Purger vos radiateurs avant l’hiver pourrait vous aider à faire des économies : les trois étapes simples

Pour avoir un meilleur confort de chauffe, entretenir votre système de chauffage est un geste essentiel. Pour cela, pas toujours besoin d’appeler un chauffagiste puisque vous pouvez vous-mêmes purger votre radiateur en 3 étapes et ainsi éviter la surconsommation d’énergie.

Votre radiateur fait du bruit, fuite, chauffe moins bien que d’habitude ? C’est peut-être le signe qu’il faut purger votre radiateur. Cette action qui consiste à libérer les bulles d’air enfermées dans le circuit d’eau de l’installation, garantit le bon fonctionnement d’un radiateur dans la durée, tout en vous permettant de faire des économies d’énergie.

Pourquoi faut-il procéder à une purge du radiateur avant l’hiver ?

Pour mieux comprendre l’intérêt de purger son radiateur, il est intéressant de comprendre son fonctionnement.

Un radiateur fonctionne grâce à un circuit d’eau chaude, relié à un système de chauffage central, comme la chaudière à gaz. Le circuit de chauffage implique deux canalisations: l’une permettant l’arrivée d’eau chaude vers le radiateur à l’origine de la chaleur produite dans la maison, et une autre qui reconduit l’eau refroidie vers le système central. Afin de garantir le bon fonctionnement du radiateur, il est essentiel de l’entretenir en procédant à sa purge à fréquence régulière, au moins tous les ans. Et pour cause, pendant l’été, des bulles d’air peuvent s’infiltrer dans le circuit d’eau du radiateur. Résultat : ce dernier peut produire un sifflement, un son qui indique que cet équipement chauffe moins bien. Lorsque ses performances sont moins bonnes, la consommation d’énergie est plus haute et votre facture sera donc plus élevée. Il est donc essentiel de purger l’air une fois par an, dans le cadre d’un entretien régulier, et ce afin de garantir le bon fonctionnement de l’appareil dans la durée, et ainsi mieux profiter de la production de chaleur, tout en réalisant d’importantes économies d’énergie.

radiateur qui ne chauffe pas

Radiateur qui ne chauffe pas – Source : spm

Comment éviter aux radiateurs à eau chaude de tomber en panne ?

S’il est important de procéder à un entretien régulier, ce n’est pas seulement pour alléger votre facture de gaz ou d’électricité. A défaut, des fuites peuvent survenir à partir des tuyaux de raccordement. Lorsqu’elle coule, cette tuyauterie peut abîmer le sol, et peut s’avérer dommageable surtout lorsqu’il s’agit de moquette ou deparquet. Lorsqu’une canalisation est remplie de bulles d’air, le radiateur émet un bruit persistant.

Il devient impératif de purger le radiateur si vous sentez que la chaleur ne circule pas à la même température dans toute la maison.

radiateur acier

Radiateur acier – Source : spm

Comment chasser l’air présent des canalisations du radiateur pour réchauffer la maison ?

A titre préventif, et juste après la période estivale, il est important de nettoyer les radiateurs de chauffage dès que vous entendez les premiers bruits d’écoulement. Si vous ne disposez pas de purgeur automatique, vous pouvez le faire vous-même et ainsi réaliser des économies d’énergie. Cela permettra l’évacuation des bulles d’air qui provoquent des déperditions de chaleur.

Pour purger un radiateur, vous devez commencer par le refroidissement de la chaudière. La première étape consiste d’abord à se munir d’une clé à molette ou d’un tournevis et d’un petit récipient. Ensuite, il faudra dévisser l’extrémité ronde qui se trouve en haut de l’appareil grâce à votre outil. Ouvrez le robinet jusqu’à ce que vous entendiez de l’air s’échapper du radiateur. Si votre modèle est plus ancien, vous aurez besoin d’une clé à molette. Toute l’eau en excès se déversera dans votre petite bassine (l’équivalent d’un verre à eau). Si vous obtenez un liquide foncé, cela signifie que de la boue s’est infiltrée dans les tuyaux. C’est alors l’occasion de vidanger l’appareil, c’est à dire changer entièrement l’eau qui circule dans les canalisations. Commencez d’abord par purger l’appareil en laissant l’air s’évader des tuyauteries en même temps que l’eau souillée est évacuée, et jusqu’à ce que l’eau soit claire. La troisième étape consiste à revisser l’extrémité qui laisse l’air s’échapper. La purge du radiateur vous permettra ainsi de vous réchauffer jusqu’à la fin de l’hiver. Après avoir desserré le robinet de purge, pensez à vérifier que vous l’avez bien refermé.

reparation chauffage

Bricolage radiateur – Source : spm

Comment contrôler la pression du circuit de chauffage ?

Après avoir purger votre appareil, pensez à réguler si besoin le niveau de pression de la chaudière. A l’aide d’un manomètre, vérifiez que celle-ci soit comprise entre 1 et 1,5 bars. Si elle est en dessous du niveau requis, ouvrez le robinet de remplissage situé en dessous de cette installation.

Purger son radiateur n’a donc rien de sorcier, et fait partie de ces tâches de plomberie que vous pouvez faire vous-mêmes très simplement.

Lire aussi L’astuce du nœud, la technique parfaite pour nettoyer la poussière du radiateur

Contenus sponsorisés