Un bébé subit un AVC à cause de ses frères non vaccinés contre la varicelle

Un bébé de onze mois subit un accident vasculaire cérébral (AVC) à cause d’une exposition à ses frères non vaccinés contre la varicelle. N’en déplaise aux anti-vaccins, cette mort sert de tragique rappel à la nécessité de vacciner ses enfants régulièrement. Une nouvelle effrayante rapportée par le Journal Pédiatrique.

Le Journal Pédiatrique rappelle dans cette étude qu’il existe une corrélation entre l’exposition à un enfant non-vacciné et le potentiel accident vasculaire cérébral d’un bébé. Il est important de vacciner ses enfants régulièrement pour leur santé mais aussi celle de bébé qui n’est pas immunisé contre les maladies qui peuvent se révéler mortelles pour lui.

C’est le cas de ce bébé de 11 mois qui a subi un AVC à cause d’une contamination à la varicelle. Suite à l’exposition à ses frères non vaccinés contre cette maladie, le bébé a développé des complications qui auraient pu lui coûter la vie. C’est la prudence de cette maman qui a pu sauver son bébé tant qu’il était encore temps.

Et cette mère a eu les bons réflexes puisqu’elle a remarqué que quelque chose n’allait pas. Après avoir réveillé son bébé de sa sieste, elle a observé une faiblesse de son bras et de sa jambe droite qui l’a amenée à le conduire immédiatement aux urgences. Le médecin a également remarqué que le bébé avait du mal à bouger son visage mais aussi ses membres.

Diagnostic : son enfant a été contaminé par ses frères non- vaccinés contre la varicelle. Le bébé de 11 mois a contracté la maladie quelques mois avant son examen par le médecin. Il y a eu un laps de temps significatif entre son AVC et sa contamination. Selon la recherche publiée dans le Journal Pédiatrique, il existe une corrélation évidente entre une exposition à des enfants non-vaccinés et la possibilité de subir un AVC pour le bébé. Les avis sont partagés en ce qui concerne les vaccins. Certains parents refusent de vacciner leurs enfants pour des raisons plausibles et étayées par des preuves scientifiques.

Ce cas est un exemple terrifiant pour les militants anti-vaccins : il existe bien des risques à ne pas vacciner ses enfants. Ne pas vacciner son enfant est non seulement dangereux pour sa santé mais également pour celle des bébés qui ne peuvent pas être vaccinés et ne sont pas immunisés contre une maladie. Cette situation aurait pu être empêchée si les grands-frères du bébé avaient été vaccinés. 

Les dangers de la varicelle

A première vue, la varicelle est une maladie anodine. Mais elle peut avoir des effets graves sur la santé des enfants qui n’ont pas un système immunitaire assez solide pour lutter contre elle comme des complications pulmonaires (pneumonie) ou neurologiques (encéphalite). Dr Tina Tan,professeur de pédiatrie et spécialiste des maladies infectieuses avertit sur les potentiels dangers de la varicelle : « Tout le monde pense que la varicelle est une maladie mineure. Il y a un grand nombre de complications sérieuses. Généralement, la varicelle infecte les grands vaisseaux sanguins et peut causer une inflammation. Les vaisseaux sanguins peuvent être sectionnés ce qui diminue l’apport de sang vers le cerveau. Un phénomène qui peut conduire à l’accident vasculaire cérébral. »  L’académie américaine de Pédiatrie soutient également que la non-vaccination n’est pas sans danger. «  Les vaccins maintiennent les communautés en santé et protègent les plus faibles de notre société. »

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close