Pourquoi les femmes trompent-elles leur homme ?

On a souvent tendance à reprocher au sexe masculin d’être infidèle. Pourtant, les femmes sont tout aussi concernées par l’adultère et peuvent elles aussi, céder à la tentation. Pour satisfaire des fantasmes, par ennui, par envie de pimenter leur vie sexuelle ou parce que l’amour n’est tout simplement plus au rendez-vous au sein de leur couple, découvrez les 10 raisons les plus courantes pouvant pousser les femmes à tromper l’homme qu’elles fréquentent.

Si la problématique des relations extra-conjugales attribue souvent la majorité des torts aux hommes, leurs homologues féminines ne sont pas en reste, contrairement à la croyance collective. En effet, avoir une aventure est loin d’être un privilège masculin. Des experts se sont penchés sur le sujet. 

Hommes et femmes peuvent céder à l’infidélité

Selon une étude du Kinsey Institute à l’université de l’Indiana portant sur 918 hommes et femmes âgés de 31 ans en moyenne, la différence en matière d’infidélité selon le sexe n’est pas significative. D’après leurs résultats, 23,2% des hommes et 19,2% des femmes interrogés ont révélé avoir trompé leur partenaire. Un constat rejoint par le site de rencontres Ashley Madison, spécialisé dans les relations extraconjugales, qui indique que les femmes sont tout aussi capables d’entretenir une relation adultère. Cité par Au Féminin, son fondateur explique qu’assimiler l’infidélité aux hommes relève du cliché et d’idées préconçues, fausses et réductrices. Il fait notamment référence à la place de la femme qui a grandement évolué au sein de la société, avec plus de libertés, dont celle d’être infidèles. Un sondage américain mené par The National Opinion Research Center a également découvert qu’entre l’âge de 18 et 29 ans, les femmes étaient plus susceptibles de tromper que les hommes appartenant à ce même groupe, avec une hausse considérable de l’infidélité féminine entre les années 1990 et 2010. 

lunedemiel
Une femme avec son compagnon – Source : Getty Images

Pourquoi les femmes trompent-elles leur homme ?

Certains assimilent “l’envie d’aller voir ailleurs” à une augmentation des responsabilités de la femme moderne, ce qui mènerait à une hausse parallèle de ses désirs et de ses besoins. L’indépendance financière peut également la pousser à faire moins de compromis et à se sentir plus à même d’assouvir ses désirs en recherchant la satisfaction sexuelle dans d’autres draps. Pour y voir plus clair, le magazine américain Brides a interrogé un panel d’experts. Voici 10 raisons fréquentes pouvant pousser les femmes à tromper leur partenaire. 

1. Le besoin de remplir un vide émotionnel

Alors que les recherches suggèrent qu’un homme infidèle est tenté d’avoir une maîtresse pour des raisons purement sexuelles, les femmes adultères seraient quant à elles motivées par un besoin de remplir un vide émotionnel. Dans ce cas de figure, le sexe n’est donc pas considéré comme un facteur essentiel. En effet, la tromperie sera plus susceptible de se produire pour apporter à la femme ce qui lui manque réellement, à savoir de l’empathie, du respect, de l’adoration, de longues discussions ou tout autre aspect qu’elle considère inexistant dans sa vie de couple. 

2. Un manque de confiance en soi

Une femme qui trompe son partenaire n’est pas forcément contre la monogamie ou à la recherche d’une relation polyamoureuse. Parfois, l’origine est plus profonde et reflète un mal-être qu’elle ressent au sein de son couple, notamment si elle estime que son partenaire ne la valorise pas suffisamment. La présence d’un amant dans sa vie peut alors l’aider à remédier à son manque de confiance en elle, voire donner plus de sens à son quotidien. 

femmeinsatisfaite
Femme insatisfaite – Source : Shutterstock

3. L’insatisfaction au sein du couple

Prendre un amant, voire mener une double vie peut résulter d’un état de colère, de vengeance ou de frustration qui pousse à tromper l’autre pour assouvir ses envies. Selon le Dr Robert Weiss, thérapeute spécialisé dans l’infidélité et les pulsions sexuelles, de nombreuses femmes cèdent à ces amours clandestines en raison d’attentes qu’elles ne voient pas comblées par leur homme. Elles l’idéalisent en le mettant sur un piédestal, et s’attendent à ce qu’il se comporte d’une certaine manière en tant que parent, époux, ou amant. Lorsqu’elles réalisent qu’il ne correspond pas au profil imaginé, une division se crée dans la vie commune et ouvre la voie à une relation adultérine. “Certaines femmes s’attendent à ce que leur partenaire satisfasse leurs moindres désirs et besoins (même lorsqu’elles ne prennent pas la peine d’en parler)”, explique l’expert. Dans ce sens, lorsque ce dernier échoue, elles se tournent vers quelqu’un d’autre et sont susceptibles de tromper leur conjoint. 

4. Le besoin de ressentir des sensations fortes

Avoir une liaison amoureuse ou être tenté par des rencontres extra-conjugales provient parfois d’un désir viscéral de retrouver l’excitation et les phases de séduction des premiers jours. Chez nos voisins outre-Atlantique, on les appelle les “Serial cheaters”, à savoir des “infidèles en série” qui ne parviennent pas à se passer de cette dose d’adrénaline inhérente au danger qui découle de l’adultère. Généralement utilisé pour décrire les hommes, ce terme s’applique également aux femmes. Une étude menée par Eric Anderson, directeur scientifique du site Ashley Madison a notamment révélé que 67% des femmes mariées hétérosexuelles ayant trompé leurs maris recherchaient “la passion romantique”. Plus étonnant encore, la totalité aurait rejeté toute envie de divorce avec leur conjoint, certaines allant même jusqu’à déclarer ouvertement leur amour pour leur époux.

manquedesatisfaction
Un manque de satisfaction – Source : Getty Images

5. L’insatisfaction sexuelle

Lorsque la sexualité et la passion des premiers jours cèdent la place aux obligations du quotidien, certaines femmes peuvent se laisser tenter par la perspective de retrouver l’excitation qui les animait avec un nouvel amant. Cette trahison se construit souvent de manière progressive, explique Eric Anderson, parce que l’on s’habitue au même corps, ce qui peut donner lieu à un certain ennui. Ainsi, certains considèrent que l’infidélité est un choix et non une erreur. 

6. La solitude

Si elle se sent délaissée ou qu’elle passe trop de temps seule sans son conjoint, une femme pourra avoir envie de plaire à d’autres hommes et se rendre coupable d’adultère car la relation avec son mari s’essouffle. En cause, un sentiment de solitude profond qui altère sa perception de la réalité et la pousse à fantasmer en renonçant à l’exclusivité sexuelle de son couple. Quelle que soit la raison, le Dr Guy Winch estime que cela “nous mène à tout voir sous un angle négatif, ce qui finit par mener à des comportements destructeurs”. Cela peut coïncider avec une phase difficile de sa vie, ou si elle peine à trouver des amis qui la soutiendront lors de ces moments passés seule. 

7. Le manque de stabilité 

De nombreuses théories avancent que l’enfance et les circonstances personnelles ou familiales d’un individu conditionnent ses attitudes à l’âge adulte. Selon l’affection et l’amour reçus à un jeune âge, certains comportements peuvent alors se produire. Le premier est basé sur la confiance et reflète des modèles amoureux sains. Le second et le troisième en revanche peuvent être respectivement marqués par une anxiété associée à une peur de l’abandon ou à une peur de l’engagement. De ce fait, les femmes qui se reconnaissent dans ces deux derniers schémas pourront voir leur relation amoureuse pâtir de certaines attitudes malsaines, ce qui augmente le risque d’infidélité envers leur compagnon.  

relation
Relation adultère – Source : Time Magazine

8. Une crise existentielle

Si l’on a généralement tendance à l’assimiler à une envie d’élargir ses horizons liée à l’âge, la crise existentielle relève plutôt d’événements ou de transitions qui poussent à la remise en question. La mort d’un parent, devoir surmonter un cap important, une introspection profonde, il s’agit d’ “évenements qui modifient votre perspective et votre vision de la vie, qui poussent à l’exaltation, au développement, voire à la perte d’équilibre, et qui mènent à une envie d’essayer un nouvel amour, voire un nouvel homme pour la taille”, explique Carol Botwin, auteure américaine dans son ouvrage Tempted Women: The Passions, Perils, and Agonies of Female Infidelity. A son sens, une femme peut alors s’éloigner de ses comportements habituels pour tenter de rattraper le temps perdu, ce qui peut impliquer une relation extra-conjugale pour retrouver son bonheur et son épanouissement personnel. 

9. Un mal-être sous-jacent

Pour Joel Block, professeur assistant en psychologie à la Hofstra Northwell School of Medicine, l’infidélité et la dépression vont de pair. “Une tromperie est excitante, à tel point que le cerveau peut commencer à pomper de la dopamine, de la norépinéphrine et de la sérotonine – des neurotransmetteurs que l’on produit lorsqu’on est attirés par quelqu’un, mais qui sont finalement les mêmes composés produits lorsque nous prenons des antidépresseurs”. Autrement dit, une femme infidèle pourrait céder à la tentation pour se sentir mieux, même si elle ne se rend pas forcément compte des raisons qui la poussent à l’infidélité conjugale

tromperie
Des messages échangés en cachette – Source : Toronto Sun

10. Un contexte favorisant

Il est rare que l’infidélité soit préméditée. Et parfois, une opportunité ou un contexte particulier peuvent pousser une personne à franchir le cap. Excès d’alcool, cadre intimiste…Isadora Alman, thérapeute sexuelle et familiale explique que les personnes qui trompent leur partenaire ne sont généralement pas en recherche active de rencontres extraconjugales. Selon ses 35 années d’expérience, cela peut parfois se produire parce que le contexte s’y prêtait, “avec un collègue, un camarade, un membre de leur entourage ou à la salle de sport par exemple”, détaille l’experte. Ces opportunités peuvent également se manifester dans la sphère digitale. Réseaux sociaux, applications de rencontres et messagerie instantanée sont autant de facteurs favorisant car les relations commencent d’abord innocemment avant de prendre une tournure plus sérieuse. 

Comment reconstruire son couple après une infidélité ?

Être pris en flagrant délit d’adultère n’est jamais simple et sonne généralement le glas du couple qui en fait les frais. Pour autant, il est parfois possible de surmonter cette épreuve difficile et de renouveler sa promesse de fidélité envers l’autre en tentant de comprendre ce qui a donné lieu à cette relation extraconjugale. Cela commence évidemment par le fait d’avouer et de demander pardon en reconnaissant ses torts, mais surtout, par se pencher sur ce qui a pu y mener. Lorsqu’un homme trompe sa femme ou que celle-ci est reponsable de l’infidélité, les deux doivent prendre le temps de discuter de leur relation de couple. Avoir le sentiment d’être incompris, se sentir seul, ressentir de la culpabilité sont autant de points à aborder lorsque les rapports sexuels ou l’amour cessent d’être exclusifs. Une thérapie peut également s’avérer salutaire pour renouer les liens et tenter de surmonter les répercussions d’une liaison adultère. 

Lire aussi Les femmes devraient avoir plusieurs « hommes » pour être épanouies d’après une étude

Contenus sponsorisés