Un enfant de 7 ans donne une lettre déchirante de suicide à son professeur

Le harcèlement est un phénomène qui devient de plus en plus répandu notamment au sein des établissements scolaires. Ce comportement provoque souvent de nombreux effets négatifs, comme des impacts sur la santé mentale qui peuvent aller jusqu’à penser au suicide. C’est d’ailleurs le cas de ce garçon de 7 ans qui a souhaité sa propre mort après avoir été victime d’un harcèlement incessant à l’école. Son histoire a été rapportée par nos confrères du Dailymail.

Qu’est-ce que le harcèlement ?

Le harcèlement est un comportement agressif verbal, physique, social ou psychologique répété d’une personne ou d’un groupe envers une personne ou un groupe moins puissant destiné à causer du tort, de la détresse ou de la peur.

Il existe certains types spécifiques de harcèlement :

  • Abus verbal ou écrit : comme des injures ou des blagues ciblées, ou l’affichage d’affiches offensantes
  • Violence physiques : y compris menaces de violence
  • Harcèlement sexuel : conduite à caractère sexuel importun ou non réciproque, qui pourrait raisonnablement causer de l’humiliation ou de l’intimidation
  • Homophobie et autres comportements hostiles relatifs au genre et à la sexualité
  • Discrimination, y compris discrimination raciale : traiter les personnes différemment en raison de leur identité, couleur de peau ou religion
  • Cyber harcèlement : en ligne ou par téléphone mobile.

Impact sur les élèves victimes de harcèlement à l’école

Les élèves victimes de harcèlement sont plus susceptibles de :

  • Se sentir déconnectés de l’école et ne plus aimer aller en cours
  • Avoir des résultats scolaires plus bas et un manque d’assiduité 
  • Avoir une faible estime de soi
  • Souffrir de dépression, d’anxiété, de solitude et d’isolement
  • Faire des cauchemars
  • Développer une méfiance excessive des autres
  • Dans les cas extrêmes, le risque de suicide est plus élevé, cependant, les raisons pour lesquelles une personne peut être à risque de suicide sont extrêmement complexes.

Dans cet article nous allons vous exposer le cas d’un élève victime de harcèlement qui l’a mené à souhaiter sa propre mort et à envisager le suicide.

Un enfant victime de harcèlement à l’école

Au nord-ouest de Sydney, en Australie, le petit Jack Wilkinson, âgé à peine de 7 ans, ne pouvait plus faire face à un harcèlement incessant et à des railleries cruelles, il écrivit une note désespérée à son enseignante de deuxième année et la laissa sur son bureau.

Un enfant de 7 ans donne une lettre déchirante de suicide à son professeur

« Mon Dieu, je t’en prie, prends-moi », avait écrit le garçon sur un bout de papier.

Selon sa mère, Kristy Sturgess, Jack avait été diagnostiqué d’un trouble d’anxiété à un jeune âge et il souffrait des railleries et de la cruauté de ses camarades. Elle a également dit que son autre fils, Hunter, le jumeau de Jack, lui avait dit que Jack a été battu pendant dix minutes avant que des adultes n’arrivent pour séparer les garçons. Après ce moment-là, Jack boitait et se tenait l’épaule en étant en larmes. Il avait par la suite des ecchymoses sur le corps.

Un enfant de 7 ans donne une lettre déchirante de suicide à son professeur

Alors que d’autres enfants le traitaient de «fou» et l’insultaient, l’intimidation est devenue physique et extrêmement violente au début de sa deuxième année. Kristy a dit que vers l’âge de six ou sept ans, Jack rentrait à la maison en pleurs, suppliant de ne plus retourner à l’école.

À la maison, il avait également écrit sur son oreiller : «Je ne veux plus être vivant ». À son retour à l’école quelques semaines plus tard, il a laissé la note à son enseignante.

Après l’obscurité, la lumière

Au cours des mois suivants, la mère de Jack a mis tout son possible pour aider son fils à retrouver le peu de confiance que son épreuve avait complètement anéantie.

Un enfant de 7 ans donne une lettre déchirante de suicide à son professeur

La famille a demandé l’aide de conseillers externes et a fait suivre à leur fils des séances d’art-thérapie, pour l’aider à faire face à son anxiété et à résoudre le traumatisme causé par le harcèlement à l’école.

Un enfant de 7 ans donne une lettre déchirante de suicide à son professeur

Jack avait toujours aimé dessiner et trouvait que cela l’avait aidé à faire face quand il se sentait dépassé ou bouleversé.

Un enfant de 7 ans donne une lettre déchirante de suicide à son professeur

La maman de Jack, qui est propriétaire d’une entreprise de fabrication de vêtements, a décidé de transformer certains des dessins préférés de Jack en t-shirts et de les vendre en ligne afin de collecter des fonds pour la ligne d’assistance aux enfants qui sont victimes de harcèlement.

Un enfant de 7 ans donne une lettre déchirante de suicide à son professeur

Elle est consciente du fait que les enfants harcelés ne bénéficient pas tous du soutien dont ils ont besoin pour s’en sortir. Elle estime qu’ils doivent avoir un  endroit où ils peuvent rester anonymes et recevoir de l’aide.

Pour Jack, savoir qu’il avait quelqu’un à qui parler pendant son calvaire était un réconfort énorme d’autant plus que le soutien de sa famille l’a aidé à apprendre comment gérer son anxiété. N’hésitez pas à partager cet article pour sensibiliser les gens sur le harcèlement  à l’école et ses conséquences sur la santé mentale des enfants !

Lire aussi Un enfant retrouvé pendu chez lui suite à des années d’harcèlement

Contenus sponsorisés