Le baiser de la mort : un adolescent meurt d’un AVC après que sa petite amie lui ait fait un suçon

Le baiser de la mort : un adolescent meurt d’un AVC après que sa petite amie lui ait fait un suçon


Le baiser de la mort

Une personne peut perdre la vie à cause d’un accident vasculaire cérébrale, il s’agit d’une défaillance de la circulation sanguine qui peut être le résultat de plusieurs facteurs. L’histoire d’aujourd’hui rapporté par nos confrères du journal Indépendant met la lumière sur une pratique assez courante mais qui a tout de même causé un AVC puis  la mort d’un adolescent. En effet, Julio Macias Gonzalez est décédé après avoir passé une nuit avec sa petite amie qui lui a fait un suçon ! Explications...

Selon Johns Hopkins Medicine, les accidents vasculaires cérébraux chez les jeunes adultes sont assez rares, ils représentent environ 10% des incidents. Ce qui est encore plus rare dans cette histoire c’est que l’accident vasculaire cérébral a été causé par la formation d’un caillot de sang qui a atteint le cerveau d’un adolescent suite un suçon.

Une mort bizarre

Julio Macias Gonzalez, âgé de 17 ans, a commencé à souffrir de convulsions alors qu’il dînait avec sa famille. C’était peu de temps après avoir passé la soirée avec sa petite amie de 24 ans. La famille de Julio a immédiatement appelé les secours, mais avant de pouvoir être transporté à l’hôpital, le jeune homme est décédé.

Selon un article publié dans le magazine Globalnews, le garçon serait décédé des suites d’un accident vasculaire cérébral. Les médecins pensent que les suçons provoqués par sa petite amie ont provoqué la formation d’un caillot de sang, qui a fini par atteindre le cerveau du garçon, entraînant sa mort.

Image :

Dans un reportage vidéo publié par CBS New York, l’idée qu’un suçon pourrait conduire à la mort a été analysée. Un suçon se produit lorsqu’un amant suce une partie de la peau. L’aspiration peut provoquer la rupture des vaisseaux sanguins. Cependant, les risques de formation d’un caillot sanguin sont extrêmement faibles.

Dans le cas de Julio, le suçon a formé un caillot de sang qui s’est rendu dans son cerveau et a causé un AVC.  

Tout savoir sur un AVC

Un accident vasculaire cérébral survient lorsque l’approvisionnement en sang d’une partie de votre cerveau est interrompu ou réduit, privant les tissus cérébraux d’oxygène et de nutriments. En quelques minutes, les cellules du cerveau commencent à mourir. Un accident vasculaire cérébral peut être causé par une artère bloquée (accident vasculaire cérébral ischémique) ou par la fuite ou l’éclatement d’un vaisseau sanguin (accident vasculaire cérébral hémorragique). Certaines personnes peuvent ne connaître qu’une perturbation temporaire du flux sanguin vers le cerveau sans causer de dommages permanents.

Il est important de comprendre les signes d’un accident vasculaire cérébral, surveillez ces symptômes si vous pensez que vous ou une autre personne pourriez avoir un AVC :

  • Difficulté à parler et à comprendre. Vous pouvez exprimer vos mots ou avoir de la difficulté à comprendre le discours.

  • Paralysie ou engourdissement du visage, des bras ou des jambes. Cela arrive souvent juste d’un côté de votre corps. Essayez de lever vos deux bras au dessus de votre tête en même temps. Si un bras commence à tomber, vous pourriez avoir un accident vasculaire cérébral.

  • Problème de la vue. Vous pouvez avoir soudainement une vision floue ou noircie dans un ou les deux yeux, ou vous pouvez voir double.

  • Mal de tête. Un mal de tête soudain et grave, qui peut être accompagné de vomissements, de vertiges ou d’une altération de la conscience, peut indiquer que vous avez un accident vasculaire cérébral.

  • Problème pour marcher. Vous pourriez trébucher ou ressentir des vertiges, une perte d’équilibre ou une perte de coordination.

Consultez immédiatement un médecin si vous remarquez ces signes même s’ils semblent fluctuer ou disparaître.

Prévenir un accident vasculaire cérébral

En général, ce sont les recommandations pour un mode de vie sain :

  • Contrôle de l’hypertension artérielle.

  • Réduire la quantité de cholestérol et de graisses saturées dans votre alimentation.

  • Cesser de fumer.

  • Contrôler le diabète.

  • Maintenir un poids santé.

  • Manger un régime riche en fruits et légumes.

  • Faire de l’exercice régulièrement.

  • Boire de l’alcool avec modération, voire pas du tout.

  • Traiter les troubles du sommeil.

  • Éviter les drogues illégales.


Loading...