À quelle fréquence doit on laver les taies d’oreiller ? Et pourquoi beaucoup de gens se trompent ?

Pour mieux dormir, une parure de lit propre est indispensable. Parmi ces pièces élémentaires à une bonne nuit de sommeil il y a la taie d’oreiller. Nous devons laver ce textile qui recouvre notre coussin quotidiennement, pour des raisons hygiéniques.

Avoir un lit douillet est idéal pour une bonne nuit de sommeil. Dans la chambre à coucher, il existe une pièce de la literie à ne pas négliger quand il s’agit de nettoyage du linge de lit. La housse d’oreiller doit être lavée tous les jours pour notre santé, voici pourquoi.

Il faut souvent changer sa taie d’oreiller

Il est tentant de se mettre directement dans son lit après une journée de dur labeur. Pourtant, pour jouir d’un bon sommeil mais aussi préserver sa santé, il est important de remplacer ses draps et ses taies d’oreillers. Et pour cause, même s’ils ne sont pas d’apparence sales, ces tissus peuvent provoquer des allergies et des troubles cutanés tels que l’acné. Le Docteur Deborah Lee s’est penchée sur la question relative à la fréquence à laquelle il faut nettoyer ses housses d’oreiller ou traversin, des pièces indispensables de la literie.

taie doreiller

Taie d’oreiller – Source : spm

Pourquoi faut-il changer sa taie d’oreiller ?

S’il est connu qu’il faut laver ses draps une fois par semaine, il est possible de les garder dans un panier à linge avant le lavage si vous avez en votre possession plusieurs jeux de draps pour votre lit chaque semaine. Le remplacement des taies d’oreillers est également capital. Celui-ci doit avoir lieu chaque jour si vous avez des troubles cutanés tels que l’acné ou des allergies. Si cela n’est pas le cas pour vous, vous pouvez espacer ces remplacements à raison de trois fois par semaine. Le médecin explique que lorsque nous posons notre visage sur une housse de coussin, malgré le fait de s’être lavé le visage, nous frottons ce dernier sur un textile qui peut avoir été contaminé. « Les cellules mortes de la peau, le sébum, la saleté et la sueur se combinent tous sur votre taie d’oreiller pour créer un environnement hostile pour la peau », souligne-t-elle. L’experte ajoute également que d’autres éléments tels que la lessive en poudre et l’adoucissant peuvent contenir des produits chimiques qui peuvent être responsables de l’asthme et des allergies.

changer taie doreiller

Changer la taie d’oreiller – Source : spm

Avoir une peau sans imperfections vous permet de ne pas changer tous les jours sa housse d’oreiller. Toutefois, pour avoir un teint uniforme et une meilleure santé globale, vous pouvez adopter l’habitude de changer de taie tous les jours. «Lavez votre taie d’oreiller tous les jours si vous le pouvez, dans de l’eau chaude savonneuse », recommande Deborah Lee. Le médecin conseille pour ce faire, d’utiliser de la lessive douce, que vous pouvez fabriquer à la maison, et de choisir un adoucissant hypoallergénique plus respectueux de la peau sensible et réactive.

housse en coton

Housse en coton – Source : spm

Comment nettoyer sa housse d’oreiller ?

Ces housses souvent négligées lors des changements de set de draps doivent pourtant être nettoyées et changées régulièrement. Pour vous débarrasser des bactéries et des microbes causés par l’environnement humide, vous pouvez opter pour le lavage en machine ou à la main. Si vous choisissez le lave-linge, il est important de lire les étiquettes de la taie d’oreiller au préalable qui indiquent les programmes et les températures à choisir pour le tissu.

Quand faut-il laver plus souvent ce tissu ?

Alors qu’il est recommandé de laver le plus souvent possible la taie d’oreiller, le nettoyage de cette pièce de literie serait plus important en été. Et pour cause, la transpiration liée aux grandes chaleurs nécessite encore plus d’hygiène. Rien de tel que d’entrer dans un lit propre avec l’odeur agréable de votre adoucissant préféré avant de vous endormir !

lit haut de gamme

Lit haut de gamme – Source : spm

Comment sécher et repasser ce qui protège votre coussin ?

A l’instar des draps, qui eux aussi doivent être changés à une certaine fréquence,  de la housse de couette et du protège matelas, les taies d’oreillers doivent également bénéficier d’un bon séchage. La raison ? Cela évite les conséquences de la prolifération de bactéries, de mauvaises odeurs ou encore de l’humidité. Comme les autres pièces de la literie, vous pouvez les faire sécher au soleil avant de les mettre sous le fer à repasser. Ceci est valable pour les taies d’oreiller qu’elles soient en polyester, en pur coton ou encore en satin de coton. Pour éviter ce qui peut salir vos taies, il est important d’aérer la chambre à coucher au moins 30 minutes pour faire disparaître l’humidité liée à la transpiration ou au climat.

Lire aussi Des taches de sueur sur vos oreillers ? Une astuce simple pour vous en débarrasser et laisser un joli parfum

Contenus sponsorisés