Éliminez la condensation grâce à ces 4 plantes d’intérieur

La condensation sur les vitres est un problème courant, notamment en hiver. L’excès d’humidité et la différence de température entre votre intérieur et l’extérieur de la maison sont à l’origine de ce problème. La condensation sur les vitres ne gêne pas uniquement la vue, mais elle favorise également les moisissures. Pour éviter ce désagrément, découvrez ces 4 plantes d’intérieur, efficaces pour se débarrasser de l’humidité et de la condensation.

L’excès d’humidité est le principal facteur à l’origine de la condensation. Certaines plantes d’intérieur sont capables d’absorber l’humidité dans l’air ambiant, grâce à leur feuillage. Ainsi, vous éviterez la condensation sur les vitres, mais également les problèmes de moisissure.

Quelles sont les plantes d’intérieur qui éliminent la condensation ?

Certaines plantes ont une forte capacité d’absorption de l’humidité. Cette dernière est ensuite transférée dans le tissu vasculaire jusqu’aux racines des plantes.

– Le lis de la paix, pour éviter la condensation

lys de la paix

Lis de la paix – Source : spm

Le spathiphyllum ou lis de la paix, est une plante vivace de la famille des Aracées. Cette plante tropicale apprécie la chaleur et l’humidité. Elle absorbe l’humidité de la pièce dans laquelle elle se trouve, par ses feuilles. Elle est de ce fait efficace pour réduire le taux d’humidité dans la maison, et éviter les problèmes de condensation. En plus de cela, le lis de la paix est une plante dépolluante, qui purifie l’air ambiant des toxines.

Pour se développer, le spathiphyllum a besoin d’une luminosité importante, mais sans soleil direct pour ne pas brûler son feuillage. Cette plante a également besoin d’un arrosage régulier. Il est toutefois important de laisser le terreau sécher entre deux arrosages. Un excès d’eau peut en effet entraîner une pourriture des racines. Pour apporter à votre plante l’humidité dont elle a besoin, vous pouvez vaporiser son feuillage, ou placer le pot sur une soucoupe contenant de l’eau et du gravier. Rempotez le lis de la paix tous les deux ans et pensez à le fertiliser pendant sa période de floraison. 

– La fougère de Boston, contre l’humidité et la condensation

fougere boston

Fougère de Boston – Source : spm

La fougère de Boston, ou le nephrolepis, est une plante vivace au feuillage persistant. Cette plante tropicale apprécie l’humidité. Grâce à ses feuilles, elle capte l’humidité de l’air. Ainsi, elle équilibre l’hygrométrie de la maison, afin d’éviter la condensation sur les fenêtres. D’ailleurs, en hiver, le taux d’humidité doit être de moins de 40%, afin d’éviter les gouttelettes qui se forment sur les vitres. Notez que vous pouvez aussi placer la fougère de Boston dans la salle de bain pour y enlever l’humidité stagnante.

Cette plante d’intérieur est facile d’entretien et convient aux personnes qui n’ont pas la main verte. Pour prendre soin de votre fougère, placez-la dans un endroit éclairé tout en lui évitant une exposition au soleil direct. La fougère de Boston craint le gel et le froid. La température de la pièce ne doit pas être en dessous de 12°. Choisissez pour votre plante un terreau spécial plantes vertes, et placez une couche de billes d’argile au fond du pot, pour favoriser le drainage. Arrosez dès que la terre est sèche et brumisez régulièrement son feuillage avec une eau non calcaire. Vous pouvez fertiliser votre plante au printemps, avec un engrais pour plantes vertes. Notez que la fougère de Boston peut être sujette aux attaques de cochenilles ou d’araignées rouges. 

– L’orchidée pour éviter la condensation

orchidée

Orchidée phalaenopsis – Source : spm

L’orchidée est une plante florifère vivace et tropicale. Elle est efficace pour diminuer l’hygrométrie de la maison, grâce à sa capacité à capter l’humidité de l’air. Pour prendre soin de votre plante, placez-la dans un endroit lumineux, en lui assurant une exposition à mi-ombre. L’orchidée ne supporte pas le froid et le gel. Privilégiez pour votre plante une température située entre 18° et 21°C, et gardez-la à l’abri des courants d’air, mais aussi du radiateur qui assèche l’air ambiant. En effet, l’orchidée apprécie l’humidité. Arrosez-la avec une eau non calcaire, à température ambiante, et brumisez régulièrement son feuillage. Faites attention par ailleurs, à ne pas laisser de l’eau stagnante dans la soucoupe ou le cache-pot. Cela peut faire pourrir ses racines et causer le flétrissement de votre plante.    

– Les cactées pour éliminer la condensation

cactées

Cactées – Source : spm

Les cactées ou cactus sont des plantes succulentes, caractérisées par leurs tissus charnus, capables de capter et de retenir l’eau de l’air. D’ailleurs, l’humidité n’est autre que la présence de l’eau dans l’air. Cela dit, les cactus diminuent l’humidité de l’air ambiant et permettent d’éviter la formation de la condensation.

Quelle que soit la variété des cactées choisies, ces plantes grasses n’ont besoin que d’un faible apport en eau. Arrosez légèrement votre cactus une fois par semaine en été, et arrêtez tout apport en eau en hiver, car le cactus entre en période de dormance. Les cactées ont également besoin d’une forte lumière, et d’un terreau riche en sable ou en perlite, afin d’améliorer le drainage. La croissance du cactus est lente. Il n’aura besoin d’être rempoté que rarement. Un rempotage tous les 3 ou 4 ans est d’ailleurs suffisant. Veillez à fertiliser la plante avec un engrais pour cactées, une fois par mois, au printemps.

Grâce à ces plantes d’appartement, vous allez vous débarrasser de l’excès d’humidité dans votre maison, et éviter la condensation sur les vitres, mais aussi l’apparition des moisissures.

Lire aussi Comment lutter contre la condensation sur vos fenêtres pendant la nuit ? 6 solutions rapides

Contenus sponsorisés