Se percer les oreilles pour porter des boucles, était le niveau de changement maximal toléré.

16 – Le choix de votre prénom n’était pas chose difficile et ne sortait pas de l’ordinaire. Vous partagiez le même prénom que quatre ou cinq autres personnes de votre classe.  

17 – Vous étiez toujours prêt à changer de chaîne au cas où vos parents débarquaient dans la pièce.

18 – Vos parents essayaient toujours de s’inscrire comme accompagnateurs dans les sorties scolaires. Et souvent, ils y arrivaient.

19 – Ils vous répètaient toujours les mêmes phrases et remarques : « Enlève tes coudes de la table », « Pourquoi tu ne mets pas ta serviette sur les genoux ? » « Est-ce une heure pour rentrer ? », « Appelle-nous quand tu arrives ».

20 – Vous avez toujours rêvé de faire ce que vous voulez à votre manière sans avoir la permission de personne.

21 –  Vous aviez une réaction bizarre quand vos amis vous racontaient qu’ils avaient passé la nuit avec leur copain ou copine et que la nuit était mouvementée.

22 – Vous étiez toujours prudent en racontant des blagues à vos parents parce que leur réaction était souvent incompréhensible. 

23 – Si jamais vous ratiez un seul appel de vos parents, ils penseront immédiatement que vous êtes en train de fumer de la marijuana avec cet ami qu’ils imaginaient bien avoir une mauvaise influence sur vous.


Loading...