Comment tailler un citronnier pour obtenir plus de fruits

Le citronnier est un arbre fruitier de la famille des rutacées. Originaire d’Asie, il a la particularité de produire des fruits plusieurs fois dans l’année. La floraison du citronnier donne des fleurs blanches ou roses très odorantes. Pour augmenter la production de citrons et protéger votre arbre fruitier des risques de maladies, il est important de le tailler. Découvrez comment procéder.

Pour favoriser la fructification de votre citronnier et garder votre arbre fruitier en bonne santé, une taille s’impose. Encore faut-il savoir quand et comment s’y prendre pour réussir la taille de votre citronnier.

Comment réussir la taille du citronnier ?

Pour optimiser la production de fruits et maintenir une ramure équilibrée du citronnier, il faut le tailler.

Les 3 différentes tailles du citronnier

Le citronnier subit 3 types de taille :

tailler un citronnier

Tailler un citronnier – Source : spm

Taille de formation : elle s’effectue sur l’arbre lorsqu’il est encore jeune pour lui donner une forme esthétique. Cette taille vise à préparer les branches qui vont soutenir la croissance de l’arbre et lui donner sa forme.

Taille d’entretien : elle s’effectue lorsque l’arbre se forme. Cette taille peut s’effectuer tous les 2 ans. Elle permet de renouveler les tiges et d’éliminer le bois mort ou les branches qui sortent de la structure du citronnier, afin de conserver sa forme. Ainsi, vous favorisez la circulation de l’air dans votre citronnier et vous l’aidez à mieux capter la lumière. Il est préférable d’effectuer cette taille après la fructification, afin de ne pas impacter la récolte.

Taille de fructification : elle s’effectue lorsque le citronnier dépasse 3 ans et vise à améliorer la production des agrumes.

Les périodes idéales pour tailler le citronnier

Les 3 périodes durant lesquelles vous pouvez tailler votre arbre fruitier sont : à la sortie de l’hiver, après la fructification, c’est-à-dire à la fin de la production des fruits, et avant la floraison. En revanche, vous pouvez tailler votre citronnier un mois après l’apparition de nouvelles pousses car, comme expliqué plus haut, le citronnier fructifie plusieurs fois dans l’année. Il peut en effet produire des fruits et fleurir jusqu’à 8 mois sur 12.

La méthode pour tailler le citronnier

citronnier1

Citronnier – Source : spm

Pour tailler votre citronnier, vous devez vous munir d’un sécateur tranchant, nettoyé et désinfecté. Ainsi vous allez réaliser des coupes nettes qui cicatrisent rapidement et évitent la propagation des maladies. Supprimez ensuite les branches qui nuisent à la structure et à la forme de votre citronnier. En effet, lorsqu’on procède à la taille du citronnier, la première chose à laquelle on fait attention est la forme de l’agrume. 

Pour l’arbre tige, la taille servira dans ce cas à recréer les charpentières. Un arbre tige est un arbre fruitier dont le tronc mesure entre 1.20 et 2 mètres de haut, quant aux charpentières, elles désignent les branches fortes qui partent directement du tronc et sur lesquelles se développent les rameaux, les brindilles ou encore les bourgeons à fleurs. Il faut savoir que les branches charpentières doivent être conservées lors de la taille du citronnier. Cela dit, durant la taille de votre arbre fruitier, coupez les branches qui se trouvent très bas, en prenant le soin de retirer une branche sur deux. Aussi, veillez à ce que les branches ne s’entrecroisent pas. Coupez également les brindilles qui se trouvent au centre afin d’aérer votre citronnier et de favoriser le développement des branches charpentières.

Par ailleurs, lorsque vous taillez votre arbre, faites attention à ne pas couper à l’aisselle des feuilles. C’est à cet endroit que se trouvent les bourgeons qui donneront de nouvelles pousses. Pensez également à retirer les gourmands. Ces derniers sont des branches ou des tiges qui partent du tronc, mais qui ne sont pas productives. En plus de cela, elles empêchent la sève de circuler dans les tiges et rameaux productifs. Il est conseillé de les pincer dès leur apparition, afin d’empêcher leur développement. C’est ainsi que vous allez pouvoir favoriser le développement des branches fruitières.

Comment entretenir un citronnier ?

La culture du citronnier est facile. Cet arbre fruitier peut être cultivé en pleine terre ou en pot. Étant donné qu’il est peu rustique, il est important de le protéger du froid. Le citronnier est une plante acidophile qui apprécie le sol légèrement acide, mais aussi bien drainé. Arrosez votre arbre fruitier avec une eau non calcaire, à température ambiante, comme une eau de source. N’arrosez le sol que lorsqu’il est sec afin d’éviter la pourriture des racines. Puisque les agrumes apprécient le soleil, offrez à votre citronnier une exposition lumineuse entre 7 et 8 heures par jour.

Pour améliorer la fructification de votre arbuste, fertilisez-le avec un engrais spécial agrumes, tous les 15 jours, durant sa période de croissance. Pensez également à protéger votre arbre fruitier des parasites et des nuisibles qui le ravagent. On cite comme exemple la cochenille qui laisse des dépôts blanchâtres sur le feuillage, les pucerons qui déforment les feuilles, ou encore la moniliose qui est un champignon qui fait pourrir le citronnier.

Cela dit, en maîtrisant la taille de votre citronnier, vous allez non seulement l’aider à se développer sainement, mais vous allez également encourager sa fructification, et profiter d’une récolte abondante.

Lire aussi Comment obtenir un citronnier facilement à partir d’une graine ? C’est très facile !

Contenus sponsorisés