Un policier renverse la voiture d’une femme enceinte parce qu’elle ne s’est pas arrêtée assez vite

Il existe des scénarios où les auteurs d’accident dangereux ne sont autres que ceux qui sont censés nous protéger au quotidien. Alors qu’une femme ne s’était pas arrêtée à temps dans l’autoroute, un policier a renversé son véhicule en tentant de l’immobiliser. Le journal NBC News rapporte les faits d’un accident qui allait coûter la vie de la victime enceinte.

Un policier poursuit une conductrice jusqu’à ce que celle-ci renverse sa voiture sur une autoroute. Cette nuit-là, la survivante s’est endormie en sanglots, pensant qu’elle avait perdu son bébé.

Avant le début du récit, il convient en toute évidence de rappeler l’importance de la prudence au volant et du port de la ceinture de sécurité. Des policiers avaient décidé de partager des images bouleversantes sur internet pour sensibiliser plus de personnes.

Poursuivie parce qu’elle ne s’est pas arrêtée à temps

Alors que Nicole Harper roulait avec sa voiture dans l’Arkansas aux États-Unis, un policier a tenté de l’intercepter pour l’arrêter. La vidéo, diffusée par la NBC NEWS montre les images d’une poursuite qui s’est soldée par un accident qui allait être sur le point de coûter la vie de Nicole.

nicoleharper

La voiture de Nicole Harper a fini par être renversée – Source : Lad Bible

Dans cette vidéo récupérée par l’équipe juridique de la femme de 38 ans, il a été observé que celle-ci répondait bel et bien à l’alerte lancée par le policier nommé Rodney Dunn. Nicole a allumé les phares afin d’indiquer qu’elle allait s’arrêter. Elle s’est mise à ralentir et à allumer les clignotants avant de changer de voie en prenant la droite. Ainsi, tout indiquait qu’elle se préparait à s’arrêter.

Son véhicule a été renversé pendant la poursuite

Cependant, comme il n’y a que peu d’espace sur les accotements de l’autoroute à cause des barrières en béton, Harper a pensé qu’il était impossible pour elle de garer sa voiture en toute sécurité. Deux minutes après, le poursuivant a heurté l’arrière de sa voiture en effectuant une manœuvre appelée PIT (sigle signifiant Technique d’intervention de poursuite en français).

La voiture de Nicole a dû brusquement virer vers la gauche avant de se renverser. Ensuite, quand le policier s’est dirigé vers l’épave pour aider la femme à s’en extirper. Il lui a demandé : « Pourquoi ne vous êtes-vous pas arrêtée ? ». Ce à quoi elle a répondu, « Parce-que je n’avais pas l’impression que c’était une voie sécurisée ».

Une contestation judiciaire a depuis été portée vis-à-vis de Rodney pour avoir utilisé la manœuvre PIT par négligence et avoir ainsi mis en danger la vie de Nicole et celle de son enfant à naître.

nicoleharper1

Le policier s’est dirigé vers la voiture de Nicole pour l’aider à en sortir – Source : Lad Bible

Nicole était enceinte et croyait son bébé décédé après l’accident

Juste après l’accident, Nicole a eu une première supposition pour le moins terrifiante de la part du médecin. Ce dernier lui a déclaré ne pas être mesure de détecter un rythme cardiaque fœtal, ce qui laissait supposer que le bébé était mort. Fort heureusement, c’était une estimation qui s’est révélée fausse. Le lendemain matin, un examen effectué par son gynécologue lui a permis d’apaiser ses inquiétudes. Le cœur du bébé battait bel et bien.

Une autre histoire insolite mais non moins spéciale avait fait le tour de la toile : Découvrez le récit de cette femme qui a inopinément accouché en voiture.

Conduite et femmes enceintes. Quels risques ?

Comme précisé par Magicmaman, conduite et femmes enceintes ne sont pas incompatibles. Ce seront plutôt les symptômes de la grossesse qui pourront représenter un danger. Ainsi, si la femme est atteinte d’hypertension artérielle, est fatiguée, nauséeuse ou en hypoglycémie, il conviendra de se garder du volant.

D’après Anh-Chi Ton, sage-femme, les risques d’accident sont donc plus à même de survenir quand une femme perd en vigilance à cause d’une chute de tension. La spécialiste ajoute que d’autres problèmes peuvent survenir si la femme reste longtemps installée sur son siège.

D’autre part, comme il est important d’adopter une bonne position face au volant, le volume du ventre pourrait empêcher cette posture d’avoir lieu. Par conséquent, il peut être difficile pour la femme de faire marche arrière. Dans ce cas, il est préférable de ne pas conduire. Par ailleurs, en cas d’accident, il conviendra pour la femme enceinte de se précipiter rapidement aux urgences pour un examen échographique.

De manière générale, tandis qu’il est possible pour une femme de conduire, il faudrait tout de même tenir compte de tous les points cités. En revanche, s’il existe un risque d’accouchement prématuré, il est préférable de se garder de prendre le volant. Cela sera d’autant plus le cas si la femme est sujette à de fortes et fréquentes crampes tout au long de la journée. Enfin, en cas de contraction, la sage-femme insiste sur le fait de ne pas conduire. Toujours dans le registre de la conduite, rappelons l’importance du port de la ceinture de sécurité avec ces 9 images de survivants d’accidents de voiture.

Lire aussi « Je suis tombée enceinte 3 mois après avoir accouché parce que ma belle-mère a découpé le préservatif »

Contenus sponsorisés