Les médecins ne pensent pas que ce bébé prématuré va survivre alors ils le place dans un sac à sandwich

Les médecins ne pensent pas que ce bébé prématuré va survivre alors ils le place dans un sac à sandwich


medecin pensent

l y a beaucoup de grossesses qui se déroulent à la perfection et sans la moindre embûche, mais ce n’est malheureusement pas le cas pour d’autres qui doivent parfois prendre fin plus vite que prévu. On parle ainsi d’un bébé qui naît prématurément. Une réelle épreuve à vivre, que ce soit pour les parents ou l’équipe médicale en charge de l’accouchement. The Telegraph nous relate le cas insolite d’un bébé prématuré sauvé d’une manière hors du commun.

Ces bébés qui arrivent avant l’heure

Un bébé n’est officiellement « prématuré » que lorsqu’il vient au monde avant l’écoulement de 8 mois et demi de grossesse. Certains bébés prématurés naissent avec des complications. Heureusement, nous disposons aujourd’hui de technologies médicales permettant d’augmenter les chances de survie de ces nouveau-nés de plus en plus nombreux et en état de fragilité totale.

Les chances de survie de l’enfant restent cependant nulles à moins de 23 semaines de grossesse, ce qui correspond à 5 mois. D’ailleurs, selon l’INSERM, en France, tout comme dans beaucoup d’autres pays développés, ce type de naissance connaît une augmentation sans précédent durant cette décennie. Le taux de naissances prématurées qui n’étaient que de 5,9% a alors atteint les 7,4% en 2010 et ne cesse d’augmenter.

Dans l’hexagone, le bilan est plutôt impressionnant puisque chaque année, 50 000 à 60 000 grossesses s’interrompent par un accouchement précoce. Les facteurs à l’origine de ces naissances sont dans 50% des cas, inconnus. Quant au reste, il est généralement provoqué par des accouchements volontairement déclenchés sous recommandation du médecin et donnant fréquemment lieu à une césarienne. Le but étant de préserver la vie de la mère ou du fœtus. L’hypertension pouvant survenir chez les mères est aussi une cause non négligeable, car capable d’entraîner plusieurs problèmes de santé chez ces dernières, ce qui rend indispensable une intervention médicale.

Un bébé qui ne pouvait plus avoir de croissance normale

Sharon Grant est une mère qui n’a pas eu la chance de vivre une grossesse normale car elle a dû recourir à une césarienne à seulement 28 semaines. La raison était simple d’après les médecins : la petite Pixie a cessé de grandir suite à un dysfonctionnement qui a eu lieu au niveau du cordon ombilical et du placenta.

Les médecins ne pensent pas que ce bébé prématuré va survivre alors ils le place dans un sac à sandwich

Le bébé ne pesait pas plus de 500 grammes et paraissait bien trop faible pour pouvoir survivre de manière autonome. Une situation qui a renforcé les inquiétudes de l’équipe médicale concernant les chances de survie du nouveau-né. Sa taille minuscule n’a d’ailleurs pas arrangé les choses, car il était plus compliqué de le garder suffisamment au chaud, à une température correcte.

C’est alors que le médecin a pris la décision de mettre Pixie dans un petit sac à sandwich. Et bien que cela puisse paraître déroutant, voire très risqué, ce n’était pas du tout la première fois qu’une telle technique fut utilisée. La peau d’un nourrisson n’a pas encore la capacité de rester suffisamment humide. D’où l’utilité d’un sac à sandwich capable de maintenir une chaleur adéquate, bien meilleure que celle procurée par une couverture. Des bébés pesant moins de 3Kg ont d’ailleurs déjà été sauvés grâce à cette méthode.

Les médecins ne pensent pas que ce bébé prématuré va survivre alors ils le place dans un sac à sandwich

Le seul moyen pour sauver la vie de la petite Pixie

Un des médecins a pu donner une explication sur le processus : « C’est désormais devenu un traitement tout à fait normal consistant à mouiller le bébé avant de le mettre dans un sac ou une poche en plastique à proximité d’un radiateur. Cela a pour résultat de provoquer un effet de serre. Une telle solution permet de garantir au nourrisson une température corporelle saine jusqu’à ce qu’il puisse être placé dans un incubateur contenant assez de chaleur et d’humidité. »

Les médecins ne pensent pas que ce bébé prématuré va survivre alors ils le place dans un sac à sandwich

Quelques temps après, l’état de la petite Pixie s’est stabilisé et elle a pu quitter l’hôpital en compagnie de sa maman. Grant explique d’ailleurs que jusque-là, elle a déjà dû faire quelques aller-retours à l’hôpital et que sa petite Pixie ne peut toujours pas côtoyer d’autres enfants ou personnes malades puisqu’il suffirait d’un rhume pour qu’elle manque d’oxygène. Elle conclut cependant en disant que sa fille se porte très bien et qu’elle est vraiment belle !


Loading...

Les + lus