Jardinage : Comment bien cultiver les Agapanthes ?

Ces fleurs estivales ne sont plus réservées aux climats doux. Vous pouvez à présent trouver des variétés résistantes au froid, à cultiver au jardin, et des formes courtes, plus adaptées à la culture en pot.

D’origine grecque, le nom agapanthe signifie « fleur de l’amour », l’amour divin, inconditionnel, celui qui n’attend rien en retour… Il est vrai qu’aux beaux jours, les agapanthes nous offrent une floraison vraiment particulière. Perchées sur des tiges rigides, les fleurs en forme de clochettes sont groupées en bouquets assez ronds, ou ombelles. Certaines possèdent de grandes ombelles (jusqu’à 20 cm de diamètre !), mais en nombre réduit, tandis que d’autres ont des fleurs plus petites mais très abondantes. La floraison commence tôt en climat doux : à partir de mai pour culminer en juin, juillet, août et jusqu’en septembre-octobre pour les plus tardives.

Les différentes espèces sont originaires d’Afrique du Sud. Une partie se trouve dans des régions chaudes et humides toute l’année, ce qui leur permet de conserver un feuillage persistant. D’autres vivent en altitude, où elles parviennent à résister à des périodes plus froides et sèches en perdant leurs feuilles en hiver.

Les agapanthes au jardin

Les agapanthes au jardin 1

Les agapanthes au jardin – Source : spm

Si tout est permis dans les régions à climat doux, comme la côte atlantique ou le midi de la France, ailleurs, il faut privilégier les variétés les plus résistantes au froid, capables de survivre à des températures entre -12 et -15 °C.

‘Navy Blue’ est des plus populaires, très appréciée pour sa couleur bleu roi et sa floraison généreuse en ombelles de 10 à 15 cm de diamètre, capables de se renouveler plusieurs fois dans l’été. Pour un bleu plus foncé, choisissez ‘Northern Star’ et si vous préférez le bleu violet, optez pour ‘Indigo Dreams’. Pour trancher, associez une variété à fleurs toutes blanches comme ‘Artic Star’.

Vos agapanthes seront d’autant plus résistantes au froid qu’elles ne baigneront pas dans l’eau tout l’hiver ! En effet, ces plantes ont une partie souterraine charnue qui risque de pourrir en cas d’humidité prolongée.

Si votre jardin est sableux, bien drainé, vous n’avez rien à changer. Vous pouvez simplement apporter du compost si le sol est vraiment pauvre.

S’il est argileux et collant une fois mouillé, choisissez un endroit surélevé comme un talus, une butte ou le sommet d’un petit muret. Ouvrez un trou de 40 cm en tous sens, éliminez la terre du fond et rebouchez le trou en ajoutant beaucoup de gravier et de terreau à la terre extraite en surface. Procédez ensuite à la plantation.

Protégez vos plantes avec de la paille durant les deux premiers hivers, le temps qu’elles s’endurcissent.

Les agapanthes en pot

Même si toutes les variétés peuvent être installées en pot, les formes plus basses sont tout de même plus adaptées. Comme vous pourrez les abriter aisément en hiver, vous n’avez pas à vous soucier de leur résistance au froid.

‘Twister’ est une des plus originales avec ses fleurs bicolores, bleues à la base puis blanches, hautes de 40 à 60 cm. D’un bleu lumineux, ‘Brillant Blue’ offre une longue floraison précoce qui peut durer trois mois, tout comme ‘Little Nina’ en blanc et ‘Ever White’. ‘Lapis Lazuli’ (bleu outremer) a des fleurs précoces qui se renouvellent très longtemps. Prenez soin de couper les fleurs fanées. La culture en pot est l’idéal pour abriter les agapanthes en hiver. Vous pouvez aussi grouper plusieurs plantes dans un pot large, à installer sur un support à roulettes.

Utilisez un terreau pour plantes fleuries et ajoutez 1/3 de terre de jardin et 1/3 de sable de rivière. Arrosez régulièrement mais sans excès une fois que la surface du terreau a séché. Ne laissez pas d’eau dans la soucoupe et enlevez-la en hiver. N’apportez pas d’engrais la première année, seulement la suivante, au printemps.

Un engrais mal dosé peut favoriser un feuillage abondant au détriment des fleurs.

Cultiver l’originalité !

La Pépinière de l’île, à Bréhat, cultive une collection de deux cents variétés d’agapanthes ! Si vous vous prenez au jeu, vous manquerez vite d’espace…

Des coloris à part

Découvrez des coloris hors du commun chez ‘Strawberry Ice’, à fleurs blanches mais au revers rose ou ‘Black Magic’, dont les ombelles sont presque noires. ‘Windsor Grey’ est la fleur des châteaux anglais, d’un bleu quasiment gris, très distingué.

De la hauteur

Les fleurs les plus hautes sont rarement les plus rustiques. Mais si vous pouvez vous le permettre, testez ‘Phantom’, majestueuse à fleurs blanches aux extrémités bleutées. ‘Queen Mum’ peut atteindre 130 cm de haut avec de très grosses ombelles bleues et blanches à floraison tardive. D’un bleu tirant sur le pourpre, ‘Purple Delight’ fleurit elle aussi tardivement.

Des floraisons décalées

Plante agapanthe

Plante agapanthe – Source : spm

Jamais assez longue tant elle est belle, la floraison des agapanthes peut être prolongée si l’on prend soin d’associer des variétés qui s’épanouissent à différentes périodes. Pour réaliser une bordure, par exemple, associez ‘Ever Sapphire’, d’un bleu soutenu, précoce et remontante, avec des fleurs plus tardives comme ‘Pretty Sandy’, bleu ciel et ‘Royal Velvet’, violette.

Quand planter ?

La plantation s’effectue hors période de gel, au printemps, en été ou même en automne, en climat doux. Choisissez un endroit bien ensoleillé. Selon la saison, vous trouverez les agapanthes sous deux formes :

– Des plantes en pots plus ou moins gros. Ces jeunes plants fleurissent peu les premières années.

– Des plantes à racines nues. Ce sont des gros éclats de racines, un peu comme des tubercules d’iris, qui proviennent de la division de touffes et qui permettent d’installer tout de suite de plus grosses plantes capables d’une floraison conséquente.

Lire aussi Ce qui se produit lorsque du chlorophytum pousse dans votre maison

Contenus sponsorisés